Accueil » Biblio – Atlas des terrains militaires du Pas-de-Calais pendant la Grande Guerre

Biblio – Atlas des terrains militaires du Pas-de-Calais pendant la Grande Guerre

L'association des anciens aérodromes publie un nouvel atlas des terrains d'aviation militaire durant la Première guerre mondiale. Après ceux du Nord paru en 2017, c'est au tour des terrains du Pas-de-Calais d'être recensés : près de 130 terrains d'aviation, la plupart aujourd'hui disparus, français, britanniques et allemands figurent dans ce 6ème opus.

24.07.2018

Ce sixième opus de l'atlas des terrains militaires est consacré au Pas-de-Calais, lieu d'une importante présence britannique durant la Grande Guerre. © Anciens Aérodromes

L’association des anciens aérodromes a récemment publié son 6ème atlas, qui met en lumière la position de près de 130 terrains d’aviation militaire dans le département du Pas-de-Calais au cours de la Grande Guerre.

C’est un véritable travail de fourmi qui est présenté dans cet ouvrage de 144 pages, réalisé par Daniel Spada et Jean-Michel Borde d’après les recherches de Roger Austin.

A partir de 1914, le Royal Flying Corps installe son quartier général à Saint-Omer, profitant de sa proximité avec la Manche et de son éloignement des combats. Avec le terrain de Saint-Inglevert, Saint-Omer reste l’un des derniers aérodromes encore en activité qui témoignent du passage des aviateurs britanniques dans le Nord de la France.

L’atlas n°6 permet de localiser des terrains aujourd’hui disparus et souvent oubliés des habitants, les équipements n’étant alors composés que de hangars facilement démontables et de tentes en toile. Ces dispositifs étaient conçus dans une perspective de mobilité pour que l’aviation suive aisément le mouvement des troupes terrestres.

 

Format 17×24, 132 pages, couvertures 4 pages, dos carré collé ISBN 978-2-919572-12-00 – EAN 9782919572120 – 14 euros + 6 euros de frais de port à commander sur le site de l’association.

L’association Anciens Aérodromes, créé en 2007, réunit 160 membres à travers la France. Son but est de mener des recherches historiques sur les aérodromes existants et sur la présence de l’aviation sur le territoire français. Elle publie régulièrement le fruit de ses travaux dans des ouvrages détaillés, au travers des atlas, mais également avec sa collection aérodromes dont chaque numéro s’attache à détailler l’histoire d’un terrain, de sa création jusqu’à son activité actuelle.

220 terrains d’aviation militaires recensés dans le Nord en 14-18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.