Accueil » Le VintageAirRallye est arrivé à Cape Town

Le VintageAirRallye est arrivé à Cape Town

L'arrivée à Cap Town d'Alexandra et Cédric clôt une aventure aérienne de 35 jours avec pas moins de 10 pays traversés, 37 escales et 13 000 kilomètres parcourus en 95 heures de vol. © Vintage Air Rallye

Partis le 12 novembre dernier, les avions du VintageAirRallye viennent de se poser à Cap Town, en Afrique du sud, le 16 décembre. Cette ultime étape du rallye marque la fin d'une grande aventure aéronautique de plus d'un mois à travers l'Afrique. Recueil des premières réactions d'Alexandra et Cédric, l'unique équipe Francophone du raid.

13.000 kilomètres et 95 heures de vol plus tard, l’équipage numéro 13 du VintageAirRallye composé d’Alexandra et Cédric s’est posé sur l’aéroport du Cap. Pour eux, comme pour les autres concurrents, cet instant marque la fin d’une aventure de haut vol qui se révéla non sans risque. En effet, sur les 10 biplans engagés sur le raid, seul 8 ont pu le finir.

Tout d’abord, le Stearman de Team Eagle s’est écrasé au nord de Nairobi, le 26 novembre...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • En tout cas, ils ont tenu bon le cap ! Et c’est une prouesse. Je sais qu’un Bücker y participait. J’attends de savoir s’il a terminé. Le le redis : chapeau !

    Répondre
  • Hmmm … J’attends avec impatience ce Retour d’EXpérience d’Alexandra et Cédric, avec une petite idée derrière la tête sous la forme du plus grand biplan monomoteur du monde (je nomme l’Antonov An2), plateforme idéale de tournages ou de transport de 1500 Kg de pièces détachées …

    Répondre
  • Sans vouloir chercher des poils sur les oeufs, la destination finale du rallye se nomme Capetown en anglais, ou Le Cap en français.
    Cela dit, très intéressant article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.