Accueil » Britanniques et Italiens à bord du Tempest

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Britanniques et Italiens à bord du Tempest

Les principales sociétés de défense Britanniques et Italiennes ont annoncé, lors de la signature d'une lettre d'intention, s'associer au projet Tempest.

12.09.2019

Cette coopération aéronautique Royaume-Uni - Italie inclue BAE Systems, Leonardo UK, Rolls Royce et MBDA UK pour le côté Britannique et Leonardo Italie, Elettronica, Avio Aero, MBDA Italie pour le côté Italien. © BAE

Outre une coopération technologique autour du projet de chasseur nouvelle génération Tempest initié par le Royaume-Uni, la lettre d’intention prévoit le développement de systèmes novateurs applicables à l’Eurofighter Typhoon et au F-35, deux appareils utilisés par les Armées de l’air des deux pays. D’autres pistes de collaboration potentielle à consonance aéronautique auraient également été identifiées.

« Travailler ensemble renforcera la base technologique, industrielle de chaque nation en matière de futures technologies aériennes de combat. » a déclaré le directeur de Leonardo, Alessandro Profumo. JFB

 

La Grande-Bretagne lance son système de combat aérien futur

Un commentaire

  • mikeul

    Cela me rappelle les commentaires de bon nombre de français avant que le rafale ne se vende à l’export , commentaires qui dénonçaient une soit disant folie de Dassault et donc de la France de s’être isolé de l’europe en rejetant une participation sur l’Eurofighter.
    Résultat trois projets de chasseur ( rafale-eurofighter-gripen ) ….et bien maintenant il y aura au moins deux projets de chasseurs européens sans compter la non négligeable participation européenne au F35 ( UK pour la version B, Italie pour l’assemblage et la maintenance sans compter ce qui va suivre )
    Business as usual et pas sur que la France/Dassault dans ce schéma gagne voir maintienne ses parts de marché. Quant à Thales il sera à mon sens le grand perdant de ce schéma avec la mise en place de nouveaux concurrents d’où la communication  » pro projet européen unique » du patron mais Léonardo/saab/selex ne le souhaite pas et pour cause

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.