Accueil » Angel Wings T6. Atomic

Angel Wings T6. Atomic

Angela va finir par savoir ce qui est arrivé à sa sœur Maureen, pilote engagée dans la guerre du Pacifique, comme elle. Elle aurait sans doute aimé apprendre une autre vérité.

24.02.2020

Les héroïnes imaginées par Yann plus déterminées que jamais sous le trait de Romain Hugault. © Paquet

Les histoires de famille sont rarement simples, surtout quand c’est Yann qui les raconte.  Finalement, Angela est enfin parvenue sur l’île de Tinian, d’où partent en continu un millier de Superforteresses volantes B-29 pour aller bombarder les villes japonaises. Cette page de la guerre du Pacifique offre à Romain Hugault l’opportunité de signer une scène d’anthologie. Une de plus…

Angela est convaincue de trouver sur cet îlot, la réponse à ses questions sur la disparition de sa sœur. Yann et Romain Hugault n’auront pas facilité l’enquête d’Angela. Le chemin pour arriver jusqu’à Tinian a en effet été torturé à souhait. Les services secrets militaires américains ne lui ont pas facilité la vie…

Dans le premier épisode, son vieil hydravion Grumman J2F-5 « Duck » est attaqué par deux chasseurs japonais. Elle devra son salut à deux « Corsair ». Le ton est donné.

Bienvenue dans l’enfer de la guerre du Pacifique dont le dénouement proche, va servir de décor à cette histoire au rythme soutenu. Yann au scénario entremêle le récit haletant de l’enquête d’Angela de flash-back. Au fil des trois albums, l’intrigue se tend et les rebondissements deviennent de plus en plus inattendus que l’héroïne est proche de la vérité. C’est finalement le colonel Tibbets qu’elle rencontre à Tinian qui mettra Angela sur la voie. Il lui fera une révélation, juste avant de s’envoler aux commandes du B-29 Enola Gay. Mais est-ce vraiment la vérité ?

Angel Wings T6. Atomic. Par Yann et Romain Hugault. 32,2 x 24 cm. 48 pages. ISBN : 978-2-88932-512-2. 14 €.

Encore une fois, cette aventure a tenu ses promesses, de la première page du premier album, à la dernière du troisième. Entre-temps, le lecteur en prend plein les yeux. Romain Hugault est en grande forme, son art est éblouissant : découpage des planches, précision du trait, gueules des personnages, réalisme des situations… Il continue à nous bluffer. Longue vie au duo. G.R.

Commander la bande dessinée Angel Wings T6: Atomic

 

Angel Wings T5 Black Sands

 

Un commentaire

  • Jean-Baptiste Berger

    Les avions et les jolies femmes sont sublimés par les coups de crayons et de pinceaux de Romain Hugault.
    Un « très grand ».

    Jean Baptiste berger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.