Accueil » Décès de Jean Pointereau, pilote du Général de Gaulle

Décès de Jean Pointereau, pilote du Général de Gaulle

Le lieutenant-colonel honoraire Jean Pointereau est décédé, le 26 octobre, à l’âge de 87 ans. Il était né le 21 juin 1926 à Épieds-en-Beauce. Il fut le pilote du Général de Gaulle avant de devenir celui du président Pompidou.

Affecté au groupe de liaisons aériennes ministérielles (GLAM) à Villacoublay en 1963, Jean Pointereau avait suivi un stage de qualification sur Caravelle. Il devint alors le pilote personnel du Général de Gaulle qu’il accompagna dans ses voyages présidentiels du 16 mai 1963 au 11 juillet 1965 à bord de ce moyen-courrier. Désigné de nouveau pour suivre un stage de qualification sur DC8F, long courrier quadriréacteur, il continua, sur ce type d’avion, de piloter le général jusqu’en 1967, puis le président Pompidou de 1970 à 1973.

Fils d’agriculteur, il avait suivi des cours par correspondance à l’école professionnelle supérieure de Paris pour une formation technique de pilote aviateur de 1945 à 1947. Il avait passé sa licence de pilote d’avion de tourisme du premier degré puis, s’était engagé pour cinq ans dans l’armée de l’air comme élève pilote.

Les affectations et les stages de vols se sont succédé en France et à l’étranger, jusqu’à intégrer l’école de spécialisation bimoteurs d’Avord où il a obtenu son brevet de pilote militaire le 25 août 1954. Nommé officier, il a été affecté à Orléans-Bricy, volé sur Nord 2501. Sont alors venues les premières opérations de guerre au Moyen Orient, le retour à Orléans comme commandant de bord.

Moniteur au centre d’instruction des équipages de Toulouse en 1960, il a rejoint Colomb-Béchar en séjour d’opération de maintien de l’ordre en Afrique du Nord, avant de devenir le pilote des présidents.

15.11.2013

Retrouvez nous en podcast et vidéo

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.