Accueil » 13.500 suppressions de postes annoncées par Air France-KLM

13.500 suppressions de postes annoncées par Air France-KLM

Le chiffre d’affaires du groupe franco-néerlandais a baissé de 5 milliards d’euros au troisième trimestre 2020. La perte atteint 2 Md€. Air France-KLM anticipe un résultat encore plus mauvais au quatrième trimestre 2020.

31.10.2020

Le groupe Air France - KLM ne prévoit pas de revenir aux niveaux de la demande mondiale d'avant la crise avant plusieurs années et la reprise attendue à court terme a été retardée avec la résurgence du Covid-19 à la fin de l'été. © Air France - KLM

Sur les neuf premiers mois de 2020, le groupe Air France-KLM a réalisé un chiffre d’affaires de 8,725 Md€ (2,524 Md€ au 3T2020) en baisse de 57,7% sur un an (-66,4% au 3T2020). Il prévoit « un quatrième trimestre 2020 difficile ». Les pertes dépassent le milliard d’euros sur le troisième trimestre et atteignent 3,414 Md€ depuis le début de l’année en cours.

Au troisième trimestre 2020, le groupe a transporté 8,796 millions de passagers (-69,8%). Les compagnies Air France et KLM qui ont transporté 6,782 M de passagers (-71,3%) ont réduit leur capacité de près de 60%. Malgré cette mesure radicale, le coefficient de remplissage tombe à 42,8%, en recul de 46,9 points. Pour sa part Transavia (France et Hollande) a transporté un peu plus de 2 millions de passagers (-63,3%) avec un coefficient de remplissage de 64,4% (-28,7 points).

Les meilleures performances sont réalisées par l’activité cargo. Si le tonnage (220.000 tonnes) est en recul significatif de -20%, le coefficient de remplissage progresse de 13,4 points à 68,4% et le chiffre d’affaires (676 M€) fait un bond de +31,7%. « Le resserrement de l’offre et le niveau de la demande ont permis la hausse significative des yields au cours des derniers mois. », précise le groupe.

Les coûts salariaux nets du Groupe ont diminué de 36% au troisième trimestre 2020 par rapport à l’année dernière, grâce à la mise en oeuvre de l’activité partielle chez Air France et KLM, au non renouvellement des contrats temporaires et à l’absence de provision pour intéressement aux bénéfices dans les deux compagnies. Le nombre moyen d’ETP (équivalent temps plein) au troisième trimestre 2020 a diminué de 5.500 par rapport à l’année dernière, dont 2.500 contrats temporaires. Le plan de restructuration d’Air France prévoit une réduction de 4.000 ETP fin 2020 et un total de 8.500 ETP d’ici 2022.

« Le groupe ne prévoit pas de revenir aux niveaux de la demande mondiale d’avant la crise avant plusieurs années et la reprise attendue à court terme a été retardée avec la résurgence du Covid-19 à la fin de l’été. »

Retrouvez nous en podcast et vidéo

50 commentaires

  • anemometrix

    Des français n’aiment pas Air France et sautent sur toute occasion de manifester leur … hostilité.. Ceux qui l’aiment ne s’épanchent pas sur les forums mais choisissent la compagnie, comme tant d’autres passagers, de toutes origines.
    Il suffit de regarder les coefficients de remplissage, meilleurs que nos concurrents les plus prestigieux.
    La Compagnie fait peu de bénéfice en raison des taxes et charges qui la plombent.

    Ce deuxième confinement va la laisser exsangue, pour le plus grand plaisir de ses détracteurs, mais hélas, symbole de la fragilité de cette activité, plus particulièrement en France.

  • FERAT

    Je suis ex-PNC et vous dites n’importe m porte quoi mon cher , après 30 ans de bons et loyaux services, j ( dont 21 en temps que CC) je n’arrive même pas à la somme que vous indiquez.
    Par qui êtes êtes- vous mandaté pour raconter de telles inepties ?

