Accueil » La convention citoyenne pour le climat propose d’alourdir la taxe sur l’AvGas

La convention citoyenne pour le climat propose d’alourdir la taxe sur l’AvGas

Parmi les 150 propositions de la Convention citoyenne pour le climat, il y a l’accroissement de la taxe sur le carburant pour l’aviation de loisir.

22.06.2020

La Convention citoyenne pour le climat propose d'aligner la taxation des carburants d’aviation de loisir (AvGas) sur celle de l'essence auto. © CCC

Le transport aérien était évidemment dans le collimateur des 150 citoyens qui composaient la Convention citoyenne sur le climat mise en place par le gouvernement. A une immense majorité de 88,1%, ils ont voté en faveur d’une série de propositions visant à « limiter les effets néfastes du transport aérien ». « Nous voulons, d’ici 2030, favoriser les transports « bas carbone » pour diminuer les gaz à effet de serre émis par les vols nationaux et internationaux. », jusque-là rien de bien...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

70 commentaires

  • PlasticPlane

    Bonjour,
    Probablement faudra t-il le ré-écrire tous les deux posts pour que cette précision reste visible : il ne s’agit pas de défavoriser l’AVGAS, il s’agit juste d’aligner son taux de taxation avec ceux des essences automobiles. Où est l’injustice ? Après, que ça ne fasse pas plaisir, c’est d’accord !

    • b petit
      b petit

      la question sous jacente est bien sûr : qui n’ont pas d’utilité directe pour la société.
      Dans quelques mois, je serai en droit de me poser ce type de question
      1) ces gens des métropoles qui partent en week end ? cela a t il une utilité ?
      ne devrait on pas interdire ces transhumances hebdomadaires ?
      2) on arrivera très vite a ce type de questions :
      mon voisin, a t-il une utilité directe pour la ( ma ) société ?
      Coûte il pas plus qu’il ne rapporte ?

      La démocratie est en danger, lorsque des gens s’arrogent le droit de penser qu’ils savent pour les autres.

  • Arminius

    Le décor est planté, macron a rejeté la taxe de 4% sur les dividendes, mais il n’a rien annoncé concernant notre pétrole… Pourquoi ais-je l’impression d’un mascarade médiatique de plus ?

  • Anatole97

    « Taxer davantage le carburant pour l’aviation de loisir  » : effet microscopique, idéologie maximale.
    Cette proposition à elle seuls en dit long sur la mentalité des pilotes (sans mauvais jeu de mots) de cette convention.
    « les activités qui n’ont pas d’utilité directe pour la société ».
    Qui décide de l’utilité directe de telle ou telle activité pour une société ?
    En partant de ce postulat on pourrait aussi considérer qu’il faut taxer les tous les sports et les sportifs (foot au hasard), tout ce qui relève du loisir, voir du plaisir.
    Simplement affligeant.

  • Jean-Baptiste Berger

    @tonton volant,
    Je suppose que vous citiez « Gérard Noiriel ».
    …Donc un historien extrêmement (c’est un euphémisme) endoctriné et endoctrineur de la gauche radicale, migrationiste, favorable à la mondialisation esclavagiste rêvée par Georges Soros….
    Vos références en matière de causes des guerres est effectivement bien trouvée, s’il y a une société liberticide qui mériterait une guerre pour qu’on l’évite c’est bien celle-là !
    D’ailleurs avec ces gens là même vos rêves (légitimes, ceux-ci) d’avions de loisir électriques seront vite enterrés !
    Je vous souhaite d’etre malgré tout épargné par ce fléau, ce qui entraîne effectivement qu’on accepte quelques entorses à l’égalitarisme qui met dans le même panier les génies et les crétins, les méritants et les parasites, les honnêtes et les truands, etc…
    Il fait beau, profitez bien de la liberté qu’on vous laisse encore de voler sans en référer à Greta, Dieu ou le commissaire général du parti .(rouge ou vert 🤐😷😠)

    • Tonton Volant

      Consternant ! Merci pour les conseils, à prendre à rebours. Avec des « idées » comme ça, on va faire pleuvoir toute l’année au Sahara.
      De la part d’un retraité de l’Aviation Civile ayant pris conscience des problèmes environnementaux depuis longtemps
      Les endoctrinés ne sont pas ceux qu’on en accuse. Et puis, m… cela ne vaut pas la peine, on se demande pourquoi on réagit à cela, bonne nuit !
      Terminé !

  • Jean-Baptiste Berger

    @jmb
    Les injures, c’est quand ceux qui sont cités ne sont pas ce qu’on en dit….sinon c’est juste des constatations.
    Pour revenir au fond, vous avez vous-même mis le doigt dessus ; faire du lobbying pour éviter de se faire laminer par des démagogues qui n’auraient jamais dû avoir l’occasion de proposer leurs âneries !
    Je vous rappelle que tout ça a été orchestré par notre grand maître en moins de deux ans, uniquement parce que lui-même trouve ennuyeux d’utiliser le processus démocratique usuel sans prendre quelques raccourcis.
    Il a « cassé » le modèle social (partenaires sociaux) classique pour imposer unilatéralement ses vues des rapports entre patronnat et salariés ; résultat, un modèle économique qui a tué les PME (avant le Covid) les gilets jaunes contrôlés par personne et les grandes entreprises encore plus en difficulté qu’avec Hollande…..
    Pour le climat, il nous ressort le même schéma ; 150 ahuris qui n’ont pour la plupart aucune compétence pour peser le pour et le contre dans l’efficacité et les conséquences de leurs élucubrations et une mise au pied du mur des députés pour se positionner « pour ou contre » c’est à dire, pour le gogo qui va voter « pour ou contre sauver la planète ».
    Vous en connaissez beaucoup des élus qui vont risquer leur réélection à expliquer qu’ils ont voté contre la survie de la planète parce que le choix qu’ils avaient était biaisé ?
    Désolé, mais la démocratie qui, malgré ses défauts, avait mis tant de temps pour écarter l’obscurantisme est en train d’en prendre un sale coup dans l’aile (au sol, donc…)

