Accueil » Airbus Helicopters célèbre le 50e anniversaire du premier vol de la Gazelle

Airbus Helicopters célèbre le 50e anniversaire du premier vol de la Gazelle

À l’occasion d’une conférence organisée le 25 avril 2017 au musée de l’aviation de Saint-Victoret, près de son siège de Marignane, Airbus Helicopters a célébré aujourd’hui le cinquantième anniversaire du premier vol de l’hélicoptère Gazelle. 

25.04.2017

La SA-340 Gazelle N°1 a effectué son premier vol le 7 avril 1967. © Airbus Helicopters

Développé et construit en coopération avec le Royaume-Uni à la fin des années 1960, l’hélicoptère SA340 Gazelle a été livré à plus de 1.250 exemplaires. Aujourd’hui, 470 unités, soit plus d’un tiers de la totalité des Gazelles construites, sont encore en service, dont une centaine au sein des forces armées françaises.

Gazelle, l’hélicoptère des grandes premières.

La Gazelle est le premier hélicoptère Airbus à avoir été doté du Fenestron qui équipe encore aujourd’hui les appareils de la gamme, dont le H160, premier modèle de la génération H. Cette innovation majeure améliore la sécurité au sol autour du rotor de queue tout en réduisant le niveau de bruit de l’appareil.

La Gazelle fut aussi le premier hélicoptère Airbus à être équipé de pales en composites (fibres de verre) développées en coopération avec la société allemande Bölkow. Enfin, ce fut le premier hélicoptère au monde à obtenir la qualification de vol aux instruments IFR, catégorie I, décernée par l’Administration fédérale américaine de l’aviation (FAA). Cette qualification permet aux opérateurs d’utiliser les règles de vol aux instruments avec un seul pilote à bord.

Le 15 mai 1971, la Gazelle a battu trois records de vitesse dans sa catégorie :

  • Plus de 3 km à 310 km/h
  • 15/25 km à 312 km/h
  • Plus de 100 km en circuit fermé à 296 km/h

La Gazelle a remporté d’importants succès dans le secteur militaire. Près de 80 % des modèles actuellement en service sont en effet utilisés au sein de forces armées du monde entier. À la fin du mois de décembre 2016, la flotte de Gazelle avait accompli plus de sept millions d’heures de vol. Les Gazelles SA341 et SA342, à qui l’on doit la plupart des heures de vol (respectivement 14.200 et 13.100), sont actuellement exploitées aux États- Unis.

Saint Victoret, sous les pistes de Marignane

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.