Accueil » UN DC3 s’écrase en Colombie : 14 morts

UN DC3 s’écrase en Colombie : 14 morts

Le DC3 opéré par la compagnie Laser Express assurait des liaisons régionales © Laser Express.

Un avion Douglas DC-3 de la compagnie vénézuélienne Laser Airlines s’est écrasé samedi en fin de matinée en Colombie.  Quatorze personnes ont perdu la vie dans l’accident.

Un Douglas DC3 de la compagnie Laser Airlines s’est abîmé dans le département de Meta en Colombie. Cet appareil (HK-2494 – serial 33105/16357)  construit en 1945 mais toujours utilisé par cet opérateur en transport public pour des vols régionaux, devait assurer une liaison entre San José del Guaviare (400 km au sud de Bogota)  et l’aéroport de Vanguardia de Villavicencio, une ville située au pied de la Cordillère des Andes.

L’équipage aurait lancé un message de détresse en approche (2,2 nautiques)...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour,
    A ma connaissance, le Falcon 20 également n’a pas de potentiel cellule.
    Si l’entretien est fait, ça vole.

    Répondre
  • Je ne m’imaginais même pas que des DC3 volaient encore en transport public de passagers.

    Répondre
    • Il y en a encore beaucoup, en particulier en Amérique du sud.
      Et quand leurs moteurs sont hors potentiel, on les remplace par des turbines et ça repart pour 50 ans…
      Increvable DC3 !!! L’un des rares avions, si ce n’est le seul, dont la FAA à validé un potentiel cellule « infini » !
      La fiabilité de cette machine de guerre faite pour se poser partout et être facile à entretenir fait des miracles dans la jungle et loin de tout, même si parfois comme aujourd’hui, ça ne passe pas.

      Répondre
    • L’année dernière lors de vacances en Alaska j’ai vu deux C46 Curtiss Commando voler pour le transport de fret, ils sont aussi increvables que le DC3, tout est dans l’entretien de la machine !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.