    • JmB

      S’il y a bien un point sur lequel je suis d’accord c’est que nos respectables compatriotes des 150 se sont trouvés à participer à une nième manipulation voulue par l’arrogant petit freluquet de l’Elysée !
      Et ce n’est pas pour rien que le thème (écologie) vient à point nommé (en même temps que la poussée verte en politique), que les mesures (spectaculaires) vont faire la une et éclipser les débats sur les ratés de gestion du Covid ainsi que la baffe magistrale aux municipales, et que la calendrier a été si finement ajusté (réception du rapport le lendemain du 2ème tour avec grande communication autour pour noyer les commentaires électoraux).

  • Henri Payre

    Qu’il faille harmoniser les fiscalités des carburants, c’est peut-être bien inévitable, on souhaiterait que cela concerne vraiment tout le monde, soit dit en passant… Que cela solutionne le problème du changement climatique, dame, on pourrait s’y attarder un moment…
    Mais dans cette proposition parmi les 150, les masques tombent puisque nous voilà accusés de n’avoir « aucune utilité sociale ». Nous sommes bel et bien au coeur de la rancoeur d’un citoyen parfaitement ignorant de ce que sont ces pilotes du dimanche qui pour lui ne font que s’envoyer en l’air…
    Et bien soit, cher conventionnel, allons jusqu’au bout de votre proposition ! Et puisque nous n’avons dans nos aéro-clubs « aucune utilité sociale » (sic), cessons d’organiser toutes ces activités de bénévoles qui mangent notre précieux temps et consacrons-nous à ce loisir en purs égoïstes hédonistes coupés de la société ! Et donc, cessons d’organiser des sessions de BIA pour que des tas de jeunes puissent découvrir des carrières aéronautiques, cessons d’organiser des journées pour enfants handicapés, cessons d’ouvrir nos portes régulièrement au public, cessons d’organiser des spectacles aériens, cessons d’organiser des journées femmes pour faire découvrir aux dames que le vol leur est parfaitement accessible, cessons d’accueillir des classes de collégiens sur les aérodromes, cessons d’organiser des expositions en ville sur l’histoire aéronautique locale, cessons d’organiser des stages pour jeunes en été, cessons de faire des conférences pour la jeunesse dans les centres scientifiques locaux, et cessons de passer des heures à monter des dossiers pour financer tout ça ! Faisons honneur à cette réputation qui nous est faite ! Nous serons alors à égalité de traitement et de comportement égoïste avec bien d’autres sports motorisés qu’on s’abstiendra de nommer ici, d’abord parce qu’ils se reconnaîtront eux-mêmes, ensuite parce qu’ils sont innombrables !
    Henri Payre

    • Anatole87

      Excellent tribune . J’approuve à 100%.
      Quand quelques un commencent à décider in petto ce qui est ou n’est pas « directement » (?) utile à une société, la démocratie est en danger.
      Et pourquoi pas supprimer tous les sports mécaniques, qui sont bien entendu inutiles, les vacances au ski, ou alors sans remontées mécaniques, puisqu’inutiles bien sûr ; tous les sports en fait. Et aussi les spectacles, pas directement utiles à la société ; toute forme de jeu, le gastronomie, qui ne sert pas directement la société et qui en plus, crime suprême, contribue à la maltraitance de la faune et de la flore. En fait si on pousse l’absurde jusqu’au bout, supprimons la société et les humains, pas directement utiles à eux-mêmes

  • Raoul Volfoni

    Et si on voyait les choses autrement ?
    Le manifeste de ces 150 ……. dont tout laisse croire qu’ils ne sont rien d’autres que le bras armé d’une jolie manœuvre politique, propose d’augmenter les taxes sur l’aviation de loisir ? eh bien pas de problème ! , laissons les les augmenter ces taxes puisqu’ils sont en service commandé pour ça, et que de toute façon c’est peut être déjà décidé.
    Sur 15 à 20 heures de vol par an (moyenne du pilote d’aéroclub Français sauf erreur) avec un lycosaure qui brûle ses 35 litres heure ça ne fera que +- 150 à 200 € € de plus par an, moins de 20 € par mois. Sur le fond pas de quoi batailler des semaines et des nuits contre des gens qui n’écouterons de toutes façon pas nos arguments, soit parce-que nous sommes ce que leur endoctrinement dogmatique et aveugle déteste par principe , soit parce que le nombre total des cartes d’électeurs que nous représentons n’est pas jugé comme significatif.
    Si vous avez la chance que ces 150/200 € représentent peu dans votre budget loisirs, ça ne changera rien pour vous, si par contre vous trouvez ça révoltant, et (ou) que pour vous 150/200 € ça compte, et bien il y a une vraie solution, simple qui fait de plus en plus d’émules tellement elle compte d’avantages et qui va vous faire économiser bien plus que ces 150/200 € de taxes :
    Oubliez l’avion certifié, passez à l’avion ULM :
    – Tournez au SP 98 ou 95 (déjà taxé à mort, mais bizarrement vendu 60 à 70 centimes de moins au litre que l’avgas et quand on sait qu’un Rotax 912 consomme moins de la moitié d’un vieux lycoming : ça vous fera dans les 700 à 900 € économisés par an sur la base de 25 heures de vol…. (et autant de taxes en moins pour l’Etat d’ailleurs … .)
    – Oubliéz les coûts de la certification qui n’apportent rien a part des contraintes délirantes. Juste pour rire (vert) Vous avez dèjà comparé le prix d’une bougie certifiée de lycoming et d’une bougie NGK pour Rotax 912, la même que sur votre voiture ? le rapport est presque de 1 à 20 entre les 2 et il y en a 8 par moteur : Cher le papier de certification obligatoire (et le prix du monopole), très cher… . et qu’on ne nous raconte pas que la certification garantie la sécurité : vous êtes dèjà tombé en panne de bougie avec votre voitures ces disons 500.000 derniers km ? là aussi économies pour vous, et moins de taxes perçues pour l’Etat.
    – Oublié la contrainte et le coût de la visite médicale obligatoire et de l’aller retour au bureau des licences locales pour faire tamponner sa licence. (tiens ça économise aussi des déplacements en voiture et de l’essence pour vous, vont être contents les khmers verts….).
    – Oublié les renouvellement de CDN et les multiples coûts de certification (atelier, pièces, etc….) Encore ça de gagné et de TVA à 20% en moins payée.