  • bernardbacquie

    Ah ! On ne s’ennuie pas sur Aerobuzz quand Gil Roy nous parle d’Air France… avec la plus grande objectivité possible, comme soulignés dans certains commentaires. D’accord avec HG sur la nécessité pour Enzo de se relire un peu avant de poster. Mais, je veux plaider pour lui : il est pressé de cliquer sur « Laisser un commentaire » – commentaire n’est pas « comment te taire » ! -, quand on s’appelle Enzo… Ferrariste sans doute ! D’autre part, il n’a pas tout à fait tort quand il écrit que les politiques… se ventent. Hé oui ! on en a vus à l’Assemblée prendre leur feuille de papier pour éventail. Cependant, ce qui m’a le plus poussé à mettre mon grain de sel, c’est pour dire : Bravo Stormy, vous faites des progrès remarquables ! On vous comptera bientôt parmi les défenseurs d’Air France. En ce qui me concerne, comme d’autres, le sang d’Air France coule dans mes veines. Et il coule aussi dans celles de trois de mes enfants, PNT et PNC chez AF. Ah ! Ben (Smith !) oui, les jaloux vont dire que les chiens ne font pas des chats, que le piston… enfin, j’en passe ! Jamais à cours d’arguments, de bobards – il paraît qu’on dit fake news -, ces jaloux, mais ignares des sacrifices consentis pour arriver là, dans ce bel uniforme.
    Merci encore à Gil Roy pour son abnégation. Et, les pingres, abonnez-vous !

  • Pierrot

    J’ai été commandant de bord sur B747 jusqu’en 2010. En 2009, je touchais entre 17000 et 18000 € net par mois. Je me suis payé ma formation lorsque j’étais jeune. Je subissais 2 contrôles simulateur par an, 1 contrôle en vol par an, 2 visites médicales annuelles, l’une de licence, l’autre du travail ainsi que un stage sécurité avec pratique d’évacuation par toboggan et exercice d’utilisation des extincteurs après déplacement dans une cabine enfumée avec visibilité nulle.
    En 2010, j’ai perdu ma licence parce que le chef de division a demandé à la médecine du travail de m’arrêter de vol. La médecine aéronautique a suivi. Aucun motif officiel n’est apparu dans aucun dossier médical. J’ai contesté ces décisions arbitraires devant le Tribunal Administratif de Paris. J’ai gagné. L’Etat a fait appel. J’ai encore gagné avec une expertise psychiatrique judiciaire en ma faveur. L’Etat a fait de nouveau appel au Conseil d’Etat. J’ai perdu avec annulation des décisions antérieures, sans contre-expertise. Air France a cessé de me rémunérer tout en me demandant de repasser 2 visites médicales et me positionnant sur un stage B777. Le médecin du travail a refusé de me faire passer une visite, la médecine aéronautique également. Arrivé à la veille de mes 60 ans, la médecine aéronautique me déclare inapte psychiatrique en référence à la décision du Conseil d’Etat, en ignorant les résultats de la seule expertise judiciaire, qui est donc annulée de fait.
    J’attaque Air France aux Prud’hommes après que la compagnie m’ait demandé de lui rembourser les salaires versés depuis mon arrêt de vol en 2010, soit la modique somme de 800 000 euros.
    Je porte plainte contre 12 médecins au Procureur de la République pour faux usage de faux et complicité. Je les poursuis également devant le conseil de l’ordre.
    Le procureur estime qu’il n’a pas assez d’éléments. Sur les 12 médecins, 8 sont intouchables car investis de mission de service public. Seuls les 4 d’Air France seront traduits devant la Chambre Disciplinaire de Première Instance. S’ils n’ont pas été condamnés, moi non plus.
    L’affaire s’est terminée en non lieu général en février 2020, après presque 10 ans de procédures diverses et variées. J’ai été rémunéré de mai 2010 à septembre 2015 d’un montant de 12000 € net mensuels, et ce, à ne rien faire. En mai 2016, j’ai été obligé de prendre ma retraite car je n’avais plus aucun revenu depuis le mois d’octobre précédent, alors que j’étais toujours en CDI. Les Prud’hommes ont donc donné raison à Air France de ne plus me rémunérer entre octobre 2015 et mon départ forcé à la retraite en 2016.
    J’ai passé une visite médicale de classe 2 en janvier 2019. J’ai été déclaré apte, mais 4 mois plus tard, la DGAC a annulé mon aptitude sous prétexte que je n’avais pas rempli correctement le formulaire de demande de visite.
    Moralité : un pilote peut perdre à tout moment son aptitude. Aucun contre-pouvoir n’existant en France dans le domaine médical, toute contestation devant les tribunaux est vouée à l’échec. J’ai vécu les errances de la justice qui s’est contredite, j’ai vu les errances du corps médical dont les experts étaient divisés sur mon cas, j’ai vu les errances de la DGAC incapable de respecter la réglementation européenne en matière de médecine aéronautique et notamment son refus d’appliquer l’article qui permet de repasser une visite après un certain temps d’inaptitude.
    On peut être déclaré inapte médical et porter la responsabilité de cette inaptitude. On peut être déclaré inapte médical par la médecine aéronautique et être apte médical au titre de la sécurité sociale sans pouvoir prétendre à se faire soigner d’une quelconque maladie non identifiée.
    Et l’histoire recommence avec toujours l’errance du corps médical face au coronavirus, l’errance de l’Etat quant à ses décisions suicidaires envers plusieurs secteurs de l’économie dont l’aéronautique qui paie un lourd tribut.
    Nous sommes tombés dans une dictature sanitaire déclenchée par une profession corporatiste ultra puissante protégée par une administration sous influence qui ne peut mener qu’à l’effondrement de la 5 ieme République.
    Mais il y a de l’espoir. Le secteur aéronautique doit en profiter pour se réinventer en utilisant de nouvelles technologies, notamment dans le domaine de la propulsion. Tout doit être revu, surtout avec l’avènement de nouveaux moyens de transport comme les taxis-drones ou les voitures volantes. Comment immatriculer une voiture volante ? Doit-on posséder 2 permis ? Doit-on la considérer comme un ULM sans visite médicale, ou doit-on exiger une aptitude médicale ? Peut-on décoller directement d’une route ? Etc…

