Accueil » Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais

Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais

160401_conquete_a4.jpg
A quelques heures de la première représentation du spectacle "La conquête de l'air", samedi 9 avril 2016, à 21 heures, au Grand Palais (Paris) plus d'une centaine de techniciens s'activent encore pour installer le matériel débarqué de 70 semi-remorques de 38 tonnes. Tous les corps de métier travailleront simultanément jusqu'à la dernière minute… A spectacle hors norme, moyens démesurés. Sous le Grand Palais, 100 mètres de galeries ont été renforcés pour permettre à 2 grues d'une capacité de levage...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais
    comment ce fait il qu’on soit informé si tard de cet evenement? nul!!

    Répondre
  • Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais
    Tout simplement magnifique, outre le fait qu’il s’agit de commémorer une personalité, une entreprise, l’histoire bien au delà de DASSAULT est évoquée, preuve que cette entreprise y est inscrite comme acteur majeur. Mais ce spectacle aborde l’Histoire avec un grand H, pour le plaisir du plus grand nombre, avec émotion. Un belle épopée bien racontée, sans nombrilisme exagéré, il y en a pour tout le monde. Bravo à Dassault pour cet hommage universel à l’histoire aéronautique et la conquête du ciel. A conserver dans nos mémoires.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.