Accueil » L’aéro-club Roland Garros fête ses 85 ans.

L’aéro-club Roland Garros fête ses 85 ans.

2018 est l’année du centenaire de la disparition de Roland Garros. C’est aussi le 85ème anniversaire de la création, à la Réunion, de l’aéro-club qui porte le nom du plus célèbre aviateur de l’île.

15.08.2018

L'aéro-club Roland Garros compte actuellement une trentaine d'élèves-pilotes. © ACRG

C’est le 10 août 2018, 85 ans jour pour jour, que les commémorations ont officiellement débuté à Saint-Denis-de-la-Réunion, là où est basé l’un des plus anciens aéro-clubs français. C’est en effet, le 10 août 1933 que Maurice Samat qui avait fait venir un mois plus tôt de métropole un Potez 43, fonde avec Emile Hugot, Paul-Louis Lemerle et Paul Garros (oncle de Roland) l’aéroclub Roland Garros.

Rapidement, le club compte 58 adhérents et multiplie les premières, contribuant ainsi à l’histoire aéronautique réunionnaise. Au cours des années, plusieurs pilotes négociants en sucre, tels qu’Armand Adam de Villiers et Emile Hugot, tracent leurs pistes privées à Grand-Bois, à La Plaine des Cafres et à Saint-Joseph. Cette multiplication des plateformes favorise l’engouement du public qui vient assister aux meetings aériens dominicaux, en train spécialement affrété.

En 1959, l’aéroclub compte une centaine de membres, Gérard Ethève, futur fondateur d’Air Austral en est le chef-pilote depuis 1955. Il part à Vichy prendre livraison du premier bimoteur de l’île. Il convoie le Cessna UC78 Bobcat, jusqu’à La Réunion en compagnie de Bernard Astraud. Durant ce voyage de 9 jours, ils empruntent une route semblable à celle du Farman de 1929: Oran, Colomb-Bechar, Tessalit, Niamey, Fort Lamy, Bangui, Stanley, Zanzibar, Moroni, Tamatave et La Réunion. Cet appareil permettra à Gérard Ethève d’effectuer des vols réguliers vers l’île Maurice.

Aujourd’hui, l’aéro-club Roland Garros qui possède une flotte de trois avions (deux Cessna C-172 et un Robin R2160) regroupe 80 membres dont une trentaine d’élèves pilotes. Pour les jeunes réunionnais qui se destinent à une carrière dans l’aéronautique, il est l’un des passages privilégiés. Dans cette logique, à la rentrée 2018, l’aéroclub Roland Garros ouvrira une section de formation intégrale du BIA (Brevet d’initiation aéronautique), destinée à tous les élèves à partir de 13 ans.

3 commentaires

  • "Peegee"

    Bonjour, Ancien de l’Aéronavale à Fréjus-St Raphaël, Pilote privé TT,TH,ULM, CAEA, 74 ans, je suis le créateur des deux seules médailles commémoratives du 100e anniversaire de la 1e traversée de la Mer Méditerranée par Roland Garros (Exposée au Musée national de l’Aéronautique et de l’espace de Paris Le Bourget) déposées INPI. Je ne suis pas commerçant, j’ai donné beaucoup de médailles et il me reste un reliquat à placer « à prix coûtant ». Si cela vous intéressait, merci de me contacter : Georges PAGE E-Mail : le-predit@club-internet.fr

  • Zub’air

    Mon lâcher hélico fut à Roland Garros il y a 10 ans grâce à un merveilleux instructeur Monsieur Jean-Marc LEGAGNEUR sur R22 BII … qui m’a fait confiance avec la bienveillance de la tour pour mon 1er tour de piste! La Réunion est probablement l’un des plus beaux nids pour hélico qui soit! Depuis j’ai enchaîné sur R44 et AS350. Merci aux pères fondateurs de FMEE, longue vie à l’aéroclub.

  • Alex

    Babouc (actuel pilote du Rafale Solo Display) a t’il commencé à piloter dans cet aéroclub ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.