    Et si vous me dites, oui mais c’est de l’ULM, je vous répondrait :
    -Pour combien de vos vols de loisirs est il vraiement essentiel d’être plus que 2 personnes à bord ?
    – 230 Km/h en croisière dans un WT9 TF et 230 Km/h en croisière dans un TB10 ça change quoi ? à part moins de taxes aéroportuaires a payer à l’arrivée pour l’ULM.
    -Avez vous dèjà essayé un ULM ? , les 3 axes récents à part le fait qu’ils n’ont que 2 places sont aussi, sinon plus performants que les bon vieux Robins et Cessna conçu il y a 40 ou 50 ans.
    Entretenus et pilotés correctement ils sont aussi sûr que les avions, voire plus si l’on tient compte du parachute de structure et de la faible vitesse d’atterrissage possible en cas de panne moteur.
    Et puis, avec tout ce qu’on économise en passant à l’ULM, ce qui est bien c’est qu’on peut voler plus pour le même budget 🙂
    Après, quelques personnes moins endoctrinées par Greta et consort, vont peut être s’apercevoir du coté de Bercy que comme beaucoup de mesures pondues par cette équipe des 150 bras cassés, elle risque surtout de générer moins de rentrées fiscales pour l’Etat, et là, dans un souci de « bonne gestion » ils la mettrons à sa vraie place : au fond d’une grande poubelle… .
    Et comme de toutes façon le fond du problème pour sauver la planète se trouve au niveau de la démographie galopante de pays bien plus grands que la France et pas des petits avions qui volent en France les week-end ou il faut beau, elle y sera trèèèèèssss bien, au fond de la poubelle cette mesurette.

    • Jean-Baptiste Berger

      @Raoul Volfoni
      Très beau plaidoyer pour l’ULM, même si je pense que pour ceux qui volent en avion de collection la « surtaxe » risque d’être un tantinet plus élevée que dans votre calcul, mais je l’assume …(Et ça rend encore plus ridicule la mesure, elle va alors concerner , allez….deux cent personnes !)
      Par contre, n’imaginez pas une seconde que nos brillants dirigeants vont vérifier vos calculs et réaliser que Bercy va y perdre ; la démagogie n’a rien à voir avec le bon sens….ça se saurait !

  • Derry GREGOIRE

    Tout cela c’est bien beau…mais le véritable problème de la pollution, notamment CO2 et du réchauffement climatique induit, de la pollution des océans, de la déforestation, du plastique qui dégouline de partout, des pandémies de virus improbables issus du rapprochement forcé entre la faune sauvage et les humains etc…n’est-il pas seulement le résultat d’une simple équation à un paramètre imparable, à savoir…la surpopulation ?
    Quand je suis né il y avait peu ou prou 2,5 milliards d’êtres humain, 64 ans après nous sommes 7,5 milliards…pour la même terre et en 2050 nous serons plus de 10 milliards. Alors les mesures proposées par ces 150 quidams, circonscrites de plus au seul territoire national, sont débiles, inutiles, risibles et ne passeront pas les élections qui se seront bien servies des électeurs écolos pour les oublier bien vite ensuite.
    Si l’on veut sauver ce monde et le léguer en assez bon état à nos petits enfants, qu’on arrête de se « grimper dessus » sans en limiter les conséquences induites (voir les pays dits sous développés qui voient leur population exploser de manière exponentielle)….mais voila, il s’agit d’un sujet tabou qui touche en particulier la religion…Donc c’est bien plus facile d’emmerder le peuple Français (uniquement dans un but électoral) et de préférence ceux qui pratiquent des activités réputées inutiles et réservées à une minorité nantie.Mais si on supprime les activités de loisir jugées comme inutiles afin de plaire aux écolos bobos, il faut prendre en compte l’inévitable effet papillons induit, à savoir: plus de motos, ni de petits « n’avions » ni de bateaux ni de…égal plus de fabricants de ces derniers, donc plus d’acheteurs et donc encore du chômage etc…Je suis profondément attaché à la sauvegarde de ma planète que j’ai eu la chance de survoler de long en large et ainsi de prendre conscience de sa beauté et de sa fragilité, mais je suis opposé aux mesures débiles que l’on prône ici ou là et qui repoussent aux calendes grecques la seule mesure radicale et efficace qui permettrait de la préserver, à savoir « la maîtrise de la natalité dans le monde » …par l’éducation déjà pour commencer…Qui ose en parler?
    Bons vols à tous, tant que c’est encore possible.

