Accueil » La Slovaquie va acheter quatorze F-16V

La Slovaquie va acheter quatorze F-16V

La Slovaquie casse sa tirelire et s’offre une poignée d’avions de combat modernes. Elle est le dixième pays européen à faire ce choix ! © Lockheed Martin

En optant pour le chasseur de Lockheed Martin, la Slovaquie ajoute un 28ème nom à la liste déjà très longue des pays utilisateurs du F-16

La Slovaquie a donc décidé de remplacer ses MiG29, hérités de l’ancienne Tchécoslovaquie, par la dernière itération du F-16, la version block 70, alias F-16V. La vente, approuvée par le département d’état américain, se monterait à un peu moins de deux milliards dollars, avions, équipements de maintenance, réacteur et radars de rechange, entrainement des équipages, missiles air-air, nacelles de désignation laser Sniper et sourire de la crémière américaine.

Le F-16V a été choisi de préférence au Saab Gripen « parce qu’il coûtait...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Au delà de l’intérêt pour les US de placer encore une douzaine de leurs avions (ce qui rend les autres aéronefs encore plus …. minoritaires et inadaptés) dans le cas d’un petit pays comme la Slovaquie, il s’agit aussi lors de leurs guerres lointaines et pour lesquelles ils répugnent à trop s’engager :
    – de disposer de tels pays volontaires et tous contents de partir en OPEX à l’étranger avec les grand frères (Géorgie, pays baltes, Danemark, Belgique, France parfois..) qui chacun vont envoyer une poignée d’avions (entre 4 et 6 – 2 c’est pas assez, 8 ça commence à faire beaucoup…) alors si c’est le même F16 à chaque fois, ça rend l’opération plus facile…
    – et ainsi on obtient à peu de frais une « coalition » qui a plein d’avantages, dont celui d’éviter de dire sans arrêt « les forces américaines » (surtout quand il y a erreur de tir, pertes au combat, dommages collatéraux – on mettra ça sur le compte des forces de la « coalition », avez-vous remarqué ? ) On mutualise ainsi un éventuel syndrome du Vietnam….
    VG

    Répondre
  • Dommage pour la diversité!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.