Accueil » AXALP annulé pour cause de criques sur les F/A-18 C/D

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

AXALP annulé pour cause de criques sur les F/A-18 C/D

De nouvelles criques ont été découvertes mercredi 9 octobre sur les volets d’un Boeing F/A-18 C/D Hornet des Forces aériennes suisses (ou Luftwaffe). Cet événement a entraîné l’annulation de l’exercice AXALP qui devait avoir lieu le 10 octobre.

14.10.2019

La Suisse devrait remplacer ses 30 F/A-18 C/D et 40 F-5 E/F, par 30 à 40 exemplaires d'un chasseur, qui sera choisi entre le F/A-18 E/F, le F-35, le Typhoon et le Rafale, dans le cadre du programme Air2030. © François Brévot / Aerobuzz.fr

À titre de mesure immédiate, le commandant des Forces aériennes a ordonné une restriction de vol, et une inspection pour tous les F/A-18. Pour les opérations aériennes, les restrictions de vol signifient qu’aucune démonstration aérienne d’un avion, ni aucune attaque au canon, ne pourront être effectuées avant la fin de l’inspection. Cette disposition impose le respect en vol, d’une altitude minimale d’environ 1.000 mètres. Cela étant, et malgré cette restriction, les Hornets restent disponibles pour les missions de défense aérienne (appelées « police de l’air » en Suisse, ou (LP24).

La découverte de nouvelles criques a été faite à la veille de l’exercice de tirs et de démonstrations en vol Axalp – impliquant tous les F-5 et F/A-18 de la Luftwaffe – qui devait avoir lieu devant le public, à 2.000 m d’altitude, sur l’Ebenfluh, dans le canton de Bern. Le tir au canon sur F/A-18 étant l’activité principale à Axalp, il a donc été décidé d’annuler l’exercice. Les charnières de volets des 30 Hornet de la Luftwaffe avaient déjà été réparées en 2018. Les Hornets effectuent 200 heures de vol par an, dont 80% sont des entraînements au combat faisant subir de fortes accélérations mettant durement à l’épreuve les structures des avions.

9 commentaires

  • Christian

    Ont devrait peut être regardé du côté de la Russie pour l’achat de nouveau avions genre su 35 ou mig 35.

    • Daniel

      La Suisse coopère avec l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord dans le cadre du Partenariat pour la paix et du Conseil de Partenariat euro-atlantique, ce qui lui permet de faire entendre ses préoccupations sur les questions de politique extérieure et de sécurité. L achat de mig n est, dans ce contexte, pas envisageable.

  • precesseur

    Boeing vous avez dit ? Moi qui pensais qu’il ne faisaient que dans l’aviation civile, d’où leur plainte auprès de l’OMC contre Airbus et ses aides gouvernemantales. Bizarre bizarre il va falloir que je me renseigne.

    • Daniel

      Boeing société mère de mcdonnell douglas société financée d origine par la c.i.a. depuis une quarantaine d année
      Au moins… mais c est top secret 😉
      Boeing a tjs fabriqué des avions chers largement subventionnés par l’état et c est pour cette raison que trump n a pas le choix de rétropédaler sur Airbus.
      D autant que boeing ne fabrique plus d avion fiables depuis quelques temps

  • Francis WEYTENS

    Bonjour. 200 heures de vol par an, même si les conditions sont sérrées au vu des exercices de tir air sol, ça ne représente que quelques mintes sous forts facteurs de charge. On apprend que les charnières de volets ont déjà été réparées, et le pb reprend. Franchement, çelà m’étonne du point de vue solidité structurelle de l’appareil. Je peux me tromper, je n’ai été que mécanicien sur avions de combat pendant 35 ans

    • Jo

      En fait il ya plusieurs raisons pouvant expliquer cela
      D’abord, ce sont des avions qui ne sont plus tout jeunes, et, même avec tout l’entretient et toutes les réparations possible, les cellules fatigues
      Ensuite, certe les forts facteurs de charge du aux manœuvres de tir représentent peux de temps, mais la Suisse est un pays très montagneux, beaucoup des vols ont lieux dans cet environnement et la majeure partie des fortes incidences ont lieux lors de ces vols ce qui représentent une bonne partie des 200h de vol par ans.
      Et je rajouterais malicieusement que annuler un exercice comme l’axalp, très populaire, pour raison de faiblesses structurelle, ça permet de faire pencher la votation populaire a venir pour l’achat de futurs avions.

      • LBE

        Ca, c’est vous qui le dites : quand on fait grimper les fans pendant 1h30 en montagne (bien raide) après leur avoir prélevé au préalable 50 chf (45 euros) pour admirer le tir, ceci ne concerne que les aficionados du genre..
        Avec raison et pragmatisme, Berne joue très prudemment sur la question de l’etat de la flotte aérienne et de son potentiel remplacement tant ce sujet a perdu de sa popularité d’antan, ne serais ce qu’en 10 années …
        Prochaine votation très bientôt …

    • Daniel

      Je pense que votre analyse est juste… ils font le coup de la panne! Pour avoir une faveur… des f35?

      • LBE

        A moins d’obtenir ces fameux codes source comme Israël, la seule exception, ces F35 éventuellement commandés ne manqueront pas d’être considérés comme un véritable abandon de souveraineté dans ce petit pays hors OTAN et dit neutre… Quant à la panne, de par le sérieux, l’application et la fierté qui sied en toute discrétion au travail bien fait en général en Suisse, il est douteux que l’on montre autant d’humour sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.