    • Zorro

      Même un pilot, censé être connaisseur, peut tomber dans le fantasme de la science fiction des « taxi-drones et voitures volantes ». Est-ce son ignorance en matière technologique qui veut ça ?
      Il faut se renseigner sur les nouveaux projets d’avions chez Boeing et Airbus, tous mis au rancart, à cause des mesures sanitaires hystériques des régimes au pouvoir. Mais aucun d’eux ne parle de ces gadgets.

  • Blanc

    Faux un PNC ne gagne pas 4000 euros après 15 ans.
    On a un jeune PNC à AF dans la famille et Il gagne environ 2000 euros net après 3 ans d’ancienneté et il n’arrivera pas au salaire cité après 15 ans.
    Pour ce qui est des hôtels , les prix sont fortement négociés et permettre au personnel de bien se reposer , pas comme ceux de Ryanair que l’on voit parfois dans les campings …
    Pour le ménage , cela pourrait se faire sur le court courrier qui salie moins et où les équipages restent dans l’avion , sur les longs courriers je ne pense pas que beaucoup de compagnies laissent leurs équipages faire le nettoyage…

    • Piot

      Bonjour , beaucoup de gens parlent en ne connaissant pas grand chose, car on leur a dit et peut être . Moi je bosse depuis 34 ans a air France cargo , je suis technicien et travaille en décalé » c’est a dire de nuit, WE,jours fériés et de plus dehors sous tout les temps. Je suis responsable de toute la touchée avion « pétrole, chargement,nourriture ,commandant de bord etc.. » je pars en mission pour le travail sans dormir a l’hôtel 24 h non stop avec 4 décollages et atterrissages . Et je gagné 3000 euros net par mois . Les fautifs sont nos dirigeants ou pseudo dirigeants, placés par l’état ils restent peu de temps,se gavent et nous laissent dans la merde . De juniac, Gilles gâteau, Florence parly etc… Regardez leurs parcours ils nous ont fait du mal ,trop de cadres et managers et il ne reste plus personnes pour faire le travail . Pour mon domaine le cargo avant l’arrivé de Florence parly , 2600 personnes dans le monde et 13 avions cargos au départ de celle ci il reste 1000 personnes et 2 avions cargos et elles est partie a la SNCF pour une idem catastrophe et là elle est ministre des armées. Le président de juniac est lui parti patron de IATA, Mr deinsaguire patron Emirates France,Mr mattheu patron ethiad, Mr brossetta grand DRH dit monsieur chemise arraché parti a la concurrence chez Mr Bolloré dont sa femme est la patronne de Transavia qui gère l’ensemble des transports sur l’aéroport. Je pourrais encore en dire beaucoup, j’oubliais les syndicats qui ont mis les mains dans le pot de confiture. C’est le courage qui manque , les pilotes dirigent cette boîte , mais ils ont été créés de toute part par les directions successives. Le système RH qui a tué l’emploi dans de nombreuses sociétés, toutes ces réunions qui nous ettouffe et bien d’autres choses.

