Accueil » Décès de René Mouille, le père du fenestron

KOPTER SH09

Décès de René Mouille, le père du fenestron

René Mouille est l'un des acteurs majeurs qui ont fait d'Airbus Helicopter, une des entreprises de premier plan dans ce secteur. Il est décédé à l'âge de 94 ans dans la nuit du 9 au 10 janvier 2019.

11.01.2019

René Mouille, lors de la remise de sa Légion d'Honneur en 1989. © Famille Mouille

Le Fenestron apparu sur la Gazelle ou le moyeu rotor rigide Starflex qu’on retrouve sur l’Écureuil et le Dauphin portent la marque de René Mouille. Philippe Boulay, délégué au patrimoine de l’Union française de l’hélicoptère rappelle que c’est en 1945, lors de son stage de fin d’études à la Société Nationale des Constructions Aéronautiques du Sud-Est, auprès de Pierre Renoux, ingénieur en chef au  bureau d’études hélicoptères, que René Mouille « y rencontre ce qui sera la passion de sa vie« .

En 1950, nommé responsable des études d’hélicoptères, il a mis au point l’Alouette I, avec lequel Jean Boulet établira plusieurs records, et dessiné l’Alouette II. « Nommé dès 1963 ingénieur en chef de la division hélicoptères de Sud-Aviation, René Mouille est l’auteur d’une bonne quarantaine de brevets, et il a initié une grande quantité  d’innovations techniques apparues sur les hélicoptères français : du rotor anti-couple du SE 3200 Frelon, dont le principe a été repris sur le SA 330 Puma, au célébrissime fenestron, des adaptateurs de fréquence viscoélastiques apparus avec la Gazelle au moyeu rotor rigide Starflex, qui équipe Les Ecureuil et les Dauphin… »

A ce titre, il s’était vu décerner le prestigieux prix Alexandre A Klemin de l’American Helicopter Society en 1979. « Il était le deuxième français à obtenir cette distinction, après Louis Breguet.« , rappelle Philippe Boulay.  FM

5 commentaires

  • michel best

    Un exemple pour des générations d’ingénieurs . Bon vol

  • germain

    Et c’est sans doute l’occasion de rappeler l’invention géniale d’André CITROËN qui en cassant la répartition régulière des pales du ventilateur de la GS a limité les nuisances sonores générées… c’est pour ça que le rotor anti couple du fenestron ne « siffle » plus

    • Garfield

      La GS est sortie en 1970.
      André Citroën est décédé en 1935, soit 35 ans plus tôt.
      Je doute fort qu’il ait travaillé sur cette voiture.

    • Bonjour,
      Les « Fenestrons » nouvelles générations ne sifflent plus parce que les pales sont disposées en asymétriques et de ce fait , génèrent moins d’ultra sons qu’un rotor classique traditionnel. Un peu moins joli pour l’esthétique à l’arrêt, mais efficace
      en vol.
      Daniel Liron

  • Stormy

    Tout simplement un exemple pour nos jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.