Accueil » Le Sonaca 200 vise la certification CS-VLA

Le Sonaca 200 vise la certification CS-VLA

Fin 2015, le groupe Sonaca, sous-traitant aéronautique, a annoncé la création de la filiale « Sonaca Aircraft » dédiée au développement, à la certification et la mise sur le marché d’un nouvel avion d’entraînement baptisé Sonaca 200. Ce biplace équipé d’un moteur Rotax 914F de 115 ch est en fait une évolution de l’ULM sud-africain Sling 2 développé par la société The Airplane Factory (TAF) en Afrique du Sud. TAF est coactionnaire de Sonaca Aircraft à hauteur de 25%.

1.04.2016

En entrant dans le giron de Sonaca, le Sling 2 ne change pas seulement de nom, il prend une autre dimension. C’est ce que vient de préciser le groupe aéronautique. Le Sonaca 200 avec désormais une masse maximale au décollage de 750 kg (masse à vide : 430 kg) entre dans la catégorie européenne CS-VLA. Sonaca Aircraft espère obtenir cette homologation par l’EASA fin 2017. En parallèle, le constructeur belgo-sud africain a engagé une procédure de certification DOA (Design Organization Approval) et POA (Production Organization Approval).

Le Sonaca 200 de construction métallique a une envergure de 9,15 m pour une masse à vide de 430 kg. © Sonaca Aircraft

Assemblé en Belgique, le biplace Sonaca 200 est déjà commercialisé. Les premières livraisons sont prévues pour (fin) 2017. © Sonaca Aircraft

Le fuselage et l’aile du Sonaca 200 sont construits en alliage d’aluminium. Le train d’atterrissage est en fibre de verre epoxy. L’avion possède deux réservoirs de 70 l chacun. Sa vitesse de croisière maximale est de 115 kts (213 km/h). Le prix de base est de 175.000 euros.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.