Accueil » L’Hypersuit en démonstration au Paris Air Lab

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

L’Hypersuit en démonstration au Paris Air Lab

La société française Hypersuit, a présenté son prototype d’Hypersuit lors du CES 2017. Il s’agit d’une technologie mêlant un casque de réalité virtuelle et un exosquelette qui simule les mouvements dans l’air. Le vol virtuel, cheveux au vent…

24.06.2017

La réalité virtuelle additionnée de sensation physique… Endosser l'Hypersuit et voler. © Jean Ponsignon / Aerobuzz.fr

Hypersuit a été fondée en 2016 par Grégoire Arcache et Tom Sicard. Elle est spécialisée dans le secteur des composantes électroniques et de la réalité augmentée.

Cette start-up propose un simulateur d’expériences extrêmes, composé d’un support hardware interactif fait d’articulations, relié à des moteurs  et un ventilateur qui agissent en fonction des mouvements de l’utilisateur, et d’un support Software qui est un panel de jeux développé par la jeune pousse.

L’exosquelette de l’Hypersuit est une sorte de banc inclinable sur lequel le joueur vient se poser ventre au sol. Le mouvement de ses bras et l’inclinaison de son corps vont ensuite faire basculer l’Hypersuit qui communiquera le mouvement à la simulation virtuelle (une nouvelle forme de contrôle à la manière des joysticks en somme).

Un jeu destiné pour une exploitation professionnel. © Jean Ponsignon / Aerobuzz.fr

La position du joueur rend idéal la technologie pour des jeux positionnant le personnage dans l’air. L’engin étant particulièrement volumineux, la société française conçoit l’Hypersuit plus dans une optique d’équipement de salons de jeu ou de parcs d’attraction plus que pour l’utilisation privée.

Le prototype présenté au salon du Bourget 2017 est le troisième conçu par une équipe de huit personnes ; le coût de l’appareil de série devrait être de l’ordre de 20 à 30.000 euros. Cette fabrication nécessitera une opération de levée de fonds prévue en 2018 nous indiqué Grégoire Arcache Co-fondateur et CEO. Il sera présenté en septembre au Salon de Dubai.

Même si l’objectif est d’apporter un complément à l’univers du jeu vidéo, Hypersuit n’exclu pas d’attaquer des marchés plus sérieux tels que les applications militaires lorsque son projet sera plus abouti.

Jean Ponsignon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.