Accueil » Aviation Générale – brèves » Crash d’un Extra 200 près de Saint Etienne

Crash d’un Extra 200 près de Saint Etienne

Un avion de voltige biplace de type Extra 200 s’est écrasé jeudi 25 février à 12 h 50 dans une forêt du département de la Loire, sur la commune de Saint Héand, non loin de l’Aéroport de Saint Etienne-Bouthéon. L’appareil a été totalement détruit et son pilote, seul à bord, est décédé dans cet accident.

Aux commandes de l’aéronef immatriculé F-GPIT décoré aux couleurs de l’horloger Hamilton, Franck Esclapez avait décollé de l’aérodrome de Fontenay-Trésigny dans la matinée pour se rendre à Avignon où il devait laisser son appareil pour une visite technique. Franck Esclapez était un pilote expérimenté. Instructeur avion, voltige et IR (vol aux instruments, NDLR) il était aussi chef pilote de l’aéro-club Chaubuisson de Fontenay-Trésigny et responsable d’une équipe de six instructeurs.

L’appareil, appartenant à l’association Corse Voltige est habituellement basé à Ajaccio Campo del Oro. Il était essentiellement utilisé pour l’entrainement de pilotes confirmés avant leur passage sur monoplace de compétition. L’Extra 200 est équipé d’un moteur 4 cylindres Lycoming AEIO-360 de 200 chevaux et d’une hélice tripale Mühlbauer MTV 12 à pas variable.
Les conditions météorologiques très dégradées en cette fin de matinée de jeudi pourraient, selon les premiers éléments de l’enquête de la Gendarmerie, expliquer ce tragique accident. (METAR St-Etienne 1200 Loc au moment de l’accident : RA 400 à 600 ft – Tempé 5°. Plafond bas, pluie et probablement givrage dès 2500 ft). L’enquête a été confiée à la BGTA de Lyon Saint-Exupéry. Ph.C
L'extra 200 F-GPIT, bilplace de 200 cv dévolu à l'entrainement des pilotes de voltige, partageait son temps entre la Corse et le continent.

42 commentaires

  • Gil Roy
      • Gil Roy
  • Gil Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Sur Twitter