Accueil » Les F-35B de la Royal Air Force prennent possession du Queen Elizabeth

Les F-35B de la Royal Air Force prennent possession du Queen Elizabeth

Les investissements consentis ces vingt dernières années commencent à porter leurs fruits… L’histoire dira si la Royal Navy (pour le bateau) et la Royal Air Force (pour les avions) ont fait les bons choix techniques… © Royal Navy

Quatre F-35B du célèbre 617 Squadron « Dambusters » ont embarqué le 9 juin 2020 pour accompagner la montée en puissance du fleuron de la Royal Navy.

L’embarquement du 617 Squadron vient après les premiers essais qui avaient été conduits au large des côtes américaines par les appareils d’expérimentation basés à Patuxent River ainsi que par quelques autres appareils de l’US Marines Corps. Les appareils du 617 Squadron vont être utilisés jusqu’à la fin du mois pour évaluer une utilisation « intensive » (quatre avions tout de même…) du F-35B et conduire des missions à la complexité croissante annonce le ministère britannique de la défense.

God...

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Cocorico-isme et sidérant manque de connaissance de la langue internationale de l’aéronautique. Detail: le PA Queen Elizabeth peut embarquer 40 avions ( pas 4). Lien ci-joint. https://www.royalnavy.mod.uk/our-organisation/the-fighting-arms/surface-fleet/aircraft-carriers/hms-queen-elizabeth

    Répondre
  • par Antoine Chiquet

    N’est-ce pas plutôt l’inverse? si les Britanniques voulaient avoir leur part au développement du successeur du Harrier chez les Marines, il fallait qu’ils l’achètent aussi, et cette décision a été de facto crantée avant le porte avions?

    Répondre
  • Ce qui confirme une nouvelle fois que l’Europe, ça ne marche pas ?

    Répondre
  • Yes, you’re right ! So British ! Et dire qu’on devait faire un porte-avions avec eux ! Insulaires sont-ils ? Insulaires, ils resteront. Et souvenons-nous de Churchill :  » Chaque fois que nous aurons à choisir entre vous (l’Europe) et le large, nous choisirons le large ! » Et le large, ce sont les colonies rebelles d’Amérique. Et leurs Dambusters seront inefficaces pour rompre les barrages, élevés par leur premier ministre covidé portant le nom d’une cire célèbre, entre les sujets de leur gracieuse majesté et nous, les prolos du continent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.