Accueil » Aviation Générale – brèves » Le chef pilote d’Icon se tue dans le crash d’un amphibie A5

Le chef pilote d’Icon se tue dans le crash d’un amphibie A5

Les livraisons de l'amphibie Icon A5 n'ont pas encore débuté. © Icon

Un amphibie biplace Icon A5 s’est crashé, le 8 mai 2017, près du site d’essais du constructeur aéronautique californien. Les deux occupants, salariés d’Icon, sont décédés.

C’est le premier accident mortel que déplore le constructeur Icon. Pour l’heure, aucune cause n’est avancée. L’épave a été retrouvée sur une berge du lac Berryessa (Californie), près de Vacaville où est situé le site d’essais et d’entrainement d’Icon. L’accident s’est produit au bout de 20 minutes de vol. Les deux victimes sont Jon Karkow (55 ans) et Cagri Sever (41 ans).

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

7 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Répondre
  • La vie de pilote , sympa sous limitations , ou héroïque au sacrifice , paix a ces braves .
    Lognes dans les années 80 , un pa Tomawak décolle 27 R , panne réelle au decollage , dit on avec instructeur , il vire a gauche dans cette shoebox de Lfpl , et se pose cahottant en 09 R en lisière de foret … Manoeuvre interdite mais réussie a 10exp -7 + 1 , ce piper a un emménage en T ! Dans le cas du Icon 5 , si on le compare au Seabee lui propulsif mais Cruciforme , les vivants sauront ?

    Répondre
  • que ça est désagréable après chaque accident aéronautique de s’ériger en expert de salon. Attendons les résultats de l’enquête du
    NTSB pour connaître les causes de ce malheureux accident qui a causé la mort de deux hommes.

    Répondre
  • Très choqué par ces commentaires, alors qu’il a eu mort d’homme, sur les caractéristiques de l’avion et que l’on ne connait pas encore les circonstances de l’accident. Un peu de retenue eu égard au décès des deux pilotes.

    Répondre
  • Encore un empennage en T… pour mieux décrocher et se retourner à faible vitesse…

    Répondre
    • Par décence et solidarité aéronautique, ayons d’abord une pensée attristée pour les victimes, leurs proches, leurs collègues et l’entreprise qui les employait. Et puis, ayons l’intelligence de laisser les gens compétents conduire l’enquête et de ne pas asséner comme des vérités incontestables de prétendues causes qui pourraient se révéler être de grosses bêtises quand on saura ce qui s’est vraiment passé.

      Répondre
  • « le conté de County » est une redondance, par contre « le conté de Napa » ou le « Napa County » serait une information. Quoi qu’il en soit, paix à leurs âmes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.