Accueil » Le cockpit FlytX de Thales équipera le H160M « Guépard »

Le cockpit FlytX de Thales équipera le H160M « Guépard »

Cette nouvelle suite avionique entièrement connectée vient d’être sélectionnée par Airbus Helicopters et la DGA pour équiper leurs futurs hélicoptères Interarmées Légers (HIL) H160M.

18.06.2019

Le FlytX de Thales présenté ici au Salon du Bourget 2019 est composé uniquement d'écrans connectés dans un environnement cybersécurisé. Personnalisable et évolutif, il peut s’adapter aux besoins spécifiques des équipages et de leurs missions. © Jérôme Bonnard / Aerobuzz.fr

A première vue ce cockpit du futur conçu sur le campus de Thales à Bordeaux frappe par sa sobriété. Les instruments ont cédé leur place à quatre grands écrans ainsi qu’une station d’accueil pour placer sa tablette, elle-même connectée à la suite. D’ailleurs d’après son concepteur, une telle avionique permettrait d’économiser 30 à 40% de place (et donc de poids) dans un cockpit.

Airbus Helicopters et Thales poursuivent des études pour la potentielle intégration du cockpit FlytX sur le futur Tigre MKIII © Thales

De la navigation à la consommation en carburant, FlytX offre tout ce qu’un poste de pilotage peut nécessiter pour la gestion d’un vol.  Son originalité ? Un accès plus rapide aux informations associé à une représentation synthétique de l’environnement extérieur. Les interfaces homme-machine sont entièrement « tactiles, directes et naturelles » explique-t-on chez Thales. L’objectif étant de réduire la charge de travail des pilotes en mission (reconnaissance, d’appui feu, de surveillance ou de sauvetage), dans un espace aérien de plus en plus saturé.

Ainsi du bout du doigt le pilote peut reprogrammer un plan de vol ou se dérouter vers un terrain en cas d’urgence. Le système met à jour la route à partir de différentes informations reçues en temps réel comme la météo ou le trafic aérien. Les premiers essais en vol de FlytX sont prévus pour 2022. Thales vise aussi bien le militaire que le civil et compte équiper les jets régionaux ou d’affaires à partir de 2025.  JB

La France anticipe le développement du futur Hélicoptère Interarmées Léger H160M

Un commentaire

  • Luc

    Que c’est beau ces 4 écrans XL dans une salle à la lumière tamisée , mais c’est très différent dans un cockpit sous un soleil de plomb ……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.