  • Bonjour

    Je connais très bien AF pour avoir vécu avec une hôtesse de l air d air France.
    Une hôtesse de l’air gagne après 15 ans plus de 4000 euros net par mois.

    Plus les primes d intéressement, la prime maquillage et la prime habillement..

    Les hôtels d escale sont des sofitel ou mieux comme à l île Maurice des palaces.
    Les hôtesses de l air d air France contrairement à d autres compagnie ne font pas le ménage dans l avion après les vols.
    Voilà des pistes d économie monsieur le PDG d air France.

    Cette baisse de train de vie pourrait servir la compagnie et les clients en vendant des billets moins chers.

    Respectueusement

    • Gertand

      Fake news…Je suis pnc af avec 17 ans d ancienneté compagnie…ce sont vos fantasmes ca…..

    • Robert Le Borgne
      Le Borgne Robert

      Il y a longtemps que je n’avais pas lu autant de conneries, pardon de contre vérités, en aussi peu de lignes. Faut il que vous soyez jaloux pour multiplier par deux le salaire d’une hôtesse et pour taquiner sur la qualité des hôtels, les tarifs, comme le dit un autre lecteur, sont très négociés et les navigants d’Air France descendent dans les mêmes lieux que ceux des compagnies équivalentes (Lufthansa – British Airways) Quand à faire faire le nettoyage par le PNC : Venez faire un Paris-Tokyo avec eux et vous verrez dans quel état vous arriverez à destination !
      Je précise que je suis un ancien CDB d’UTA et d’Air France, je sais de quoi je parle.

    • Stormy
      Stormy

      Soli,
      Le fait d’avoir ****é une hôtesse d’Air France pendant quelque temps (jours ? semaines ? mois ?) vous autorise à avoir une idée sur la gestion de la compagnie, et à proposer des pistes d’économie à son directeur ?
      Et donc, vous trouviez qu’elle gagnait trop et avait une vie de luxe (si on lit bien votre texte?) Pas étonnant que ça n’ait pas plus marché entre vous….
      Et vous, quel est votre train de vie ? seriez-vous prêt à le baisser ? on est toujours le généreux avec l’argent des autres.
      Mince alors, pour une fois que je défends AF…

      • stanloc

        Avec de tels propos votre place, stormy, n’est pas sur aerobuzz. Allez sur les réseaux sociaux vous y serez avec vos semblables.

    • marienat

      Marié à une PNC d’Air France, au bout de 20 ans ça fait 2500 Euros net par mois! Quant au nettoyage, j’aimerai bien voir votre tête si votre patron vous faisait nettoyer les toilettes. Allons soyons sérieux, et n’affirmez pas quand vous ne connaissez pas!

  • Kotaiba Kaddouri

    Bonsoir. J’ai travaillé a air france cargo depuis 2005a2019.entant que magasinier fret et opérateurs je charge et décharge les avions cargo777 sur MK10A L’AÉROPORT CDG.JE N’AI JAMAIS PENSÉ que air france klm.traverse une crise financière. Je me demande pourquoi il sont arrivés là.

    • Salut a toi , je suis un collègue du dock ,je suis Piot. Moi je ne suis pas étonné, tout ça était prévisible, ne tombe pas des nues ,moi j’y suis depuis 34 ans . Les pilotes des enfants gâtés, des mauvaises stratégies , des gens incompétents mis en place par l’état , des cadres et managers a gogos mais plus personnes pour bosser etc…
      C’est triste ,je suis écoeuré

      • Bob

        Vous non plus vous ne semblez pas être au courant du covid.
        Ce n’est pas la faute du personnel….
        Avant le covid, la boîte gagnait de l’argent…

  • Désolée pour eux mais que dire des personnes qui se sont privées pour acheter un billet d’avion ( avant le confinement) pour aller voir leurs enfants à La Réunion et qui ne pourront pas y aller…quand au remboursement, c’est le parcours du combattant pour certaines personnes, on vous demande de faire un choix aucune ne correspondant au Covid quant au choix  » j’annule mon voyage » désolée mais c’est pas moi qui suis responsable…je suis vraiment écœurée et triste 😟

    • tout a fait daccord. ca frise même l’escroquerie : vendre des billets alors qu’ils savent qu’ils ne voleront pas.
      Et pour se faire rembourser il faut se battre alors que les règles sont très clair.

