Accueil » Airbus Helicopters fête les 50 ans du BO105

KOPTER SH09

Airbus Helicopters fête les 50 ans du BO105

Reconnaissable entre mille, l’hélicoptère léger allemand BO105 a effectué son premier vol le 16 février 1967. Doté pour l’époque d’un rotor innovant, il a été construit à près de 1.400 exemplaires. 400 sont encore en service.

21.02.2017

Une livrée spéciale "Cinquantenaire" pour le légendaire BO105. © Airbus Helicopters

Comme l’Aérospatiale a apporté la Gazelle dans la corbeille de mariage d’Eurocopter (devenu depuis Airbus Helicopters), le constructeur allemand Bölkow a déposé le BO105. Cet hélicoptère de la classe des 2 tonnes se caractérise par, non seulement une cabine spacieuse pour les années 60, mais surtout, par son rotor innovant. Le BO105 a été le premier hélicoptère équipé d’une tête rotor en titane, rigide et sans articulation, avec des pales en matériaux composites. Outre le fait que cette nouvelle technologie a sensiblement allégé la maintenance, elle a conféré aussi une grande agilité à la machine. En meeting aérien, le pilote Chuck Aaron en fait une époustouflante démonstration dans une présentation en vol enchainant renversements, tonneaux et boucles.

Le BO105 a été construit à près de 1.400 exemplaires pour les usages civils et militaires les plus variés. Le H135 est le descendant direct de cette légendaire machine dans l’actuel catalogue d’Airbus Helicopters.

 

 

2 commentaires

  • Busson

    Je pense plutôt que c’est le H145 qui est descendant du BO105 puisqu’il conserve comme le BK117 cette tête en titane avec les « fameuses » coucougnettes aux pieds de pales!
    Si le H135 est de la même « famille » son rotor est bien différent !

    • Dominique BRESSON

      Hé non ! C’est bien le H135 (anciennement EC135) qui descend du BO105 (extrêmement modifié!) ! Le H145 (anciennement EC145) descend, lui, du BK117…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.