Accueil » Aviation Générale – brèves » Les Piaggio Avanti II d’Oyonnair à nouveau sur le front Covid-19

Les Piaggio Avanti II d’Oyonnair à nouveau sur le front Covid-19

Embarquement de patients Covid dans un Piaggio Avanti II d’Oyonnair, sur l’aéroport de Lyon-Bron. Vendredi 23 octobre 2020. © Oyonnair  

[Actualisé] Les transferts aériens de malades du Covid-19 ont repris. Il s’agit en ce moment de soulager les services de réanimation des hôpitaux de Lyon et Saint-Etienne.

L’épidémie de Covid-19 a repris de la vigueur et à nouveau, les hôpitaux sont sous tension. La crise est particulièrement aigüe en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les services de réanimation des Centres hospitaliers universitaires sont à saturation. Comme lors de la première vague, des patients intubés-ventilés sont transférés vers des régions offrant des disponibilités de lits de réanimations. Le 23 octobre 2020, les Piaggio Avanti II de la compagnie aérienne lyonnaise Oyonnair ont évacué quatre patients de Lyon vers Poitiers (2 patients)...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Laurent Altenburger

    quel bel avion mais à propos de , y a t-il des News sur leur reprise? L’appel d‘offre date de 6 mois maintenant…

    Répondre
  • par Pilotaillon écolo

    Avanti… le bel avion « qui fait du bruit ».
    Ayant un préjugé favorable pour les « pushers » et surtout pour leurs performances je me dis qu’il y a là l’occasion de démontrer aux voisins irascibles de Bron, que ces superbes machines sont là pour aider tout le monde, y compris eux-même ou de leurs proches…
    Le bruit de la tondeuse est pire, car il y en a des milliers (particuliers et administration) qui pétaradent chaque semaine d’été. Ces machines de petite vanité permettent de « maitriser son carré de nature » mais chassent les insectes, empêchent le développement de la bio-diversité. Les plantes sont coupées avant d’avoir pu produire des graines, l’hélice broie ou chasse la vie animale.
    A ces voisins sans trop de culture aéronautique (et agronomique) d’ajouter que même s’il a un bruit distinctif, la consommation de l’Avanti est moindre (turbo prop) pour une vitesse comparable aux Jets.
    Des kilos de CO2 en plus ou un autre bruit pour sauver vos semblables ?
    Comme nous avons le choix de laisser pousser l’herbe (des adventices = mauvaises herbes) dans les talus ou en ville, entre les rangs des cultures de céréales, alors que vous le considériez comme une négligence, un manque de propreté, et surtout de voir disparaitre les insectes (-80% des populations) à qui on a simplement détruit l’habitat.
    Adoptez l’écolo réalisme, réveillez-vous, svp faites preuve de discernement.
    Au fond, comme les automobilistes, ce serait bien que les pilotes aient de nouveau à nettoyer leurs parebrises…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.