    • Ben

      Désolé pour vous… nous avons annulé notre voyage de la Toussaint en Floride puis on s’est tourné vers la Run pour voir également la famille mais ce coup ci, la délivrance des résultats test covid trop lente….on a définitivement tout annuler. Les billets sont modifiables, on attendra le bon moment. Contact chaleureux avec la hotline d’AF.

  • Enzo

    C est du n importe quoi on parle d un patron qui ne vient jamais sur le site AF qui touche le meme salaire.
    En france ca existe partout ce genre de situation rien qu avoir chez les politiques eux ils baissent pas leurs salaries par contre ils se ventent d augmenter le chomage qui est payé par qui a votre avis par le peuple
    L inégalité existe en france mais personne ne dit rien il est temps de réagir.
    L etat soit disant paye les entreprises a raison de 80% avec des empreints de leur propre banque qui est en l occurrence la banque européenne en gros la banque européenne prête de l argent a un etat européen sans attendre un remboursement puisque c est la banque des pays européens je pense que l etat francais a plutôt intérêt a rationalisé AF ils n auront pas le choix
    Ca me fait franchement rire de voir un président de la république qui rétorque
    Je suis la je vous protège alors qu il y a a AF des personnes qui n arrivent pas a finir les fins des mois avec des petits salaires.
    L etat français mène une guerre contre la pandémie en reconfinant mais ce n est pas la bonne solution a mon avis.
    Après quand y aura des émeutes parceque les gens n y arrivent plus l etat français va sortir le grand jeux en disant ce n est pas de notre faute c est dû a l épidémie c est trop facile il faut juste arreter de prendre les gens pour des con et que l etat met la main dans la poche pour payer tout le monde a 100% les employés ni les entreprises que ce soit grande ou petite n ont rien demandé de plus juste travailler et avoir un salaire a 100% pour poucoir continuer de vivre surtout convenablement
    Certes les petits commerçants sont pénalisés les loyers les charges la perte de salaire ect…
    Mais un employé qui touchait un petit salaire a plein temps qui se retrouve avec un salaire a 80% c est pareil il a son loyer ses impots les enfants a charge ect…
    Donc l etat francais doit reagir au plus vite pour payer a 100% les salaires et n ont a 80% dans ce contexte que personne n est responsable de cette pandémie.

    • HG

      Enzo, avant de « poster » vous devriez vous relire…….par respect des lecteurs de ce beau blog qu’est Aerobuzz.

    • Jup1ter

      Entièrement d accord. Le chômage partiel depuis mars, des salaires entiers de perdus. Et cela n est pas une solution durable. La France va à sa perte.

    • Zahir

      Vraiment, nous les français, nous ne sommes jamais content alors que nous sommes les mieux protégés et assistés des pays occidentaux par notre État.
      Remerciez Dieu que vous vivez en France et allez voir ailleurs pour se rendre comme les gens se débrouillent eux même.

  • Jean

    Le chiffre de 13 500 licenciements du titre n’est repris nulle part dans le texte de l’article… A quoi correspond-il ?

  • kiv

    AF devrait en profiter pour faire un gros nettoyage chez les cadres qui coutent un pognon de dingue et qui sont pour beaucoup de vieux mammouth incapable d’apporter le changement parce qu’ils sont dans leur mentalité d’un autre temps et ou chacun veut briller aux yeux de tous quitte a empêcher toute avancé…et il faudrait faire de même chez les managers qui pour beaucoup n’ont pas la fibre,ne sont leader que d’eux même et de la poussiere qu’ils soulèvent en brassant du vent mais qui ont réussi un concourt interne vieux d’un autre temps…AF a de l’avenir si il s’en donne les moyens en faisant place aux jeunes qui sont motivés et ont des idées

