Accueil » Aviation Générale – brèves » Le P2012 Traveller en vedette à Aero 2017

Le P2012 Traveller en vedette à Aero 2017

Tecnam P2012 Traveller, le bimoteur basique. © Tecnam.

  Tecnam annonce qu’il exposera sur son stand, au salon de Friedrichshafen (5-8 avril 2017) son avion de transport public (11 sièges). Le P2012 sera l’une des attractions du salon Aero 2017.

Le constructeur italien annonce d’ores et déjà que, pour sa première présentation publique, le P2012 Traveller occupera la place centrale sur son stand. Il sera entouré de toute la gamme dont il est le plus grand appareil jamais proposé. Tecnam a choisi d’interrompre quelques jours l’intense programme d’essais en vol pour faire le show.

Au passage, le constructeur annonce que son futur bimoteur de transport public sera équipé de la toute nouvelle suite avionique Garmin G1000NXi. Il confirme aussi son objectif...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

10 commentaires

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Energie essence, un frein au développement des ventes ? Si TECNAM se contente de le vendre dans les pays développés, il n’y aura pas de problème. Si TECNAM veut vendre son avion dans les pays émergents, il y aura problèmes. Sauf à faire de l’humour comme Mr Volfoni et vu la puissance des moteurs le carburant sera donc la 100LL. Carburant difficile à trouver dans certaines contrées et à quel prix ? En Afrique un litre de 100LL, très difficile à trouver, coute aux alentours de 6 €. Je ne connais pas la conso horaire du Lycoming 375 cv. Aux environs de 80l/h x 2 = 160 l/h x 6 € donne 960 € de l’heure de vol. Mais peut-être que je me trompe. Je souhaite à TECNAM de réussir. De plus je trouve l’avion joli.

    Répondre
    • Plus sérieusement, le P2012 à été lancé si je ne me trompe par Tecnam pour un client bien précis parti pour acheter à lui seul la production de plusieurs années : la compagne cape Air qui souhaite renouveler sa flotte de 83 Cessna 402 qui arrive en fin de vie.
      Cape air est un commuter/feeder basé aux USA ou le prix de l’essence est sensiblement à 1,5 à 2 $ le gallon et de plus très facilement disponible, le choix de l’Avgas tombait dès lors sous le sens.

      Répondre
  • Donc moteur à essence ?
    Coût élevé du poste carburant ?
    Il n’y avait pas d’autre solution ?

    Répondre
    • Parmi les autres solutions à par l’essence :
      -Pipi dans les réservoirs, bien mois cher au litre, et disponible sur tous les terrains du monde mais les moteurs ne démarraient pas.
      -La technique bien connue de l’élastique qu’on remonte en faisant tourner l’hélice à l’envers au sol et qu’on lâche au moment du départ mais a masse max et tendus a mort, l’appareil n’arrivait qu’à rouler du parking au point d’arrêt pas plus.
      -L’electrique qui ampute la charge utile et n’offre qu’une autonomie qui ne dépasse pas une heure au stade actuel de la technologie.
      -Les turbines : l’argent qui ne passe (éventuellement) pas dans le poste carburant est généralement engloutit par des factures autrement plus considérables imputées au poste maintenance.
      -Le pulso réacteur, la fusée à poudre, la fission de l’atome : compliqués à certifier et a classer en TPP.
      -Reste la poudre de Perlin-Pinpin quelqu’un à un retour d’expérience ?

      Répondre
  • un petit air d’aero commander si je ne m’abuse

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(30) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.