Accueil » Air France se sépare de son premier Airbus A380

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Air France se sépare de son premier Airbus A380

Air France vient de retirer du service le premier de ses 10 Airbus A380. La sortie de flotte du quadriréacteur est enclenchée. Les retraits vont s'échelonner jusqu'en 2022.

26.11.2019

Avec quatre réacteurs, l’A380 consomme 25% de carburant en plus par passager, comparé à l'Airbus A350 ou encore au Boeing 787. © Air France

Le premier A380 à quitter la flotte d’Air France est le F-HPJB. Il s’est posé, à Malte, le 23 novembre 2019 où il va recevoir sa nouvelle livrée. Le chantier est traité par « Aviation Cosmetics Malta », un atelier de peinture aéronautique. Une fois la livrée blanche appliquée, il retournera à son bailleur (Dr.Peters Group) afin d’intégrer la flotte d’une nouvelle compagnie à partir de février 2020.

A l’été 2022, la compagnie aérienne nationale ne devrait plus compter de Super Jumbo dans sa flotte, qui jusque-là comptait 10 A380 dont 5 en propre et 5 en location. La direction d’Air France a déclaré  « que l’environnement concurrentiel actuel limite les marchés sur lequel le super jumbo de l’avionneur européen peut être rentable« . Les bimoteurs longs courriers 787 et A350 ont eu raison du quadrimoteur A380.

Jean-François Bourgain

43 commentaires

  • ROUGAS

    Je rejoins le raisonnement de la compagnie Emirates,
    les autres compagnies ne savent pas utilisées l’Airbus A380.
    C’est une machine incroyable et qui avec le développement mondial est la solution.
    3 univers first, business, eco et beaucoup de siège qui offre une conso moindre. Car les futurs trajets en A350 sont plus courts et donc inclus plus de décollage et d’atterrissage. Je rappel que l’avion n’a subi AUCUN CRASH que dire de Boeing. Voyager en A380 c’est unique, le filtrage du bruit, le confort, la légèreté des manoeuvres je vais profiter des vrais compagnies qui l’exploitent encore 10 ans

  • Albert06

    JUSTE POUR INFO:

    1 PAX 1ere classe paie pour 8 PAX écos

    1 PAX affaire paie pour 5 PAX écos

    refaire le calcul SVP, ceci dit pour un PAX en éco le A.380 c’est super…

  • gégé la pendule

    c’était trop beau pour être vrai,snif,snif….

  • François

    C’est une question de prestige…. Les meilleures compagnies ont ce type d’avion car en premium il est le meilleur et le plus luxueux…. Air France n’apparait même plus dans les classements des meilleures compagnies car elle a oublié ce que le mot prestige voulait dire…. Elle préfère faire voler des gens dans des bétaillères en leur vendant le billet à prix d’or et en se mettant les bénéfices d’exploitation que génère les biréacteurs dans la poche….
    Alors oui l’A380 coûte cher, (le Concorde coûtait cher) mais c’est une fabuleuse vitrine pour les compagnies…. Celles qui exploitent l’A380 l’ont compris et font partie des 20 meilleures.
    De toutes les manières pas de soucis, ça fait bien longtemps que j’ai oublié Air France au profit d’Emirates ou autres….

    • Ju

      Rien à rajouter tellement d’accord
      Emirates et Singapour airlines sont tellement mieux en tout

    • Jaksonn

      Absolument d’accord, je refuse de voler avec Af, malgré avoir été très agréablement surpris lors d un Paris Moumbay avec un A330, c’était juste après la mascarade de la chemise déchirée….bref un équipage Af comme on aimerait avoir à chaque vol

  • chorus2a@gmail.com

    Le 380 est d’abord un « pari du hub » perdu par Airbus. Et c’est un appareil qui cumule les problèmes, soit de conception (peut embarquer 800 pax, mais pas leurs bagages), soit un cauchemar de maintenance, soit un cauchemar de comptabilité. Je ne parle même pas du taux de disponibilité, de loin le pire de tous les gros porteurs.

    Si c’est vraiment une pure merveille, il faudrait que l’on m’explique pourquoi un avion de 10 ans d’age passe à l’ouvre boîte à Tarbes, si ce n’est que personne n’en veut, même en prix « black friday ». (et ce n’était pas un 380 d’ AF…)

    Puis il semble que l’heure n’est plus vraiment aux très gros porteurs. Et leur vrai tueur,ce n’est ni le 350, ni le 787: c’est le 321. (lourde erreur de Boeing de n’avoir pas développé un « 757 neo », ils doivent s’en mordre les doigts et Airbus peut pousser un gros ouf de soulagement.)
    D’ailleurs, pour l’heure, le 777X ne se vend pas beaucoup plus que le 380…( et pourtant tout le monde sait, AF les premiers (il le nomment « cash machine ») que le 777 est particulièrement rentable…
    Et le 747-8 dont on parle peu, a subi exactement le même sort, malgré qu’ils aient eu l’intelligence d’en faire une version cargo.