    • Pilotaillon, vivant et réaliste

      Vu de l’extérieur AF a certainement été un lieu de pantouflage – reconversion des élites du système administratif ou politique.
      C’était une époque où l’on parachutait une personnalité (personne alité Cf. P. Dac) au sommet de la gestion d’une entité (para)publique.
      « Belle » illustration l’ATMB – les routes du tunnel du Mt Blanc – et son iconique président Balladur. L’expert a occupé ce poste avec un tel engagement qu’on ne se parlait plus avec les Italiens.
      Bilan : des procédures escamotées qui ont aggravées les effets d’un incendie avec 39 morts dont des pompiers…
      On peut imaginer que ce gout pour les parachutes dorés (Ors de l’Etat) fait définitivement parti du passé…
      Malgré la professionnalisation des top managers, je pense qu’aujourd’hui, il y davantage de menaces pour AF, ou des opportunités si la compagnie se met en configuration d’évolution (sans exhaustivité) :
      – le mode d’exploitation = les demandes du marché pour un prix serré et un services plus light, de la souplesse horaires et plateformes desservies …
      – l’usage intensif des nouvelle technos, (IT ou biomimétisme) tant sur la maintenance, la consommation, le verdissement du mode de transport, etc…
      AF n’a pas que des activités air, qu’il est certainement possible de valoriser pour en faire de vraies activités de diversification, minimisant les risques conjoncturels, tel que ADP conduit des travaux de conseil et de projets…
      Donc oui Kiv, (désolé Paula Nusse), il me semble que cette compagnie mérite d’être à la hauteur de son histoire, mémoire des d’Hommes et de stratégies de pionniers d’où elle est issue. Le pavillon français le vaut bien.

    • Je suis effaré des salaires des pilotes air France, et en plus au chômage partiel, donc payé par nous alors que beaucoup de personnes non mêmes pas de quoi finir leur fin de mois.

      • QQLAPRALINE

        Pour info les salaires des pilotes a baissé d’environ 25% car ils ont une grosse part variable.
        Moins de vol, moins de salaire.
        Et je ne suis pas pilote.

      • Ben

        Bonjour.
        Les pilotes d’AF sont payés comme les autres compagnies aériennes les plus importantes, dites major !! Le métier est exigent, ils sont en permanence dans les manuels, en simulateur, sous l’œil des instructeurs et autres instances réglementaires, stages et autres maintien de compétences qui a la moindre erreur remet leur qualification en jeu et je vous passe les visites médicales de licences draconiennes ….
        De plus un pilote, en général, se paye sa propre formation de pilote privé dans un aéroclub ( LAPL, PPL, CPL, puis ATPL….) le tout pour un montant qui approche les 100 000€..! Je ne suis pas pilote AF, je tiens à le préciser. J’invite tous les envieux à passer ses licences de pilotes, les concours d’entrée chez AF, qui sont de véritables parcours du combattants et après on en reparle. Un pilote débutant ( copi OPL ), gagne aux alentours des 5500€ chez AF. Travaillent les weekend et jours fériés.. certes ils l’ont choisi, mais les salaires que les médias diffusent, sont bien souvent erronés ou ceux d’un commandant de bord Long Courrier en fin de carrière et sûrement instructeur. A chacun sont secteur d’activité, et pour les jaloux : lancez vous !
        Ben.

      • Blanc

        Faux les salaires dès naviguant sur n’entrent pas dans l’aide du chômage partiel.
        Ils baissèrent automatiquement lorsqu’ils ne volent pas .

      • Denis

        Bonjour,
        Petite précision pour Ben. Les aéroclubs forment au LAPL et au PPL, mais ni au CPLT ou ATPL. Enfin, une formation LAPL ou PPL coûte plutôt entre 8000 et 10000 €, voire moins pour les jeunes.

      • Ben

        Bonjour.
        Correctif, les formations ex-BB, BIa,LAPL, PPL s’effectuent bien auprès des aéroclubs et le reste des formations professionnelles commerciales dans des écoles dédiées ou l’Enac par exemple, pour des montants énoncés dans le message précédent. Je précise, je suis pilote privé.
        ….
        Ben.

      • Ben

        Merci Dénis pour ces précisions. Je suis également PNC AF depuis près de 22 ans….
        Ben.

