Accueil » Les prix littéraires 2019 de l’Aéro-Club de France

Les prix littéraires 2019 de l’Aéro-Club de France

Fidèle à une tradition remontant à 1936, la Commission Histoire, Arts & Lettres de l’Aéro-Club de France décerne chaque année plusieurs prix et diplômes aux meilleures œuvres littéraires récentes ayant un rapport culturel avec l’aviation. Palmarès2019.

16.05.2019

Les ouvrages récompensés lors de la remise des Prix Littéraires de l'Aéro-club de France © C. Scoury

Lors d’une réception dans le salon Dorand du siège de l’AéCF, Catherine Maunoury, présidente de l’Aéro-club de France, les membres et le Jury de la commission HAL (Histoire, Arts et Lettres) et les partenaires, ont accueilli les récipiendaires 2019 et décerné les récompenses.

Tiffany Tavernier reçoit le Grand Prix Littéraire de l’Aéro-club de France pour son ouvrage « Roissy » aux éditions Sabine Wespieser. © C. Scouri

Par ailleurs, des diplômes attribués par l’Aéro-Club de France viennent également gratifier des auteurs d’ouvrages particulièrement méritants. Ont été remis cette année  :

Le diplôme qui récompense un auteur pour un ouvrage technique a été décerné à l’ouvrage « René Fonck », de Damien Accoulon aux éditions Privat, à François Suchet pour le « Serment de Piana » aux éditions Paulsen et à Stéphane Dugast pour son livre « Les Ailes de l’Humanitaire » aux éditions La Martinière. Ph.C

Les récipiendaires entourant Catherine Maunoury Présidente de l’Aéro-Club de France, Odile Chérel, Vice Présidente et Philippe Lacroute, Président de la commission Histoire, Arts et Lettres. © C. Scouri

 

Un commentaire

  • Stormy

    « Le serment de Piana » avait été traité en son temps par Aérobuzz (cherchez en archive), et j’avais dit à cette occasion tout le bien(!) que je pensais de cette pitoyable autojustification d’un pilote Air France, par définition infaillible. Cela ne l’a pas empêché d’être distingué, normal ils se tiennent tous par la barbichette.
    Les récipiendaires hommes …. moi si on m’invitait pour un prix à l’Aéroclub de France, j’aurais fait l’effort de m’habiller correctement (on n’est pas en découché au petit déjeuner de l’hôtel !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.