    • serge

      Ces problèmes sont uniquement de l’écologie « électorale » le discours va être le remake de l’hydroxychloroquine 😉 puissance 10 !
      Tout est conchié dès le départ, car les 2500 imposteurs du GIEC veulent persuader la population mondiale qu’il y a une « urgence climatique » … j’engage ceux qui ont encore un peu de libre arbitre à réfléchir au fait que tout ce financement vers l’electrique, et autre conneries pour diminuer le Co2 sera perdu irremédiablement, car nous n’avons pas les moyens d’agir sur cela ni n’en sommes responsables car nous n’existons pas plus que les fourmis à l’échelle de la planète … même à 9 milliards.
      Une bande de 32000+ crétins dont je fais partie, https://www.climato-realistes.fr/ sont à votre service pour le démontrer, l’expliquer et confirmer que c’est le diesel moderne, le nucléaire, le pétrole et le gaz qui « sauveront l’économie de la planète » d’abord — Ensuite on verra —
      Dernière minute ! je viens de voir Pujadas et sa bande d’experts aéronautiques nous parler du 110 sur autoroute, fermeture des lignes aériennes intérieures, l’avion à hydrogène … c’était à vomir ! … car vous le savez comme moi, RIEN de tout cela n’est réalisable dans un futur proche.
      Les chinois, eux continuent à fabriquer des avions, des trains, de l’acier, 40000 pelles mécaniques par an ! Bref, ils consolident leurs acquis, ce que nous ne savons plus faire.
      Pour terminer sur deux notes optimistes, la température globale moyenne n’a toujours pas augmenté depuis plus de 20 ans (confirmé par le Giec !) les océans ne montent pas plus qu’avant et la réduction d’activité mondiale de 25% due au covid-19 n’a pas eut le moindre impact le Co2 global !!
      Profitez de vos petits DR400 tant que cela vous est encore permis 😉
      Serge.

      • Tonton Volant

        Et la banquise ne fond pas !
        Les bateaux ne passe toujours pas par le Pole Nord !
        Et il continue à pleuvoir dans le Sahel … !
        Et ma grand’mère en avait mais ne s’appelait quand même pas grand’père !
        Et on en passe !
        Où se trouve la prise d’intérêt de ce Monsieur Serge ?

      • JmB

        Et le permafrost ne fond pas en Sibérie avec 38°C enregistrés à hauteur du cercle polaire arctique……..

  • Alain

    Dans la vie, lorsqu’un changement vous est imposé et que vous savez que c’est une bataille perdue d’avance, il vaut mieux accompagner le mouvement que de perdre tout contrôle. Cela limite la casse et permet de ne pas se retrouver « au placard » .

    Mettons du vert dans nos pratiques, n’opposons pas les deux. Moi je suis pilote, passionné mais je ne veux pas être – dans les livres d’histoire – un exemple de la génération qui n’a rien fait. Quand j’aurai 90 ans, je veux pouvoir dire à mes petits enfants que j’ai fait.. ce que j’ai pu, mais que je n’ai pas été complétement aveugle et idiot.

    Il faut donc montrer que notre secteur cherche à faire du « vert » mais qu’il rencontre des difficultés administratives. Pourquoi ne pas soumettre une idée de reportage su le sujet pour la presse audiovisuelle et écrite ? Rester silencieux et divisés n’est plus une option. Il faut faire corps et savoir se vendre sous l’étiquette « aviation verte ». Encore une fois cela s’impose à nous.

    Nos constructeurs, n’ont pas le temps et l’envie de faire du lobbying? Il faut réfléchir à un organe représentatif – existant ou non – qui puisse les fédérer (constructeurs cellule, moteur, hélice etc…) et les aider à entamer une stratégie de communication sectorielle.

    Au niveau des opérateurs l’aviation « verte » peut être une opportunité, il est beaucoup plus facile de vendre un baptême de l’air en ULM électrique que en thermique. Et pour les élèves et pratiquants, cela va venir très vite, la génération qui arrive ne voudra plus voler en thermique (même si on sait que électrique n »est pas (encore) la panacée, il faut admettre la réalité). Écoutons les attentes de nos (futurs) clients/membres. Soyons « Agiles » 🙂

    • Morbier

      Il y a de l’idée

    • Jean-Baptiste Berger

      Libre à la nouvelle génération de ne pas vouloir voler en thermique.
      Juste qu’ils foutent la paix aux « vieux » pour qui cette aviation représente quelque chose de plus important que de se positionner symboliquement et inutilement en pseudo défenseurs de l’environnement (et comme l’a dit quelqu’un ici en ne se modérant surtout pas dans l’utilisation des ordinateurs pour échanger des conneries, ce qui est cent fois plus polluant que quelques Jodels ou autres avions de loisir…)
      Ils n’ont qu’à attendre…dans deux décennies ils l’auront leur France/prison verte et pauvre quand le reste du monde se foutra de leurs gueules….
      Dommage pour nos enfants, il leur faudra sûrement beaucoup plus de temps pour récupérer la liberté que nos anciens, à nous, nous ont léguée…

  • woodplane

    La 100LL est plombée, donc polluante, donc non écologique, donc bientôt surtaxée.

    Volez avec des moteurs diésel qui fonctionneront au JET A1 ou au gasoil moins cher, moins taxé, comme les millions de camions étrangers qui transitent gratuitement sur les routes françaises.