    • Lecalot

      Ce qui est excessif est insignifiant. Rien à voir avec l’histoire brillantisime d’Air France qui depuis sa création dans les années 30 à aujourd’hui n’a jamais quitté les premiers rangs mondiaux dans le classement mondial des compagnies aériennes. Si toutes les entreprises françaises avaient le parcours d’Air France dans la concurrence mondiale on ne parlerait pas depuis des années de déficit commercial français. Kiv est tellement franchouillard dans sa vision où les français ne savent pas analyser la réalité économique et se battent la coulpe de façon masochiste sans voir nos points forts et ils sont nombreux dont l’existence d’Air France comme 1er Groupe européen aerien avec Lufthansa et le Groupe IAG, 2ème mainteneur industriel aéronautique au monde et un des acteurs majeurs au monde comme transporteur de fret et retour sur le passé une des plus belle et solide image de marque parmi tous les transporteurs aériens mondiaux. Ceci ne veut pas dire que le Groupe AF/KLM aura à s’adapter au monde d’aujourd’hui et aux défis énormes que cela représentent pour toute compagnie aérienne et plus particulièrement pour AF et ses personnels. Mais son histoire de près de 90 ans montre combien son sens de l’adaptabilité aux conjonctures mêmes les plus difficiles est particulièrement efficace et pointue. Michel

      • kiv

        vision franchouillarde mais regarder la compagnie d’un oeil exterieur est une chose mais savoir ce qu’il se passe a l’intérieur en est une autre et si AF veut vivre elle devra le faire avec son temps et une vision neuve que l’encadrement et le management sont incapablent d’apporter avec leur vision d’assimilé fonctionnaire qui est d’un autre temps…il faut le dire chez AF instrustrie du manager au cadre tout le monde fait tout mais personnes ne fait rien et rien ne change….là on parle de licencier des agents AF et c’est une honte quand on sait qu’il y a en moyenne 1 cadre pour 13 agents (ans compter les managers)…et pour aller plus loin pourquoi licencier ses agents quand on fait appel a un prestataire au rabais (dont la boss est une membre importante du MEDEF) qui ne fait pas le job et coutent plusieurs millions a la compagnie,le problème n’est pas un surplus d’effectif mais plus une question d’arrangement politique et surtout d’un dégraissage des effectifs AF pour une main d’oeuvre au rabais alors que sans ses arrangements mafieux les agents AF pourraient reprendre l’activité et garder leur job et AF serait en manque d’effectif et pourrait créer de l’emploi et former les jeunes qui porteront demain l’avenir de la compagnie

    • Rachid

      Surtout des gros racistes. Qui font du nettoyage ethniques a grande échelle. Il ne récolte que ce qu’il mérite. Nous n’avons pas a payer pour eux!!! Je préfère être prélevé pour les hôpitaux, les pompiers et surtout la police !!!

      • Ben

        Aucun rapport…. «  nettoyage «  s’il y a, concerne toutes les catégories de personnels sans rapport « ethnique « quand il y’a lieu de «  nettoyer «  des éléments inaptes aux compétences requises pour un poste donné, pour offrir le meilleur à une clientèle !!! Il n’est nullement question de racisme, surtout au sein d’AF.
        C’est vous qui créer ce genre de polémiques.
        Et bien sûr, force et soutien à notre corps médical !! 😷
        Ben.
        ( merci Aerobuzz )

  • Pierre

    Votre titre d’article est un vrai putaclic, racoleur et malheureusement du même niveau de votre édition.
    Aussi, il serait la moindre des choses que de donner vos sources sur les chiffres que vous annoncez.

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Mes sources ? Le rapport financier du groupe Air France KLM pour le troisième trimestre 2020. Merci pour vos encouragements.

      • PlasticPlane

        Bonjour Gil, heureusement que certains passagers embarquent clandestinement sur votre forum de temps à autre, sinon nous ne connaitrions pas le niveau d’amabilité, de courtoisie et d’élégance qui règne par ailleurs sur la toile ! Bravo pour votre calme 🙂

      • Pierre

        Merci d’avoir modifié votre titre car je n’ai pas vu le mot licenciement dans le rapport financier d’AFKL…

      • lavidurev

        @ Gil Roy Tous mes encouragements pour vos articles et longue vie a Aerobuzz en cette periode difficile. On ne peut pas plaire a tout le monde et vous assumez. Bravo et merci.

