Accueil » Culture Aéro – brèves » Un Lockheed 10A Electra a revolé en Nouvelle-Zélande

Un Lockheed 10A Electra a revolé en Nouvelle-Zélande

Le Lockheed 10 quelques semaines avant son retour en vol. © Aero Restauration

Le Lockheed Electra est à la mode ! Le 31 janvier 2024, sur le petit aérodrome néo-zélandais d'Ardmore, un bimoteur Lockheed 10A a repris l'air après 27 ans d'attente.

Le ZK-AFD, numéro de série 1145 a été construit en 1941 pour la compagnie Lan Chile et changea de mains plusieurs fois entre 1954 et 1970. Il est ensuite stocké à Palmer en Alaska avant d’être vendu à Rob McKley en Nouvelle Zélande en 1997. Le chantier a été achevé par la société Aero Restauration et a fini par aboutir ce 31 janvier 2024 par un nouveau premier vol, suivi par d’autres envols les jours suivants.

L’appareil a repris l’immatriculation et la décoration d’un célèbre Electra 10A de 1937 qui fut un des premiers avions de ligne à opérer dans le pays. Deux autres avions portent cette même décoration, l’original, numéro de série 1095, et le 1138, officiellement immatriculé ZK-BUT, mais tous deux préservés au statique dans un musée d’Auckland.

La veille, 30 janvier, la société Deep Sea Vision avait annoncé avoir découvert une trace sonar qui pourrait être le Lockheed 10E N16020 (msn 1055) disparu avec Amelia Earhart et Fred Noonan en 1937…



Frédéric Marsaly

Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.