  • Arminius

    Il semble évident que les « réflexions » de ces citoyens « hasardeux » ont été orientées. L’interview d’une membre de la commission  » se déplacer » a déclaré : « La première fois qu’on nous l’a proposé, cela nous a semblé totalement incongru », se souvient Mélanie Cosnier, membre du groupe « se déplacer ». « Puis, en discutant, la mesure apparaissait plus convaincante. En oubliant de préciser qui est le « on ». Il est à craindre que cette pantalonnade ne soit organisée que pour légitimer des mesures trop impopulaires pour suivre la voie prévue par la constitution. Un raccourci ou 150 citoyens relaient des velléités du gouvernement et facilitent le passage en force de tout et n’importe quoi.

  • DIDIER BILLARD

    Il faut , tout de même , remettre un peu les choses en place .
    La France représente , environ , 2% de la pollution mondiale , et n’importe quel imbécile voudrait nous faire croire que toutes ces mesures franco-françaises , solutionneraient les problèmes de la planète ….Si le contexte n’était pas ce qu’il est , je rigolerai doucement.

  • Jean-Baptiste Berger

    ….Mais pourquoi a t on laissé les Américains débarquer en 44 en Normandie ?
    Des gars en vert qui voulaient une Europe unie de crétins aux ordres d’une idéologie douteuse on avait déjà ça en France à l’époque !
    Et ,comme aujourd’hui, l’immense majorité de la population était non seulement d’accord mais certains ont même dépassé les espérances des concepteurs de cette société d’alliénés ; C’est bien la même fange de jaloux qui, parce que composée de gens trop cons pour s’offrir en travaillant les belles maisons remplies d’oeuvres d’art de leurs voisins , les ont spontanément (et anonymement) dénoncés à la Kommandantur locale !
    Nul doute que les mêmes, dans une logique implacable de médiocrité, ont activement participé à la tonte des blondes qu’ils n’avaient pas pu séduire pour cause de nullité…dans tous les domaines !
    Si notre brillant président, qui est à l’initiative de cette mascarade de démocratie novatrice, transforme en réalité les propositions stupides de ce quarteron de guignols tirés au sort, je pense qu’il va effectivement réduire à néant la fracture sociale dans ce pays ; Ceux qui n’ont pas les moyens de s’enfuir y resteront pour y vivre comme des poules en batterie (qui elles, paradoxalement, pourront se déplacer librement), les autres vont tous chercher un refuge hors de l’héxagone (pourquoi pas chez les Anglais ? c’est pas loin, et ils aiment leur aviation, eux !)

    • Numa

      Comme je suis d’accord avec vous. Je n’en peux plus de la médiocrité Française. J’ai d’ailleurs quitté le territoire avant d’être infecté moi même . Fuyez tant qu’il est encore possible de le faire!

  • Denis

    Bonjour,
    Pour tous ces gens et pour beaucoup d’autres, le progrès s’est supprimer ce qui ne les concerne pas et qui ne concerne que « l’autre » sans imaginer qu’il y un moment ou l’autre… s’est eux !

  • bdd13
    bdd13

    Bien sûr que ça ne fait pas plaisir. Mais cela fait plus de 30 ans que les scientifiques préviennent avec une méthode douce qu’en continuant notre vie d’insouciance (et il y en a pour tous les domaines, de l’insouciance), nous allions être confrontés ni plus ni moins qu’à la fin de l’humanité (eh oui, n’ayons pas peur des mots). Il a aussi été dit que plus on attendait, et plus les mesures pour réagir allaient être fortes, désagréables, et difficiles pour tout le monde. Il a été dit aussi qu’un manque de civisme, d’acceptation et de solidarité mettrait en jeu la sécurité (cf le commentaire de Gramsch). Tout a été annoncé. Si l’ensemble de la communauté se serre les coudes (et y compris les grands groupes en injectant de l’éthique dans le pilotage industriel), nous entamerons cette nouvelle ère dans la sérénité. Sinon, le risque de guerres civiles est loin d’être nul, et celui de guerre tout court n’est pas nul non plus.
    Il va falloir s’y faire.

    • Jean Baptiste Berger

      Bdd13,
      La plupart des guerres ont eu pour origine une privation de liberté de la population (invasion par une autre, on a ça aussi, obligation de s’incliner devant une entité non acceptée ou devant une partie de sa propre population qui veut lui imposer tel ou tel modèle contraignant, etc.
      J’avoue que si j’ai le choix entre vivre courbé, avec les con…vaincus, sous le diktat d’un dieu imaginaire ou d’une majorité de neuneus qui préfèrent une vie sans intérêt pour soit-disant inciter le reste de la planète à les imiter (illusion des orguilleux) et, au bout du compte, mourrir quand même de chaud avec tout le monde…..et vivre libre en favorisant la recherche, encore active dans notre pays, pour survivre au réchauffement et limiter la surpopulation, mon choix est déjà fait.
      Et si certains nous poussent à faire la guerre pour ça, bien que ça me révulse, je m’y résoudrai !

      • Tonton Volant

        « La plupart des guerres ont eu pour origine une privation de liberté de la population »
        En lisant « l’Histoire populaire de la France » de Gérard Noisiel, ce serait plutôt des raisons de pouvoir et d’exploitation d’une catégorie (classe) sociale sur une autre et ainsi la révolte de cette dernière contre la première.
        Quant à mourir de chaud, … bah ! Pas envie ! Pas plus que la guerre !
        Des idées bien en retard.

