Accueil » 17 M€ pour remettre en vol le seul Constellation européen

17 M€ pour remettre en vol le seul Constellation européen

Arrêté de vol en 2017 pour un chantier de maintenance, le Lockheed C-121 de la Super Constellation Flyers Association a souffert ensuite du désengagement de son principal sponsor, un célèbre horloger, et n’a pas repris l’air depuis.

23.02.2019

Le C-121 Super Constellation HB-RSC au décollage. © F. Marsaly/Aerobuzz.fr

Les ailes de ce mythique appareil nécessitent d’être remises à neuf, un chantier pharaonique pour lequel l’association a besoin de trouver de 15 à 20 millions CHF (17 millions d’Euros environ), cette somme devant couvrir le chantier, ses impératifs et ses imprévus, sur une durée de quatre années.

L’association va donc faire appel à des donateurs, des mécènes et des investisseurs et envisage même de passer par une opération de financement participatif : « chaque centime compte. »

En cas d’échec le Constellation pourrait être préservé en exposition statique mais devra être acheminé depuis l’aéroport de Zurich, où il se trouve actuellement, jusqu’à Bâle-Mulhouse, un convoi routier exceptionnel qui nécessite également un budget assez important. La vente de l’appareil a aussi été envisagée : « mais qui voudrait d’un avion qui n’est pas en état de vol ? »

Le Lockheed Constellation au roulage. Il faut tout faire pour que cet avion puisse revivre.  © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

Seul exemplaire de son type en Europe, dernier de son espèce à avoir été autorisé à voler avec des passagers, le Constellation Suisse fait donc face à une échéance compliquée. Néanmoins, l’association affiche son optimisme et conserve l’ambition de parvenir à rendre son avion emblématique à nouveau opérationnel.

En attendant elle lance un appel à toutes les bonnes volontés pour l’épauler.

FM

 

11 commentaires

  • Pilotaillon, qui aime les lieux chargés de belles histoires

    Il doit y avoir un vent de complotisme chez Aérobuzz, en lançant coup sur coup les sujets liés à la vie des mythes aéronautiques… Y’a un loup j’vous dit !
    C’est un peu comme si la presse rapportait à quelques jours d’intervalles des velléités de déplacer la sépulture de De Gaulle et le changement de contenus dans les livres traitant de la vie de Napoléon !
    On cherche le Buzz à tous prix, à 17M d’un côté et bien davantage pour refaire voler « une toute dernière fois » sa Majesté le Concorde, pourquoi pas le jour du brexit.
    Vite Stéphane Bern, faites imprimer des grilles FDJ, tout le monde veut subitement jouer au loto !

    Même si ces oiseaux ont fait transpirer des équipes, avec un résultat au dessus de tout, cela est désormais du passé, il faut s’en faire une raison.
    Conservons ce qui peut l’être, le reste appartient à l’histoire.
    Surtout le lowkid.
    Ne nous trumpons pas : le concorde est tellement plus beau que le L-1049 truc, déjà parce que l’engin à hélices vole en radada et qu’il est né aux US !

    Pas de LBD40 svp : j’ai déjà pris la porte q:o)

  • C’est peut-être le plus bel avion de tous les temps. En tous cas de l’époque où voler faisait partie intégrante d’un voyage, pas uniquement pour aller d’un point À à un point B.
    J’y ai volé 3 fois. 3 émerveillements.
    Malheureusement je n’ai pas d’argent

  • stanloc

    Le problème pour garder un avion en état de vol c’est qu’il faut toute sa vie durant assurer la rentabilité de l’opération. Si pour qu’un A380 soit rentable il faut le remplir TOUS LES JOURS avec 500 passagers payant, il faudra agir de même dans 20 ans, 30 ans 40 ans. J’ai payé 305 euros en juin 2005 pour faire le trajet Genève-Paris-Le Bourget à bord de cet avion merveilleux car j’étais membre de l’association, condition indispensable à cause du régime particulier d’exploitation de cet avion. Il ne pouvait voler qu’en VFR dans les basses couches de l’atmosphère car il n’était plus pressurisé. Il est probable que le prix demandé alors n’était pas suffisant puisque aujourd’hui l’association n’a pas la provision d’argent pour réaliser les travaux indispensables. Or les GV tombent régulièrement en aviation et cela d’autant plus souvent que l’avion vole beaucoup. Entretenir en état de vol un Spitfire est une chose mais un quadrimoteur c’est une autre paire de manches. Par ailleurs j’ai toujours été chagriné de voir sur cet avion la « marque » d’un fabricant de montres alors que « la crevette » lui allait si bien. Les grandes compagnies européennes qui ont fait volé cet avion (entre la G.B., la France, l’Allemagne, les Pays-Bas , l’Espagne et la Suisse c’est environ une centaine d’avions tous types confondus, qui ont volé sur ce continent) C’est à elles de financer sa remise en état de vol et d’assurer la pérennité de sa navigabilité en définissant aussi comment des vols d’agréments pourraient reprendre. Il est clair que voir voler des avions mythiques c’est beaucoup mieux que de les visiter dans un beau musée, mais si on peut voler avec c’est la panacée même si c’est un peu cher.

  • Arnaud

    Un coup de tel à Travolta, Tom Cruise et Harrison Ford ?

    Franchement j’espere qu’il revolera et pour longtemps !!