  • Goel

    Celui du chef est variable, baisse d’environ 60%
    Celui des pilotes est variable, baisse d’environ 40%
    Celui des pnc est variable, baisse d’environ 30%

  • Paula Nusse

    Le salaire de Ben Machin est-il également revu à la baisse ?

    • fildru

      Il bosse le boss en télétravail comme les pilotes, à la future grande frayeur des pax ( virtuel ? ) !

      • Paula Nusse

        Je trouve que G.R a bien du mérité et du courage. J’aurais jeté l’éponge depuis longtemps. Cela dit c’est très dommage que l’on ne puisse plus insérer de documents dans ces posts. Souvent un croquis, un scan de texte ou une photo remplacent un long discours.

      • Gil Roy
        Gil Roy

        Merci pour ce soutien. Avec le temps, j’ai appris à relativiser. Je ne le répéterai jamais : la force d’Aerobuzz.fr réside dans le noyau dur de ses fidèles lecteurs composé de plusieurs dizaines de milliers de professionnels et de passionnés de l’aéronautique.

    • Pilotaillon, dubitatif

      J’ai un peu de difficulté à comprendre… trop facile à dire de votre canapé !
      Si rien n’est fait, que direz-vous après cette crise majeure : « on n’avait rien prévu et c’est de l’amateurisme… »
      Vous visez le chef qui opère dans les pires conditions :
      – une compagnie à remettre à flot
      – une crise qui vide les comptoirs d’embarquement
      – une restructuration (issue d’un bashing aveugle d’une partie de la population) des équipements pour limiter l’ACV (analyse de cycle de vie des services +/- l’empreinte carbone)…
      Avant ce coup de griffe, avez-vous regardé du côté des autres grandes compagnies ?
      Que voudriez-vous ?
      – Qu’en un coup de baguette magique tout soit revenu comme en 2019 ?
      – Que d’autres aient la place du patron, pour revenir comme durant les 20 dernières années, aux grande heures de la « cacophonie » entre le top management et les partenaires les plus extrêmes qui ont fait grève à tout bouts de champs ?
      Faites nous rêver avec de vraies propositions réalistes.
      Si quelqu’un avait une solution magique, on le paierait bien davantage…

      • eric piotrowski

        Bonjour monsieur, moi il y a 34 ans que je travaille pour cette belle compagnie et je ne crache pas dans la soupe mais je n’ai qu’une hâte c’est de partir , oui certains ont raisons , ce sont sont les pilotes qui dirigent cette boîte mais ce n’est pas de leurs fautes c’est la compagnie qui les a créé et tout cédé, les gens mis en place a la compagnie sont mis bien souvent par l’état , de juniac appartenant au cabinet de Sarko, gâteau a celui de Valls, Florence parly idem et je peux vous en parler elle a coulé le cargo qui de 2600 effectifs est passé a 1000 ,de 13 avions cargos a 2 avions 777 qui sont toujours en pannes, malgré une offres toujours en hausses . Tout ces cadres , ces managers incapables de prendre la plus petites décisions, ce système RH destructeur d’emploi , tout ces gens qui mettent les mains dans le pot de confiture « les syndicats » ces gens là passent mais a la fin ces nous qui restons et qui trinquons. Mr deinsaguire parti a Emirates , Mr mattheu parti chez ethiad , Mr de juniac patron de IATA , Mme parly la cerise sur le gâteau parti a la SNCF et maintenant ministre des armées, et le cadeau Mr broseta Mr chemise arraché qui le super DRH de la concurrence d’air France chez Mr Bolloré. Non ce qui manque dans cette belle boîte c’est du courage . J’aurai tellement a dire sur toute ces magouilles. J’ai du sang air France pas eux ,je suis sincèrement désolé pour nos clients et nous qui travaillons la nuit ,WE,jours fériés et de plus dehors nous sommes désolés

      • Pilotaillon

        Nous disons la même chose : il faut des professionnels et non des pantouflards et les avion seront bien exploités. (https://www.aerobuzz.fr/breves-transport-aerien/13-500-licenciements-annonces-par-air-france-klm/#comment-173052)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.