Accueil » Crash d’un prototype du Su-57

Crash d’un prototype du Su-57

Un prototype du Su-57 s’est écrasé le 24 décembre 2019, près de Komsomolsk-sur-Amur, alors que le programme est engagé dans sa transition vers le réacteur Izdelye 30.

26.12.2019

Le 51001 détruit près de Komsomolsk, portait le camouflage pixellisé typique des Su-57 de série, et déjà expérimenté sur ce " proto ". @ Rostec

Un chasseur russe de 5e génération Sukhoi Su-57 a été détruit dans la région de Khabarovsk, en extrême Orient, mardi 24 décembre. L’appareil s’est écrasé à 111 km de son aérodrome de Komsomolsk-sur-Amur, rattaché aux usines KnAAZ où sont assemblés les appareils de série. D’après les premières informations révélées par deux sources de l’industrie russe, auprès de l’agence TASS, l’accident serait dû à un dysfonctionnement dans les commandes de vol de l’avion, et au niveau des empennages.

Le pilote d’essais s’est éjecté, et de sources médicales citées par TASS, il est en bonne santé. Des sources militaires ont indiqué aux médias russes, qu’il s’agirait du 1er avion de pré-série (51001) qui devait leur être livré à la fin de l’année.

L’accident intervient dans une période où le développement de l’avion entre dans une nouvelle phase, avec l’intégration d’un nouveau réacteur, l’Izdeliye 30 (de 18t. de poussée avec PC).

Le 18 décembre 2019, Rostec annonçait que ce moteur avait d’ores et déjà effectué 16 vols d’essais sur l’un des prototypes prenant part au développement en tant que banc d’essais. L’Izdeliye 30 est promis aux avions de série ; il leur permettra de voler en « super croisière », ou vol supersonique sans post-combustion. Mais à ce jour, le Lyulka AL-41F1S demeure le réacteur intérimaire du programme, pour les avions de pré-série tels que le 51001.

François Brévot

2 commentaires

  • Yvan

    Un coup dur pour Sukhoi que ce crash… A coup sûr, le programme va prendre du retard le temps que le problème soit identifié puis résolu. Ceci écrit, cet avion semble avoir un grand potentiel de développement, à l’image de son illustre prédécesseur, le su-27 et ses innombrables dérivés. Il faut rappeler que de nombreux programmes aéronautiques de par le monde ont eu à subir des incidents similaires (crash d’un A-400M, disparition en mer d’un F-35, etc) et même le sukhoi 27 à subi au moins un crash à ses débuts…

    • François Brevot
      François Brevot

      Comme vous le dites, c’est un avion qui a un potentiel énorme devant lui. Tout comme le système sol-air S-400 de déni d’accès, il devrait jouer un rôle considérable dans certains équilibres stratégiques régionaux, dans un avenir proche. Cet accident n’est qu’une étape, comme tous les problèmes apparus ailleurs, dans les développements d’avions de combat de 4e et 5e génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.