Accueil » Jean-Pierre Condat déclare sa flamme à Hirokusaï

Jean-Pierre Condat déclare sa flamme à Hirokusaï

L’artiste toulousain dévoile une nouvelle série de 14 œuvres inspirées des estampes japonaises.

8.06.2020

"Les feuilles rouges" - Série "Hirokusaï, mon Amour" © Jean-Pierre Condat / Des Collages du Sud

Cette série réalisée a été réalisée entre 2019 et 2020. Elle fait référence aux travaux des peintres les plus célèbres du « Japonisme », à savoir Katsushika Hokusaï (1760 – 1849) et Utagawa Hiroshige (1797 – 1858).  Les titres sont des fragments de haïkus célèbres. [caption id="attachment_7854767" align="aligncenter" width="600"] "La fraîcheur de l'air" - Série "Hirokusaï, mon Amour" © Jean-Pierre Condat / Des Collages du Sud[/caption] « C'est lors d'une visite à l'exposition « Montagne et Paysages dans l'estampe...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

8 commentaires

  • christian seveillac

    J’adore les contrastes de couleurs dont Jean Pierre Condat s’est fait une spécialité… Quant aux appareils qui viennent s’incruster dans ses tableaux, j’apprécie les CAMS 53… Mais je le félicite de présenter souvent mon hydravion fétiche, l’hydravion majuscule, j’ai nommé le PBY Catalina!

  • Delaunay-Tourin Catherine

    Quelle splendeur !!! Votre art est subtil, les couleurs poignantes….un courant d’air pur et charmeur ! Bravo ! C’est encore une réussite.
    On ne se lasse pas….

  • Liliane Gaboreau

    J’aime !
    Je n’ai pas à faire quelque analyse, c’est un ressenti cela suffit!
    Bravo!

  • Thierry Paris

    Très beau. Bravo Jean Pierre.

  • Schwartz

    Magnifique estampes il est vrai! c’ Est très surprenant de voir des hydravions français CAMS-53 par exemple! Ça fait de ces dessins un regard vraiment zen!

  • bernardbacquie

    Bravo, Jean-Pierre,
    Ce thème extrême-oriental transcende l’artiste. L’épuration des tableaux s’inspire logiquement de l’art nippon. Encore fallait-il savoir trouver l’harmonie qui nous amène à l’heure de la cérémonie du thé. Et c’est une réussite. Quand donc ton art sera-t-il reconnu dans les plus hautes instances ?

  • Bernardin de Daurat de Châtelus

    bien vu et j,espère pour toi que les descendants de ce grand peintre n’ont pas les même concepts de droits de succession qu’une certaine famille d’un illustre pilote écrivain….

  • Boris Meylan

    J’aime beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.