  • Presto

    Vous paraissez tous bien énervés.Qu’est ce que vous croyiez ? Que l’aviation légère allait passer au travers de l’aérobashing ?
    Mais ça y est,elle est officiellement dans le collimateur des écolos et bientôt du grand public.Pollution,bruit …Les fabricants,les propriétaires et les aéroclub doivent désormais intégrer cette contrainte qui va s’imposer progressivement.
    Rotax,Mogas,UL91,pot d’échappement …. et à la base,légèreté.
    Le nouveau monde aéro !

    • Morbier

      Oui, monsieur:il y a 15 milliards en jeu, qui ne vont pas aller au bon endroit encore une fois. Oui, « ça m’énerve » comme disait Helmut Fritz

      • Presto

        Le début de mon post est ironique.Mais mon propos est sérieux.
        Il faut s’adapter à ce mouvement qui ne cessera pas.C’est une question de survie de l’aviation de loisir

    • Pilotaillon du 21eme siècle

      Je vous renvoie aux échanges traitant de la volonté de démanteler les plateformes et des causes invoquées, portant à la fois sur l’intégration locale (sociale) des pratiquants et des nuisances insupportables pour les riverains. (Cf Sallanches et autres).
      L’image de cador des airs et le coût de l’activité, longtemps utilisées comme un « discriminant » social autour de la pratique, deviennent « 10 x minant » pour l’activité.
      Rien de vraiment de nouveau sous le soleil : en période de rupture sociale (inégalités) les minorités privilégiées sont montrées du doigt par la majorité insatisfaite.
      Humilité : cadors « désert » imaginez la situation si nous inversions les rôles…

  • Martin Heusse

    Pourquoi y aurait-il moins de taxes sur l’huile de roche pour petits avions que pour SUV ? Calmez vous sur le corporatisme et/ou mettez vous au planeur (treuillé).

    • Morbier

      D’accord pour les taxes, mais alors, les mêmes pour tout le monde,y compris pour l’aviation commerciale,le transport routier,le gazoil domestique ou agricole.Chiche ?

      • JP

        Et aussi la marine de plaisance, bateaux, jet-ski

      • MH

        Oui, le carburant pour l’aviation commerciale devrait être plus taxé, comme pour les poids lourds (rendrait les tomates des serres espagnoles moins compétitives et toujours aussi insipides).

        Le fuel domestique est un cas à part : presque 100% de l’énergie est récupérée en chaleur, alors que plus des 2/3 sont perdus dans le cycle de Carnot (quel que soit le moteur). Pour le carburant agricole, nous serons d’accord que le débat est ouvert.

    • Jujupilote

      Et votre treuil, il marche avec des panneaux solaires ? Vous vous croyez à l’abri des critiques ?
      Un peu de cohésion entre aviateurs s’il vous plait ! Nous sommes tous engagés dans le même tourbillon de restrictions/taxations/etc… Soyons au moins unis pour trouver des réponses concrètes et pertinentes !

  • lbq

    Ça va les vieux grincheux ?
    Vous pensez que personne ne se saisirait un jour de ce sujet ?
    Aujourd’hui l’aviation de loisir vole avec une essence contenant du plomb et avec des moteurs pour certains conçus dans les années 50-60 et qui ont à peine évolué. Aucun effort n’a été fait pendant des années car tout le monde s’en foutait ! Aujourd’hui cette aviation va payer les pots cassés et va morfler oui. Mais si personne n’impose de contraintes, personne ne va évoluer et faire d’efforts.
    Il faut encourager le développement de l’aviation moins gourmande (avion électrique, Elixir, nouvaux moteurs…) et arrêter de râler. Ne pas faire d’efforts aujourd’hui signifie des restrictions plus importantes demain.

    • JYP Air

      Et si on te disait qu’on fait des efforts depuis plus de trente ans dans le sens de ce que tu dis et que tout le monde s’en fout (ou presque)?

    • PlasticPlane

      Oui lbq, il faut faire quelque-chose, vous avez raison. C’est bien entamé avec l’UL 91 sans plomb qui ne passe malheureusement pas dans les « vieux » moteurs. Pour une fois, les gens raisonnable, dont j’observe que vous faites partie, et les bienfaiteurs de l’environnement, auront un allié de poids, et pas du tout encombrant en la circonstance : les pétroliers 🙂 dont le (un des) vœux le plus cher est de stopper la production d’AVGAS.

