Accueil » Des avions de combat pour l’Irish Air Corps ?

Des avions de combat pour l’Irish Air Corps ?

Le Ministère de la défense d’Irlande envisage de faire l’acquisition d’avions de chasse. L’Irish Air Corps n’a plus été doté d'avions à réaction, depuis le retrait des Fougas Magister en 1998.

2.07.2020

Sept Pilatus PC-9M sont en service dans l’Irish Air Corps. A ce jour, ils sont les seuls avions irlandais ayant une capacité armée, avec 2 canons, ainsi que 2 paniers de roquettes de 70 mm. © Irish Air Corps.

L’« Equipment Development Plan » (EDP) a été publié le 26 juin par le Ministère de la défense de l’Eire. Il détaille le financement des équipements navals, terrestres, et aériens, prévus jusqu’en 2024. L’acquisition des avions de chasse est indiquée dans un paragraphe de conclusion, concernant la planification des achats après 2024. Aucun type d’avion n’est mentionné, ni aucune quantité à acquérir. Les six DH Vampire T-55 en service de 1956 à 1976, ont été les seuls véritables « jets de combat » dans l’histoire de l’Irish Air Corps. Six Fougas Magister – non armés – les ont relevés au sein du « Light Strike Squadron », jusqu’en 1998.

François Brévot

Retrouvez nous en podcast et vidéo

11 commentaires

  • Albert06

    C’est chic comme aéroclub…il doit falloir etre serieusement parainné ……..

    • Stormy
      Stormy

      Eh oui, dans cet « aéro-club » comme vous dites, l’argent ne fait pas tout – à la différence de beaucoup d’autres endroits que vous connaissez sûrement.
      Maintenant vous pouvez quand même qualifier ainsi cette force aérienne-là, c’était un peu le sens de mes précédents messages.

  • Jean Baptiste Berger

    @stormy
    Bon, ce sont les hôtesses qui les présentent comme « roulant des mécaniques » (avouez que ce n’est pas tout à fait votre propos initial.)
    L’Irlande n’a pas de grande tradition aéronautique, ….ok,
    Moi j’aurais préféré que vous preniez l’exemple des méthodes de voyou du patron de Ryanair et la complicité des politiciens Européens (et en particulier Français) pour envoyer votre coup de gueule aux Irlandais.
    Les pilotes (y compris ceux de Ryanair) n’ont rien qui justifie une critique particulière.
    …Et je crois que pendant la bataille d’Angleterre, alors que ni vous ni moi n’étions de ce monde, il s’est trouvé quelques valeureux pilotes Irlandais pour combattre l’Allemand, justement au sein de la RAF !
    Et ce n’était pas du paintball….
    (Je n’en suis pas certain, mais je crois même qu’il y a eu des « Irish squadrons » au même titre que des French ou des Polish ones….)
    On ne choisit pas le pays où l’on naît, seul nos cheminements personnels sont éventuellement éligibles à la critique.
    Mon avis c’est juste celui-là .

  • Patrick Moutet

    Je vous ai piquer au vif tempête ! Commentaire sans autre commentaire !

  • Giuseppe

    Je pensais qu’ils étaient protégés par la grande bretagne

  • Patrick Moutet

    Il faut comparé ce qui est comparable ! Les pilotes Irlandais sont aussi bon que d’autres. Bien sûr ils n’ont pas de jets de combats volant à mach2, mais ils mérite quand même le respect. Les pilotes Irlandais sont reconnu pour leurs compétences, les compagnies le savent bien. Merci pour eux. Patrick

    • Stormy
      Stormy

      Mach 2 n’est pas le critère. Il y a surtout qu’ils ne font pas la guerre, un point c’est tout – donc leur micro-armée ne vaut rien. Et vous déplacez le débat sur « les pilotes irlandais » ce qui n’était absolument pas mon propos – bref, un beau contre-sens.

    • Mareth

      Aussi bon que d’autres, sûrement, mais aussi nombreux que les doigts de la main.

  • Stormy
    Stormy

    Ca n’empêche pas les ex-Irish Air Corps – nombreux dans les compagnies aériennes, ne serait-ce que parce qu’il parlent anglais – de rouler les mécaniques et de se définir comme « former military pilots » (ce qui est une fumisterie) …..

    • Jean-Baptiste Berger

      Une unité qui disposait de six Fougas…diantre ! vous avez sûrement raison, ils doivent être légion les anciens de l’irish air corps à rouler des mécaniques comme vous le dites aux quatres coins du monde desservis par les nombreuses compagnies aériennes où ils sont reconvertis !
      Même si vous en connaissez un, en particulier, qui se comporte de la sorte, c’est un peu exagéré de dénigrer, du coup, tous les autres, vous ne trouvez pas ?
      Il y a peu, vous généralisiez de la même façon sur les pilotes d’AirFrance issus de la filière « cadet » (tous des fils à papa, je crois….)
      Mais quelle légitimité avez-vous, quand bien même vous seriez le meilleur pilote du monde, élu , toutes catégories confondues, pour juger ainsi à l’emporte pièce telle ou telle population d’aviateurs ? (Et je ne suis ni cadet ni Irlandais, juste curieux).

      • Stormy
        Stormy

        J’émets un avis (ce qui devient difficile en ces temps de tolérance molle et de politiquement correct, où on ne peut plus rien dire) et ceux qui le lisent, sont d’accord ou pas – ce qui semble être votre cas. Vous êtes libre de votre avis, comme je suis libre du mien.
        Revenons aux ex-Irish Air Corps : ils sont en fait assez nombreux dans certaines compagnies (il n’y a pas que les Fougas – aussi quelques hélicoptères SAR ou autres, deux avions de surveillance des pêches, et une poignée de Beechs et de Gulfstreams pour transporter le gouvernement) Ce pays ne conduisant pas d’opérations militaires pour diverses raisons, y être pilote militaire présente fort peu d’intérêt (et je suis charitable) et encore moins de possibilité de carrière passé un certain âge. Donc on y reste peu…. et donc il y en a dans les compagnies civiles. En fait je n’ai rien contre eux – ils sont conscients de leurs insuffisances, donc ne la ramènent pas. Ce qui est contrariant, c’est de voir d’autres navigants peu au courant des réalités (pilotes, cabin crew) les présenter comme des ex-military – ce qui fait un peu usurpé. Et tant pis si vous ne le comprenez pas.
        Je vais quand même faire une remarque sur les Irlandais en général : il y en a plein les compagnies, et donc cela pourrait faire croire qu’ils sont un « grand pays aéronautique « …. à ceci près qu’on cherche encore leur industrie, leur Sup’Aéro et autres, et donc leur Armée de l’air. En fait ils parlent anglais, c’est tout – et ils se raccrochent aux grands noms de l’aviation que sont les US, la Grande-Bretagne, le Canada, l’Afrique du Sud….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.