Accueil » D-Day, le grand atlas du débarquement.

D-Day, le grand atlas du débarquement.

A moins d’un mois des commémorations du 75ème anniversaire du débarquement du 6 juin 1944, « Le grand atlas du débarquement » offre l’opportunité de se replonger dans ce qui sans doute la plus grande opération militaire jamais menée.

7.05.2019

Un devoir de mémoire vis-à-vis de tous les combattants qui perdirent la vie en Normandie, le 6 juin 1944. © DR

Après cinq années de conflit, la deuxième guerre mondiale méritait déjà tous les superlatifs alors que le pire restait encore à découvrir. Pour renverser la situation et mettre fin à démence meurtrière nazie, la contre-attaque devait être sans précédent, au-delà de ce que pouvait imaginer l’ennemi. Ce sera le débarquement tant attendu. Il aura lieu, comme chacun le sait, le 6 juin 1944, sur les côtes normandes.

Il aura fallu deux ans d’un travail acharné aux commandements britanniques et américains pour planifier ce qui sera le « jour le plus long ». Dans une opération qui mobilise la plus grande flotte d’invasion de l’Histoire, les armées alliées vont réussir à débarquer en masse en Normandie. Appuyées par des unités aéroportées et des bombardements massifs, les armées parviennent, dès le premier soir, à assurer quatre têtes de pont. C’est le début de l’Opération Overlord, une offensive sanglante et laborieuse qui ne s’arrêtera qu’à la victoire finale.

D-Day, le grand atlas du débarquement. Par Stephen Badsey. 22 x 28,5 cm. 288 pages. 30,00 €. ISBN : 978-2-344-03589-4

Écrit par l’historien militaire Stephen Badsey, ce livre fournit un aperçu de l’une des actions militaires les plus significatives de l’époque contemporaine. Il repose aussi sur une iconographie fournie, rassemblant des photographies tirées des archives alliées et allemandes, de cartes explicatives et d’objets ayant appartenus aux belligérants. Ces documents donnent une idée de ce que fut, pour chacun qui y participa, le Jour-J, avant d’entrer dans l’Histoire comme un jour de gloire. G.R.

 

 

7 commentaires

  • Alex MOUTET

    Le respect cela commence aussi par se relire pour éviter de choquer les lecteurs par son analphabétisme !
    Cela dit, j’espère quand même que tout le monde est bien conscient que le débarquement et de façon plus générale, les batailles menées pendant la deuxième guerre mondiale ont été menées en dépit de tout bon sens et en traitant le nombre de morts comme paramètre tout a fait secondaire. Si il faut saluer le courage de ceux qui ont obéis et donné leurs vies pour une idée de liberté, il faudrait aussi souligner que ceux qui les y ont envoyés sont des imbéciles dénués de tout sens moral prêts a sacrifier des millions de vies inutilement dans le seul but de porter une belle médaille et une étoile supplémentaire sur leurs beaux uniformes, ni tachés ni même boueux vu la distance a laquelle ils se tenaient du danger !

  • HG

    Adrien31 , il est particulièrement pénible de lire des posts truffés de fautes d’orthographe ou de fautes de français
    Avec votre dernier post vous n’êtes pas prêt de mettre quiconque au tapis comme vous le dites… De grace, relisez vous, ou abstenez vous.

  • Bernard Manil

    Le respect, vaut beaucoup mieux qu’une réflexion de l’orthographe.

  • Pelletier

    Respect pour tous ces militaires qui ont libérer les payis au prie de leur vie merci

    • Etienne

      Moins de respect pour l’orthographe en revanche… 😉

      • Adrien31

        Vous avez que ça à faire, jouer les profs sur le web. Pitoyable. Des milliers de personnes en France ne savent pas écrire correctement leur propre langue, même s’ils ont des postes à responsabilités et fait des études longues. Donc perdez pas votre temps, les gens comme vous sur le Web son exaspérants, une dicté de Flaubert et je suis certain de vous mettre au tapis.

      • Guynemer13

        @Adrien 31, ce qui est exaspérant c’est vous et tous ces posts plus illisibles les uns que les autres, bourrés de fautes et jamais relus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.