Accueil » Décès de Gérard Henry, figure historique de l’hélicoptère en France.

Décès de Gérard Henry, figure historique de l’hélicoptère en France.

Homme de grande qualité et très discret, Gérard Henry est décédé en début d’année à l’âge de 92 ans. Appartenant à la génération des pionniers de l’hélicoptère, Gérard Henry était ingénieur des arts et métiers de formation.

8.01.2017

Gérard Henry et son Hiller 360 aux couleurs des chaussettes Stemm en 1950. © collection Daniel Liron

Gérard Henry avait très vite bifurqué vers une carrière de pilote militaire. Formé aux Etats-Unis à la fin de la seconde guerre mondiale, il rentra en France trop tard pour y prendre part. Il se tourna alors vers l’aviation civile avant de rejoindre le monde des voilures tournante en 1950.

Il effectua ses premières armes sur Hiller 360, accumulant notamment 850 heures de vol publicitaires sur un appareil aux couleurs… des chaussettes Stemm ! Il poursuivit sa carrière à partir de 1953 au sein de la SNCASE où il travailla aux côtés de Jean Boulet. Il était alors au cœur de l’exceptionnelle réussite des hélicoptères français, participant pendant plus de trente ans à l’expérimentation et la mise au point de nombreux appareils et équipements.

Cinquante ans plus tard, devant la vitrine rassemblant tous les appareils qu’il eu l’occasion de piloter dans sa carrière. On note quelques célébrités mais aussi un grand nombre d’appareils tombés aujourd’hui dans l’oubli… © Daniel Liron

Gérard Henry accumula plus de 11.580 heures de vol au cours de sa carrière, dont 7.421 passées en essais sur une trentaine d’hélicoptères différents. Un parcours exceptionnel qu’il serait difficile d’imiter aujourd’hui…

Frédéric Lert

Remerciements à Daniel Liron pour les informations communiquées

 

 

 

4 commentaires

  • FanaAlouette

    Grande tristesse que d’apprendre la disparition d’une grande figure des hélicoptères. Mr Henry est s’en est allé rejoindre Jean Boulet dans les cieux qu’ils ont conquis. C’est avec beaucoup d’admiration et de respect pour leur travail, qu’aujourd’hui on peut admirer la beauté du vol depuis un giravion en sécurité.
    « Un pilote ne meurt jamais, il s’envole juste et ne revient pas. » A. de St-Exupéry

  • Ventilo17

    Homme d’exception, Gérard Henry fut un grand professionnel. Sa gentillesse et sa discrétion étaient admirables. L’Aéronautique (et la giraviation en particulier) perd, à nouveau, l’un de ses grands serviteurs. Sincères condoléances à toute sa famille.

  • Porco Rosso

    Chapeau bas, une bien belle carriere et epoque aero.

  • Claude LE BIHAN

    Vers 1954, ma maman gagna l’un de ces baptêmes de l’air offerts par les Chaussetttes Stemm. Ce fut ma soeur, mon aînée de cinq ans qui profita de ce vol.
    C’était à Limoges
    C’était cet appareil et ce pilote.!
    Mes pensées vers ce Monsieur et sa famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.