    • Jean-Mi

      Alors je vais continuer à râler fortement ! Si les moteurs n’ont pas évolué depuis 60 ans c’est que les instances certificatrices ont dépensé une énergie folle pour faire en sorte que toute nouvelle solution novatrice soit impossible à certifier dans un délais et un coup raisonnable !!!
      Seul les allemands ont été moins cons et le DLR autorise à monter des silencieux efficaces sur les DR-400 par exemple. Les voisins sont contents. Faire ça en France et même ailleurs ? Il faut re-certifier le moteur et re-certifier l’avion qui porte ce moteur « modifié » !!! C’est quelques années de travail pour une équipe qui ne peut rien vendre en attendant, et qui devra donc vendre cette modif aux aéroclubs à prix d’or. Donc les aéroclub ne peuvent pas acheter…
      Seuls les ULM ont des moteurs modernes que c’est la seule catégorie d’aviation ou les projets peuvent aller au bout avant que la boite coule sous les paperasses et les couts !
      Pendant qu’aucun motoriste d’aviation ne pouvait se permettre de concevoir depuis la feuille blanche dont le cout d’achat ne serait 10x ou 20x celui du continental qu’il remplacerait (qui lui ne coute plus rien à produire depuis 60 ans qu’on le rentabilise…), les motoristes automobile ont inventés de très nombreuses techniques fiables et démontrées qui ont divisé les consommations et les bruits par 2 au moins dans toutes nos bagnoles…
      Qui a vu un moteur HDI certifié avion ? Depuis quand on a des moteurs Essence à injection électronique dans nos aéroclubs ? A part les Rotax qui me semblent très récents quand on parle de lycosaures de 60 ans…
      Qui a sorti des STC permettant d’adapter des hélices modernes à perfo identiques sur des vieux avions bruyants ? Personne ! C’est trop cher et trop long et invendable !
      J’ai bossé quelques années pour un motoriste proposant un moteur « moderne », du moins innovant ! Et j’ai pu voir ou étaient les principaux freins…
      Y’a pleins de gens qui ont des idées, parfois excellentes, et qui au moment de les mettre en application, souvent en équipe réduite et sans le sou, se rendent compte qu’il faut s’appeler Airbus pour certifier en moins de deux ans un avion ou quoi que ce soit qui se monte dedans.
      Alors oui, je suis devenu grincheux et désabusé d’une paperasserie qui empêche tout pour de très bonnes mauvaises raisons inattaquables.
      Et quelques-uns plus motivés que les autres ou plus fous que les autres sortent parfois des projets magiques. Comme ce DR-400 de Nogaro remotorisé avec un Rotax 912 IS et même bientôt un 915.
      Ces gens motivés ont droit à toute mon admiration et à tous mes encouragements.

      • Fbs

        Je me dois de vous corriger sur les hélices : duc Helice a réussi à en faire une silencieuse, basée sur les travaux de l’onera en la matière. Ils l’ont même fait certifier. Cela fait deux ans que nous avons soumis le dossier pour le stc pour la monter sur Cessna 172, et un club à côté sur pa28. Ça fait deux ans que la Dgac bloque le dossier et l’a renvoyé même à l’essai qui a mis un an pour répondre. Eh bien malgré tout cela, cela fait encore deux mois que nous attendons la validation du programme d’essais pour progresser sur ce dossier. J’ai envie de me lâcher sur les noms de ceux qui sont aux abonnés absents à la Dgac. Ils se reconnaîtront. (Et j’espère qu’il auront honte d’eux !)

      • Fbs

        Oops l’easa pas l’essai (maudits soient les correcteurs orthographiques)

      • Jean-Mi

        Il y a plein de monde qui a créé des « accessoires » très performants et utiles. Il y en a même pas mal qui les ont certifiés. De la montre de bord au moteur complet. Des freins Beringer aux hélices Duc…
        Mais certifier un accessoire ne veut pas dire pour autant que l’on peut monter cet accessoire sur un avion !!!
        C’est bien là le problème. Vous travaillez deux ans à mettre au point et certifier par exemple une hélice. Ca vous a couté un max d’énergie et de sous et de temps, mais vous ne pouvez toujours rien vendre parce qu’il va falloir maintenant certifier le STC qui permet de monter cette hélice sur un DR400-120, puis un autre STC pour le DR400-160, puis un autre pour le Cessna 172, etc… Autant qu’il y a d’avion, autant qu’il y a de versions…
        Et les dossiers, c’est long.
        Seule solution viable : que les avionneurs eux-mêmes certifient votre accessoire sur leurs avions respectifs… Mais ils n’ont pas que ça à faire, et même pour eux, les dossiers, c’est long.

  • Thierry Pradines

    Cette « commission » de tirés au sort n’a pas fait preuve de réflexion novatrice. Elle s’est contentée de faire des propositions dignes des discussions de comptoir, et organisées en 3 thèmes : Interdire , Obliger , Taxer
    ………pas de doute, ces 150 « tirés au sort » sont bien représentatifs de la mentalité collective qui a pris le pouvoir des esprits dans notre pays depuis des décennies , où la vie de tous les citoyens n’est comprise qu’à l’intérieur d’un carcan de réglementations tatillonnes .

    • Jujupilote

      Je serai d’un avis légèrement différent du votre. Je pense qu’il était sain de prendre 150 citoyens de tous horizons. Mais les modalités de cette convention les ont poussé à faire ce genre de propositions :
      1) Le fait que ce soit des gens ordinaires a limité le temps qu’ils ont pu consacrer au projet (ils ont continué à vivre leur vie) et leurs connaissances de départ étaient limitées (25% n’ont que le brevet ou aucun diplôme).
      2) L’objectif qui leur a été donné est intrinsèquement trompeur car trop ambitieux. Réduire nos émissions à 40% de moins de leur niveau de 1990 !! Ce qui correspond à leur niveau des années 60. Pour mémoire, nous étions 49 millions en 1965 et 56 en 1990. Pour atteindre un tel objectif, même le plus grand passionné de mécanique n’avait pas le choix. Mais pouvons nous vivre comme le faisait nos parents en 1965 qui étaient 18 millions de moins ?
      3) les « experts » et membres du CESE chargés d’organiser le débat sont fortement marqués gauche/écolo. C’est même l’Express qui l’écrit.

      Avec un tel mélange, vous ne pouvez pas attendre autre chose. La convention a été mise dans ce moule pour donner de leur propre chef des mesures de ce genre, qui ne peuvent être taxées de venir des élites. Sauf que les élites leur ont soufflées….

    • Edrobal

      Mais si ce n’était qu’en France, le monde serait un paradis. Malheureusement, cette commission est représentative de l’idiocratie qui gouverne le monde entier.

  • Morbier

    Il faudrait leur rappeler que le numérique représente 1.5 fois la consommation totale de l’aviation dans le monde, et donc que pour être cohérents, ils devraient ne plus utiliser leur ordinateur, smatphone, tablettes et autres usages d’internet:voilà la 151ième mesure qu’ils ont oublié. Que chacun balaie devant sa porte.

