Accueil » Des étudiants de l’ISAE construisent un Zenair 601 à malonnier

Des étudiants de l’ISAE construisent un Zenair 601 à malonnier

Par Pierre SPARACO - La construction amateur est toujours bien vivante, l’enthousiasme des jeunes bien réel. Une nouvelle preuve nous vient d’étudiants de l’ISAE, Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace. Ils ont entrepris la construction d’un biplace métallique Zenair 601 UL à moteur Rotax 80 ch, ULM aux allures de « véritable » avion. Sa particularité la plus remarquable : son poste de pilotage sera équipé d’un malonnier, ce qui revient à dire qu’il sera accessible aux handicapés.
Les élèves de l'ISAE autour du Zenair 601, à l'aéro-club de Revel
L’opération est baptisée Rêve Ailes, allusion à Revel dont l’aéro-club est partenaire et fournit notamment des locaux, en complément de ceux de l’Institut de Toulouse. L’opération est plus complexe qu’il n’y paraît à première vue et suppose des aides financières solides. La liasse et certaines pièces ont été achetées 17.000 euros au constructeur canadien, somme qui ne comprend ni le moteur, ni les instruments. Le Rotax d’occasion est financé par Revel tandis que s’alignent d’autres soutiens, principalement Air France, Dassault, l’Airbus Group, le Conseil Midi-Pyrénées, le Conseil Régional ainsi que les mairies de Revel et de Toulouse. La coordination n‘est donc pas une mince affaire, étant entendu que la construction du Zenair va impliquer un investissement total d’environ 40.000 euros, à en croire Arnaud Glin, président de l’association créée pour la circonstance.
Un Zenair 601 équivalent à celui actuellement en construction par des élèves-ingénieurs de l'ISAE
Le Zenair 601 est un appareil élégant, d’une masse à vide de 248 kg, qui vole en croisière à 190 km/h. Son exploitation sera confiée à l’aéro-club de Revel tandis que l’interface avec le monde particulier des pilotes handicapés, hémiplégiques pour la plupart, bénéficiera des conseils d’une experte reconnue en la matière, Brigitte Revellin-Falcoz, ancien commandant de bord A320 et figure incontournable du volet aérien du handicap.

Le Zenair de l’ISAE est actuellement en construction et devrait effectuer son premier vol début 2016.

Pierre Sparaco

23.11.2014

Retrouvez nous en podcast et vidéo

2 commentaires

  • Equipe Rêve'Ailes

    Des étudiants de l’ISAE construisent un Zenair 601 à malonnier
    Bonjour à tous,

    L’équipe Rêve’Ailes tenait à ajouter quelques détails à cet article :

    – Les quelques subventions obtenues par l’association en début de projet furent soumises au jugement de commissions (ex : fondation ISAE ) qui ont pu évaluer la pertinence d’un tel projet.
    Pour le reste des fonds, ils ont été rassemblé grâce à des partenariats (qui suivent des conventions écrites) avec le LCL et l’aéroclub de Revel qui y trouvent également un bénéfice.

    – L’appareil sera a disposition des personnes à mobilité réduite à l’aéroclub de Revel dès la fin de sa construction pour des vols en local. Il n’y aura donc pas de problème de transport de fauteuil.

    – La construction progresse comme chaque année, au rythme d’une association étudiante.
    Pour vous faire votre propre opinion, je vous invite à aller voir notre page Facebook : https://fr-fr.facebook.com/ReveAiles
    Page sur laquelle vous pourrez trouver toutes les 2 semaines (environ), les photos des séances de construction (bi-)hebdomadaires sur les deux campus.

    – Pour ce qui est de la « relève », les nouveaux membres sont tout d’abord formés sur le temps libre des « anciens », puis mettent en pratique les quelques connaissances utiles durant les séances de construction. Construction qui ne se voit donc pas affectée par le changement d’équipe, puisque la transition se fait à la mi-année (scolaire) et donc en douceur.

    – Pour ce qui est du malonnier, 3 années de recherche (recherche universitaire) complémentaires ont été dispensé pour arriver finalement à une solution viable.
    Comme tous les projets de recherche universitaire, celui-ci a nécessité des contacts auprès d’entreprises connaissant le sujet (ex : Dassault), des aides techniques (apportées dans ce cas par des membres de l’aéroclub de Revel), et a bien sûr été exposé devant des professeurs/ingénieurs qualifiés pour évaluer le travail réalisé et la solution proposée.

    L’équipe Rêve’Ailes tient à remercier Mr Sparaco pour avoir pris le temps de s’intéresser à notre projet,

    Cordialement,

    L’équipe Rêve’Ailes

  • VALLS

    Des étudiants de l’ISAE construisent un Zenair 601 à malonnier
    Cette operation est une veritable imposture et un piege à subventions.
    L’appareil n’est absolument pas adapté ni adaptable aux handicapés.
    (Aile basse-Soute ne pouvant pas contenir un fauteuil handicapé-Appareil metallique
    qui va largement dépasser la masse maximale ULM, une fois équipé.

    En dehors d’une formidable campagne de communication, la construction commencée
    il y a plusieurs années n’avance pas,et pour cause,
    le suivi relève de l’impossible avec des équipes qui « tournent  » au mieux tous
    les 2 ans. Quant à la mise au point d’un malonnier!!!! il suffit de voir les difficultés
    que rencontrent les « vrais Constructeurs ».

    Quant au prix de revient final, il est totalement irréaliste, mais c’est vrai que tout cela
    sera subventionné.
    J’espère que cette fois mon intervention apparaitra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.