Accueil » La Slovaquie va acheter quatorze F-16V

La Slovaquie va acheter quatorze F-16V

En optant pour le chasseur de Lockheed Martin, la Slovaquie ajoute un 28ème nom à la liste déjà très longue des pays utilisateurs du F-16

13.07.2018

La Slovaquie casse sa tirelire et s’offre une poignée d’avions de combat modernes. Elle est le dixième pays européen à faire ce choix ! © Lockheed Martin

La Slovaquie a donc décidé de remplacer ses MiG29, hérités de l’ancienne Tchécoslovaquie, par la dernière itération du F-16, la version block 70, alias F-16V. La vente, approuvée par le département d’état américain, se monterait à un peu moins de deux milliards dollars, avions, équipements de maintenance, réacteur et radars de rechange, entrainement des équipages, missiles air-air, nacelles de désignation laser Sniper et sourire de la crémière américaine.

Le F-16V a été choisi de préférence au Saab Gripen « parce qu’il coûtait moins cher et qu’il était disponible plus rapidement » ont indiqué les autorités slovaques. Celles ci ont également reconnu que le choix en faveur du F-16 était inspiré par leur volonté d’approfondir les liens avec l’Otan. Pas un mot en revanche sur la nécessité pour un pays de 5,4 millions d’habitants, enclavé entre l’Ukraine, la Hongrie, l’Autriche, la république tchèque et la Pologne, de se payer une poignée d’avions de combat neufs et hautement sophistiqués. F.L.

2 commentaires

  • Stormy

    Au delà de l’intérêt pour les US de placer encore une douzaine de leurs avions (ce qui rend les autres aéronefs encore plus …. minoritaires et inadaptés) dans le cas d’un petit pays comme la Slovaquie, il s’agit aussi lors de leurs guerres lointaines et pour lesquelles ils répugnent à trop s’engager :
    – de disposer de tels pays volontaires et tous contents de partir en OPEX à l’étranger avec les grand frères (Géorgie, pays baltes, Danemark, Belgique, France parfois..) qui chacun vont envoyer une poignée d’avions (entre 4 et 6 – 2 c’est pas assez, 8 ça commence à faire beaucoup…) alors si c’est le même F16 à chaque fois, ça rend l’opération plus facile…
    – et ainsi on obtient à peu de frais une « coalition » qui a plein d’avantages, dont celui d’éviter de dire sans arrêt « les forces américaines » (surtout quand il y a erreur de tir, pertes au combat, dommages collatéraux – on mettra ça sur le compte des forces de la « coalition », avez-vous remarqué ? ) On mutualise ainsi un éventuel syndrome du Vietnam….
    VG

  • Seb

    Dommage pour la diversité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.