    • Michel

      Que chacun balaie devant sa porte… lorsque j’avais proposé de monter des silencieux sur les avions du club car il y avait une aide conséquente, personne ne s’est bougé pour faire les dossiers. Résultat: sous pression des riverains, approches de bombardiers en zig zag. Je fais ce que je veux et je vous em… et ben non !

  • Edrobal

    Vous ne pensiez quand même pas qu’ils allaient sortir autre chose que des gadgets ?

  • PlasticPlane

    … Sais pas si nous serons nombreux dans une manif pour lutter contre cette C… 🙂
    Au fait, ont-ils réalisé, ces gens biens, que leurs pneus de vélos de bobos verts sont des dérivés du pétrole et que la production des accus et moteurs de ces mêmes vélos – lorsqu’ils sont électriques – font un bien fou 🙁 aux pays qui en fournissent les composants ?
    Ah là là, encore une histoire de paille et de poutre.

    • fildru

      Vive l’ Hydrogène de fayots ! Pourquoi qu’ il a explosé Apollo 13 ? A cause des taxes sur les biscottes !!

    • Charles

      La masse de pétrole nécessaire à la fabrication d’un pneu de vélo est très très vite amortie car il ne vous aura pas échappé que l’immense majorité des vélos sont à propulsion musculaire et par conséquent ne consomment pas de pétrole.
      Par ailleurs le vélo n’est une question ni de bobo ni de vert, c’est juste un moyen de transport adapté à de nombreux trajets notamment les plus courts. Il est silencieux, non polluant et très peu cher comparé à l’automobile dont les routes occupent un espace considérable et coûtent une fortune à entretenir, sans parler des subventions colossales qui y sont allouées (on entend peu de voix s’élever contre les primes à la casse, conversion etc…)

      Hélas 55% des trajets de moins d’un km sont réalisés en voiture, mais peut-être est-ce la faute des bobos écolos ? Ou bien 45% de la population est dans l’incapacité de marcher ou de pédaler ?

  • JmB

    La bonne question à se poser est de savoir si ce type de propositions aboutira en cas de référendum comme souhaite le faire Emmanuel Macron.

    Je rappelle que ce ne sont pas des ayatollahs de l’écologie qui ont pondu ça mais 150 citoyens tirés au sort et dont certains n’ont aucune fibre écologique particulière.
    Pourtant les propositions évoquées ont été entérinées avec des scores de 65 à 95%.

    Si on admet que les 150 sont un échantillon aléatoire de la population, le risque que ceci soit accepté par la majorité de la population est bien loin d’être nul !

    Il serait donc plus intelligent à mon avis de préparer sans tarder une stratégie de défense et une riposte que de se borner à injurier ces gens qui ont fait le boulot que leur a demandé le président de la République……

    • Jean-Baptiste Berger

      Peut-être juste dénoncer la méthode !
      Car après tout si 150 blaireaux, sortis de nulle part, peuvent imposer une façon de vivre aux 70millions d’autres en s’affranchissant de tout le processus démocratique (même si perfectible) de nos institutions, je ne vois absolument plus l’utilité de traîner le coûteux arsenal de députés, élus, conseillers, dirigeants élus etc…qui est censé nous protéger, justement, de ce genre de prise de pouvoir insupportable !
      …Et qu’on ne me parle plus de décisions Européennes !
      Macron a mis les doigts dans un engrenage diabolique, les extrêmes vont se régaler !

      • JmB

        Il ne faut pas s’emballer, le processus démocratique, tout critiquable qu’il puisse être n’est pas remis en cause !

        La mission des 150 était de rédiger un rapport avec des propositions concrètes qui seront soumises dans un 1er temps au président.
        Ensuite celui-ci décidera, soit de soumettre certaines directement à référendum, soit de confier tout ou partie du catalogue aux parlementaires à charge pour eux d’en sortir un ou des textes de loi.

        Inutile donc de s’affoler, juste de préparer le lobbying auprès des parlementaires et de trouver les bonnes méthodes et les bons canaux pour se faire entendre.
        Et à mon avis s’énerver, déverser son fiel et injurier des gens au long de commentaires sur un media aussi confidentiel qu’Aerobuzz (pardon Gil Roy et toute l’équipe, je parle juste de notoriété grand public hors public aérophile !!!!) n’est probablement pas une méthode très efficace…

      • Hugues CHOMEAUX
        Hugues CHOMEAUX

        Ne pensez-vous pas que 150 personnes, même si tirées au sort, et justement parce que tirées au sort, donc a priori sans plus de préjugés écologiques que vous ou moi, mais bien cornaquées, bien encadrées, ne puissent arriver à soutenir de telles conclusions ?
        Manager un groupe, c’est un vrai travail de pro.

  • Bruno Rivière

    Il faudrait peut-être rappeler à ces imbéciles que l’immense majorité des pilotes professionnels de petits modules (avions ou hélicos) se sont formés dans les aéroclubs. Et aujourd’hui, ce sont eux qui pilotent souvent les hélico du SAMU ou les avions ambulances. Plus de pilotes, plus d’EVASAN …
    Il restera l’autoroute … à 110 km/h !

  • Gramsch

    Je pense que si ces c.… (je ne sais s’il faut écrire citoyens ou autre chose) continuent de sévir je vais me sentir obligé de sortir armé… Avec un peu de chance « on » ne fera pas plus de mal que à ceux de Dijon.
    CCC: voudrait-ce signifier
    Convention des C… du Carbone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.