Accueil » Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais

Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais

A quelques heures de la première représentation du spectacle "La conquête de l'air", samedi 9 avril 2016, à 21 heures, au Grand Palais (Paris) plus d'une centaine de techniciens s'activent encore pour installer le matériel débarqué de 70 semi-remorques de 38 tonnes. Tous les corps de métier travailleront simultanément jusqu'à la dernière minute…

A spectacle hors norme, moyens démesurés. Sous le Grand Palais, 100 mètres de galeries ont été renforcés pour permettre à 2 grues d'une capacité de levage de 50 tonnes de se déplacer et d'installer de gigantesque décors. Chaque écran fait 30 mètres de base. 300 kilos de baffles ont été accrochés à plus de 50 mètres de hauteur à la clé de voûte. 680 projecteurs lumineux, 43 vidéo-projecteurs, et un projecteur 3D sont en cours d'installation. Le Mystère 20 a vu sa peinture recouverte d'une toile blanche permettant une projection d'images haute définition.

Même si la préparation a débuté voici plus de 2 ans, il n'y aura pas de répétition ; il s'agit d'une sorte de cirque qui sera fini de monter quelques minutes avant la première séance. Le Grand Palais est très demandé et ne laisse qu'un créneau d'installation de 5 jours. Alors tout le monde est sous pression. Ils ont beau avoir tout prévu, à la veille de la première séance, l'estrade du Rafale donnait du souci.

Le coup d'envoi de ce grand spectacle en l'honneur des cent ans de Dassault sera donc donné le 9 avril. 12 représentations sont programmées jusqu'au 14 avril inclus. Les deux tiers des 30.000 places ont déjà été réservées. Les promeneurs des Champs-Elysées ont eu un avant-goût du spectacle lors que le Mystère 20 et le Mirage 2000 ont descendu les Champs Elysées sur des remorques. J.P.
160401_conquete_a4.jpg

8.04.2016

3 commentaires

  • texier

    Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais
    comment ce fait il qu’on soit informé si tard de cet evenement? nul!!

  • yves

    Compte à rebours sous la verrière du Grand Palais
    Tout simplement magnifique, outre le fait qu’il s’agit de commémorer une personalité, une entreprise, l’histoire bien au delà de DASSAULT est évoquée, preuve que cette entreprise y est inscrite comme acteur majeur. Mais ce spectacle aborde l’Histoire avec un grand H, pour le plaisir du plus grand nombre, avec émotion. Un belle épopée bien racontée, sans nombrilisme exagéré, il y en a pour tout le monde. Bravo à Dassault pour cet hommage universel à l’histoire aéronautique et la conquête du ciel. A conserver dans nos mémoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.