  • mikeul

    très belle cause mais tout de meme:
    20 millions CHF une broutille pour les géants suisses UBS ; Nestlé …. et une petite somme quand la Suisse développe un hélicoptère avec Kopter et un biréacteur avec Pilatus …. alors que nous sommes incapables de financer en FRANCE des projets équivalents, se rappeler qu’Airbus ne développe pas de successeur à l’Ecureuil( H125) ou DAHER son projet de petit bi réacteur
    allez un petit effort chers amis suisses vous avez les poches bien plus pleines que les notres et puis vous pouvez lancer une loterie pour le patrimoine aérien …on peut vous passer Stéphane Bern …

    • Joel

      Évidemment pour les êtres de l’aéronautique avec du rêve en veux tu en voila, 17.000.000,00 d’euros c’est une somme, mais bon c’est pas tellement, et puis c’est pour un avion quand même : vous allez les trouver j’en suis convaincu.
      En revanche pour celui qui se nourri avec 5 euros par jour (des pâtes, un peu de beurre, le pain raci de la veille), c’est une ville de 10.000 habitants qui pendant 1 an se privera, mais regardera le bel oiseau s’envoler avec ses belles ailes toutes neuve…., tout en crevant de faim car l’aluminium ça ne se digère pas bien.
      Ça fait pas pareil hein ?!
      Ça vous choque ? Ça vous fait sourire ? Ça vous indigne un tel rapprochement ? Et bien c’est comme ça tous les jours pour des milliers de personnes dans ce pays, pas en Afrique, mais oui en France !
      Alors les ailes à 17 millions d’euros de l’oiseau , c’est vraiment du super secondaire !
      Vive la France ! Vive l’Europe !
      Allez je vais encore me faire plein de potes :).

  • Paul Poirier

    Il en existe également un sur l’aéroport de Nantes. Il est statique.

  • stanloc

    « J’ai deux amours » le Super Constellation et le Concorde.
    J’ai eu la chance de pouvoir faire un vol touristique avec ce Super Constellation suisse et avec le Concorde F-BVFB en 1999.
    Nous avons au Musée de l’air au Bourget un Concorde en parfait état (sortant de GV, je crois) mais pour qu’il puisse faire des vols de démonstration il faudrait aussi dépenser beaucoup d’argent que l’on n’a pas.
    Un avion c’est un « produit » dont la seule raison d’être c’est de remplir des missions en assurant un équilibre financier. Tant que des clients peuvent payer et rendre rentable son exploitation, allons-y, mais si on doit faire « la manche » pour y arriver, alors il faut trancher et décider de conserver (ailleurs que sur un coin de terrain, en plein air, mais dans un hangar et dans une livrée parfaite) les modèles les plus exceptionnels tels les Super Constellation et les Concorde. Je suis consterné de savoir que « mon » Concorde est en train de pourrir sur le toit d’un bâtiment en Allemagne. Ou on les met dans un hangar prestigieux ou on les démantèle et on vend aux enchères les pièces détachées pour financer d’autres mises en musée.

    • Enguerrand

      Tout à fait, même mythique et quelle que soit l’émotion que nous apporte ce magnifique avion, il est des causes beaucoup plus utiles à financer qu’un gouffre financier tel que celui-ci. Ces 17M€ seront bien plus utiles ailleurs!

      • Jean-Mi

        A Enguerrand : votre réponse est de bien bas étage…
        Avec cette philosophie, la conservation du patrimoine culturel ou technique passe à la trappe, à la déchetterie. A l’oubli.
        On dépense un budget très important à conserver, protéger, et rendre accessible la Joconde au Louvre. On fait quoi ? Ca sert à rien la Joconde, ça fait juste joli sur le mur. On ferme ? On la jette et on la remplace par une photographie de Doisneau ? Et encore, je dis joli, ce vieux tableau de +500 ans d’âge est craquelé, jauni. C’est tout petit en plus !
        Rien que le budget sécurité de la Joconde serait certainement bien mieux affecté à autre chose selon vous ! Il est vrai qu’il doit y avoir de quoi payer la solde et autres d’une compagnie de CRS ou deux chaque année…
        Pour rire, lire : https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/deplacer-la-joconde-couterait-au-moins-30-millions-d-euros-7792877581

        Soyons sérieux ! La conservation du patrimoine, c’est très important. C’est ce que l’on laisse après nous, pauvres mortels. Pour que nos enfants sachent, apprennent, ne refasse pas les même bêtises, ou continue sur une voie qui marche.

        Et puis c’est quoi 17M€ ?
        Carlos Ghosn était payé 3M€ fixe par an pour diriger une entreprise. En 2016 il avait touché au total 7M€.
        Killian Mbappé est aussi payé 3M€ par an pour taper dans la baballe. Ce qui ne sert pas à grand chose. (ça fait juste un peu rêver le peuple, ha, ce n’est pas rien)
        En 2016, le patron de Carrefour a été payé 9.7M€, celui de Sanofi 9.6M€ et celui de L’Oréal 9.1M€. Tom Enders (Airbus) lui a touché un total d’à peine 5M€. (Source Challenge https://www.challenges.fr/classements/salaires-des-patrons-cac-40/2016/)
        Si les patron de ces boites sont payés comme cela, je vous laisse imaginer le chiffre d’affaire total de ces grands groupes, leurs bénéfices (qui se comptent en milliards), et les quantités d’argent en jeux.
        Que représente pour eux la sauvegarde de leur patrimoine via 17M€ ?
        Pour savoir ou tu vas, tu dois savoir d’où tu viens.

  • BERTRAND

    Bonjour, il serais bien dommage de ne plus voir évoluer cette Old Lady dans le ciel européen.
    Je salut la persévérence de l’équipe qui a contribuer a ramener a la vie cette icône de l’aviation a hélice.
    J’espère que l’appelle a don sera entendu et que l’appareil ne termineras pas ça vie comme pot de fleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.