Accueil » Ceux du ciel. Rêver, voler, transmettre.

Ceux du ciel. Rêver, voler, transmettre.

Dans cet ouvrage, Hervé de Saint-Exupéry revient sur sa vie de pilote de chasse et sur les engagements associatifs qui l'ont prolongée. On se rend compte que porter le nom de St. Ex, n'est pas facile, tant il est un appel à l'exemplarité.

16.05.2019

Hervé de Saint-Exupéry (ici sur le Raid Latécoère 2018) est lieutenant-colonel dans l’armée française. Pilote de chasse, il est aussi l’arrière-petit-neveu d’Antoine de Saint-Exupéry. © Julien Masson

Hervé de Saint Exupéry est le seul des descendants à avoir embrassé la vie de pilote militaire. Il ne cherche pas à "en faire des tonnes" sur le sujet. Certes, il évoque des incidents marquants comme cette extinction des jumelles de vision nocturne, alors qu'il volait de nuit, en patrouille rapprochée, à 2 mètres de son leader, le forçant à plonger dans le noir sur plusieurs centaines de mètres, sans que ses yeux retrouvent leur efficacité. Mais il développe surtout les...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.