Accueil » Crash du Blériot XI de Candillargues à Vichy

Crash du Blériot XI de Candillargues à Vichy

Un accident d’avion s’est produit samedi 9 juillet peu après 10 heures non loin de l’aérodrome de Vichy-Charmeil, où se déroulait le 69ème rassemblement annuel des constructeurs amateurs du RSA, (Réseau des Sports de l’Air), désormais intitulé Eurofly’in.

L’appareil, un Blériot, habituellement basé à Montpellier-Candillargues (LFNG) est une reconstruction effectuée par 2 amis, à partir d’un original de type XI.2 (N°297) ayant appartenu en 1917 à la Régia Aeronautica (Armée de l’Air Italienne).
Alors qu’il venait tout juste de décoller en piste 19 de l’aéroport et viré sur la gauche en survolant la rivière Allier, l’avion s’est écrasé dans une zone boisée difficilement accessible nécessitant l’utilisation d’un appareil participant à la manifestation pour la localisation du lieu du crash. Dragon 63, l’hélicoptère EC 145 de la Sécurité Civile appelé à la rescousse depuis sa base de Clermont-Ferrand, a pu hélitreuiller le pilote et son passager. Si ce dernier, victime de fractures a du être transporté et pris en charge par le Centre Hospitalier de Vichy, le pilote quant a lui, est indemne.

Le Blériot XI de Candillargues a malheureusement subi des dommages importants lors du crash.

Les premiers éléments de l’enquête, confiée à la Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens et à la Brigade de Gendarmerie territoriale de Vichy, permettent de suspecter une perte de puissance après le décollage. Le moteur avait déjà fait l’objet d’un réglage pendant la manifestation.

L’EuroFly’in s’est poursuivi tout le week end, sans autre incident. Ph.C

11.07.2016

2 commentaires

  • thierry Paris

    Crash du Blériot XI de Candillargues à Vichy
    Le moteur était un LeRhone rotatif de 80cv. Le même que l’original de cette avion qui je confirme est bien un Bleriot XI-2 biplace.

  • RATEL

    Crash du Blériot XI de Candillargues à Vichy
    notre fameux Blériot X11, n’est pas , le moteur à été modifié.
    le vrai moteur c’est un ANZANI DE 25 CV 3cylindres, l’hélice Chauveniéres (ingénieur ) de 1000tr/minutes. cela n’est pas une critique, mais une mise au point de cet appareil concernant le constructeur BLERIOT, même l’hélice a été modifiée!!!!!
    et bien entendu le carénage avant de l’appareil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.