Accueil » CESA Drones : mise en service de la première zone à longue élongation de France

CESA Drones : mise en service de la première zone à longue élongation de France

Le système drone Boreal d’AJS est une voilure fixe de grande endurance et à grandes capacités d'emport (jusqu'à 10h d'autonomie ou 1000 km avec plus de 5 kg de charge utile). © Boreal

La quatrième zone d’essais du CESA Drones est désormais opérationnelle sur Vendays-Montalivet (Gironde). Il s’agit du 
premier périmètre sécurisé dédié aux
 vols à hors vue en France. 
Après Souge (près de Bordeaux), Dax et Biscarosse (Landes), la zone de
 Vendays-Montalivet complète l’offre 
de terrains d’expérimentation offerts 
aux drones par CESA (Centre d’Essais
et de Services sur les Systèmes
Autonomes) et permet des évolutions hors vue (scénario S4 et scénario grande élongation) avec une élongation maximum de 50 kilomètres (distance séparant en ligne droite Vendays du Porge).

Cette nouvelle zone d’essais va permettre de tester, en grandeur nature, les applications industrielles des drones. La clientèle principale de ces campagnes d’essais sera essentiellement celle des grands donneurs d’ordre qui éprouvent le besoin de valider leur technologie au cours d’essais réels.

Le premier essai sur la zone de Vendays-Montalivet a été réalisé dans le cadre du projet MIRIAD (Système de Mesures scIentifiques de flux de suRface en mIlieu mAritime embarqué sur Drone) MIRIAD (Système...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par jean-pierre CLERC

    Bonjour .
    J’aimerai savoir si ce procédé est à même de mesurer la concentration en COV dla zone étudiée
    Bien à vous . J.P.Clerc

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.