Accueil » Top Gun, 50 ans de suprématie aérienne

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Top Gun, 50 ans de suprématie aérienne

Entre fiction et réalité, Dwight Jon Zimmerman raconte l’histoire du programme « Topgun » (en un mot, contrairement au film), « l’élite des pilotes de chasse de l’US Navy ».

11.11.2019

En attendant le retour de Maverick en juin 2020, Dwight Jon Zimmerman invite à une immersion dans l'univers de Top Gun. © US Navy

Ce livre de 160 pages au format à l’italienne s’ouvre sur une magnifique photo de Grumman F-14 Tomcat, arrimé sur le pont d’un porte-avions, au soleil couchant. Pour la majorité du public Topgun (les pilotes de chasse de l’US Navy) c’est d’abord Top Gun (le film). Le premier portrait de pilote dans un cockpit est celui de Tom Cruise dans le rôle de Pete « Maverick » Mitchell. L’auteur a en effet choisi de raconter Topgun en commençant par le phénomène qui l’a le mieux sacralisé.

Alors que la sortie du nouveau Top Gun est annoncée pour l’été 2020, le lecteur malicieux pourrait y voir ici une manière de raccrocher les wagons. Toutefois, dès lors que le recrutement pour le programme aérien de l’US Navy a augmenté de 500% l’année suivant la sortie du film en 1986, comme l’affirme l’auteur, Tom Cruise, Kelly McGillis et Val Kilmer ont droit de citer dans un livre sur le cinquantenaire de Topgun. Ils ne sont pas les seules « guest stars » de la distribution.

On trouve dans la distribution, René Fonck et Georges Guynemer, les As français de la première guerre mondiale, ainsi que leurs homologues britanniques, canadiens et américains. L’auteur se justifie : « Le programme Topgun va célébrer en 2019 son cinquantième anniversaire. Mais les origines des Topguns, la crème de la crème des pilotes de chasse, se situent en 1914, dans les cieux d’Europe, pendant la Première Guerre mondiale. C’est là que des hommes courageux étaient aux commandes de fragiles avions faits de bois et de toile et se battaient en duel tels des chevaliers du ciel ».

Pour Dwight Jon Zimmerman, les As de 14-18 sont tout simplement « les premiers Topguns ». Néanmoins, le Viêtnam demeure « le berceau de Topgun ». Les désastreux résultats des pilotes de l’US Navy entrainent l’écriture d’une nouvelle doctrine. Topgun est né.

Top Gun, 50 ans de suprématie aérienne. Par Dwight Jon Zimmerman. Editions ETAI. 160 pages. 297 x 231 mm. 280 illustrations. ISBN : 979-10-283-0378-5

Au cours de l’histoire de la guerre aérienne, les techniques de combat aérien ont évolué, chaque nouvelle génération d’avion les remettant en question. Là encore, l’auteur retrace cette évolution en commençant par le Morane-Saulnier de Roland Garros pour aboutir au drone embarqué X-47B de Boeing dont les quatre premiers exemplaires devraient être opérationnels en 2024.

Ce livre passionnant et bien documenté (malgré les nombreuses coquilles typographiques de la version française) se referme sur le chapitre consacré à « Top Gun 2 : Maverick ». La suite annoncée depuis 2010 devrait enfin sortir, en juin 2020. Les chasseurs de la cinquième génération et les drones vont remplacer le F-14 Tomcat, retiré du service en 2006. Les recruteurs de l’US Navy sont prêts. G.R.

Commander le livre Top Gun : 50 ans de suprématie aérienne

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.