Accueil » Premier vol du monoréacteur Stratos 716X

Premier vol du monoréacteur Stratos 716X

Stratos Aircraft a annoncé le premier vol de son modèle Stratos 716X - immatriculé N716X. Le monoréacteur de six-places tout carbone a été court puisqu’il n’a duré 22 minutes.

3.07.2020

Trois ans après son lancement à Oshkosh 2017, le Stratos 716X a volé. © Stratos Aircraft

Le premier vol s’est résumé à un décollage à pleine puissance et une montée à 13.500 pieds, avant un retour à Redmond dans l’Oregon. Dans le court laps de temps qu’a duré ce vol, Sean VanHatten, le pilote d’essais de Stratos Aircraft, a effectué une série de manœuvres pour évaluer les caractéristiques de maniabilité. Le tout a duré 22 minutes.

Le projet a été lancé il y a trois ans au salon AirVenture d’Oshkosh. Il s’agit d’un avion privé de construction carbone motorisé avec un réacteur Pratt & Whitney JT15D-5. Sa vitesse maximale est de 400 kts. Il peut accueillir 6 personnes à bord.

Sean VanHatten, le pilote d’essais du premier vol du Stratos 716X. © Stratos Aircraft

Le Stratos 716X présenté en août 2017 et qui a fait son premier vol début juillet 2020 est une évolution du Stratos 714 équipé d’un PW535E, un démonstrateur qui a totalisé 185 heures de vol (premier vol en novembre 2016) et atteint la vitesse de 370 kts. La cabine du 716 est légèrement plus large (5 cm) et la longueur du fuselage supérieure de 79 cm.

Stratos Aircraft prévoit de commercialiser le Stratos 716X en kit. Il vise également une certification FAA.

Dernier venu sur le créneau des VLJ (Very Light Jet), cet avion se positionne en concurrent du SF50 Vision Jet de Cirrus Aircraft dont il est beaucoup plus rapide (400 kts pour le 716X contre 300 kts pour le SF50). En revanche, sa cabine peut accueillir 6 occupants contre 7 pour le Cirrus. Elle est moins large (1,49 m contre 1,56 m), mais plus haute (1,46 m contre 1,24 m). Le Cirrus SF50 est un produit abouti doté du meilleur support client. Le Stratos 716 n’est encore que la promesse d’une start up. Et sur ce segment de marché des VLJ, depuis la fin des années 1990, les promesses n’ont pas manqué.

Le Stratos 716X est équipé d’une avionique Garmin G3X couplée au pilote automatique. © Stratos Aircraft

Stratos Aircraft vise aussi les propriétaires de monoturbines et en particulier ceux de TBM dont les performances sont plus proches. Mais là encore, il ne suffira pas de mettre au point un avion. Il faudra aussi assurer sa fiabilité et proposer un support client. Le TBM a placé la barre très haut. Pour l’heure, Stratos Aircraft annonce la mise en service d’une unité de production des éléments composites.

Gil Roy

Premier vol du monoréacteur Stratos 714

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.