Accueil » Le meeting de Valenciennes perd son fondateur

Le meeting de Valenciennes perd son fondateur

Charismatique et haut en couleurs, Pierre Déprez était une figure connue du milieu aérien des Hauts-de-France pour avoir créé notamment le meeting de Valenciennes, sur le terrain de Prouvy, qui fête en 2018 ses 40 ans d'existence. Pierre Déprez a tiré sa révérence, après un an de combat contre la maladie.

21.03.2018

Pierre Déprez a initié le meeting de Prouvy en 1977 en se démenant pour offrir un spectacle haut en couleurs et gratuit © Marie Derville / Meeting Aérien de Valenciennes

Impossible de ne pas remarquer Pierre Déprez lorsque, par une belle journée de 14 juillet, les passionnés d’aviation se donnent rendez-vous à Valenciennes à l’occasion du meeting de Prouvy. Haranguant la foule venue assister au spectacle, ayant un mot pour chacun des participants au meeting, pilotes ou bénévoles… parfois pour les sermonner.

Passionné, motivé, respecté, il a su créer un événement unique dans les Hauts-de-France. La Patrouille de France lui fait tous les ans l’honneur de passer à Valenciennes après le défilé des Champs-Elysées du 14 juillet. En un coup de téléphone, Pierre était capable de faire décoller deux F-16 belges depuis Florennes pour faire un passage au meeting une heure après.

Fan de l’aviateur valenciennois Nungesser, c’est un personnage à la Pagnol, fort en gueule mais généreux, qui a tiré sa révérence après une vie consacrée à l’aéronautique. Issu de l’ALAT, il a reçu la médaille de l’aéronautique en 2005 et laisse en héritage sa passion à sa petite-fille Victoria, qui devrait assurer la relève.

5 commentaires

  • Terlet Christiane

    Je viens d’apprendre la triste nouvelle par des amis du Nord
    venus me voir je n’arrive pas à penser à autre chose.
    Quelle injustice!!!
    que de bons souvenirs en 20 ans passés au club.Je suis très triste.
    Toutes mes condoléances à vous Evelyne Laurent et les enfants.

  • michel

    C’était l’un des rares testeurs CP hors des structures agréées, peut-être le seul. lors d’un renouvellement de licence, il m’avait dit , avec ce phrasé à la « Rocky Balboa »: « Si tu veux traverser la France en paix, à la radio, tu fermes ta G… »; je devais être trop bavard…
    Il fut le seul à essayer l’ULM de « papy »(un ancien qui, a 70ans avait construit sa machine avec un moteur de « deudeuche » et une hélice trop grande). Papy pesait 30kg tout mouillé, Pierre était un colosse: il vit les hangars en bout de 25 de très prés …Au retour,on lui demandait ses impressions: « Ben quoi? Pour monter, tu tires ! Enfin, ici, tu pousses ! Papy, ton hélice tourne trop vite en bout de pale » . Papy a scié 10 cm de chaque coté, au jugé : ça allait nettement mieux !
    On l’a vu revenir avec un zinc (le « baladou », je crois) qui s’était posé aux vache et Pierre l’a re-décollé. Hallucinés, on voyait l’aile droite « battre » ! On sut plus tard que le longeron était cassé en deux endroits: l’aile tenait par l’entoilage ! pierre était un peu pâle après l’attéro…
    Dans son « pub Nungesser »: « Une coupette avec moi, Pierre ? » « Non, de l’eau ! ». Ah ! CPEMPN dans un mois ? »
    « Pierre, ta barmaid me doit 10fr ! » « tu fais ch… j’ai pas de monnaie ! Toi là, t’as 5 balles? » « oui Pierre » , »donnes ! Et toi aussi, donnes 5 balles ! » . Vers moi: « Tiens, les v’la tes dix balles ! » Et il partait d’un rire fantastique !
    Il pilotait d’instinct, aux fesses. C’était un géant. Parfois un peu crapule, mais tellement passionné ! Je fut le président de « l’UAE » ,aéroclub dont il fut exclu pour organisation de parties de poker… Il fonda alors l’aéroclub « Nungesser ». Les deux clubs étaient ennemis, mais faisaient plus d’heures chacun sur le terrain de Valenciennes que tout ce qui y voles actuellement, y compris les « pros » !
    Il n’y aura plus jamais de type comme lui. Je suis très triste.

  • JYM

    Pour avoir participé à de nombreux meetings en France et à l’étranger, aux cotés des equipages, je peux vous confirmer que celui de Valenciennes était le plus attend de nous tous. Pas pour la douceur du climat, mais bien pour l’acceuil chaleureux de Pierre, sa générosité et son enthousiasme contagieux. Souvenirs mémorables des soirées de cloture dans les hangards de l’aéroclub Nungesser.
    Sincères condoléances à sa famille et ses proches.

  • Gulli

    À l’attention de Laurent
    Sommes au Maroc , venons d’apprendre la triste nouvelle
    Sincères condoléances.
    Giovanni et Bernadette

  • fildru

    Il mettait une super ambiance la ou il posait les roues , instructeur persuasif , moi penche sur les compteurs , il me disait , on est plus beau avec la tête droite pour la sécurité ! Condoléances a sa famille .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.