    En revanche, il faut souligner que le 380 a eu une influence très positive en terme d’image de « grand constructeur ». Depuis, Airbus est considéré exactement au même titre que Boeing, capable de produire des appareils pour tous les segments. Et ce n’est pas rien.
    Si Airbus vend autant d’avions, il se pourrait peut être que le 380 n’y soit pas pour rien.

    • Gilbert

      Très belle analyse…Merci.!

    • Jérôme

      C’est n’importe quoi.

      L’A380 est fiable , et parfaitement conçu.
      Il a accès a tous les sites de gros volume passagers qui ont TOUS in encombrement grandissant et une gestion de traffic complexe.
      L’A380 est la solution d’avenir de ces gros aéroports. La totalité des exploitants partagent cet avis.

      Le problème est simplement lié a une énième boulette d’air France d’avoir agit en peureux. Acheter un panel d’avions parce qu’on ne sait pas lequel choisir est indigne d’une compagnie qui fut la meilleure.

      Emirates est un modèle de gestion a risque calculé. Point de luxe, point de fer de lance comme le Concorde. L’A380 est un choix économique et rationnel.
      Il divise coût de maintenance, et coût par passager.
      Il faut savoir assumer le choix d’acheter massivement l’A380
      Au lieu de jouer la demimolle comme trop souvent.
      Emirates l’a fait. Aucun concurrent a cet avion n’existe.
      Bien sûr il faut l’exploiter sur un maximum de rotation. Bref faire son job de compagnie aérienne et ne pas se cantonner a des lignes low cost Avec des 1vions en location qui ruine les compagnies pour juste écrire la dépense dans la bonne colonne de résultats. Ridicule.
      Si Air France achetait un maximum d’A380 en lieu et place de toutes destinations a fort traffic m, en remplacement de ses avions actuels, elle repasserait très rapidement en meilleure place.

      Toute autre analyse et usage de l’A380 est erronée, je l’affirme sans détour.

      • Al

        Dommage que vous ne sachiez pas de quoi vous parliez….

      • Sannier

        A 100 % d’accord !
        Emirates y arrive et pas Air France!
        Chercher l’erreur

      • chorus2a@gmail.com

        Bonsoir Jérôme;

        L’amour ne rend pas aveugle, mais simplement presbyte. Des qu’on s’en éloigne un peu, on en voit les défauts..
        Votre démonstration péremptoire est extrêmement sympathique, mais clairement hors sol. D’ailleurs vous ne répondez pas à une question qui à elle seule, résume toute la situation: Pourquoi passe t’on à la ferraille un avion de 10 ans d’age, proposé à moité prix?

        Pour le reste, je crois voir un certain parti pris contre AF (sachez que je n’en suis moi même pas un défenseur, loin s’en faut…) mais quand on critique une entreprise, encore faut il le faire sur des critères qui évitent de faire trop de place à la subjectivité.
        Si on doit reprocher à AF de ne pas avoir acheté assez de 380 (10), alors il faut le faire aussi pour Lufthansa (14), Qatar (10) Qantas (10), Korean (10), British Airways (12) Asiana (6) Malaysia (6) Ethiad (10) etc…
        Ça fait quand même pas mal de gens qui ont agi en peureux. Et qui cherchent à s’en débarrasser. Singapore a déjà commencé, et ils en avaient 24. Lufthansa va faire de même, (et eux, je ne vois pas comment on pourrait les soupçonner d’amateurisme) les autres suivront. Il va falloir agrandir les parkings à Tarbes. Emirates va également sortir de sa flotte les premiers arrivés, et en a annulé 30. Il est cependant probable que BA gardera les siens, au moins jusqu’à l’ouverture de la 3ème piste à Heathrow. C’est le seul exemple ou le 380 est utilisé pour ce qu’il a été prévu: décongestionner les aéroports saturés. Preuve que l’analyse marketing était pour le moins risquée. Mais peut on reprocher à Airbus d’avoir pris ce pari et ce risque ? oui et non…
        Non, parce que le 380 a été positif pour l’image de la société, et a apporté énormément dans la maîtrise de l’intégration. Oui, parce que outre le problème de saturation des aéroports, le 380 avait été voulu pour « tuer » le 747. Or le 747 était déjà moribond. Et ce n’est pas le 380 qui l’a tué: c’est la progression des normes ETOPS et surtout le 777; simple réalité commerciale: quasiment autant de passagers, 2 moteurs de moins, une fiabilité exemplaire. Ce qui est le plus étonnant, c’est que le gros porteur biréacteur est à la base une idée… d’Airbus, c’est même par là qu’ils ont commencé, avec le succès qu’on sait. Ayant « loupé » commercialement les 340-500 et 600, ( le 777 leur avait déja taillé des croupières ) ça aurait du leur mettre la puce à l’oreille…
        Le 747-8 ne s’est vendu qu’ a 154 exemplaires contre 251 pour le 380. Mais le coût de son développement est sans commune mesure. Et heureusement qu’il y a eu Emirates, sinon… il faisait moins bien.
        Autre fait assez cruel: les 380 de Lufthansa seront retirés… avant les 747-8. Pourquoi?

        Aucun concurrent pour le 380? techniquement, peut être; mais encore faudra t’il m’expliquer pourquoi le 380 prévu jusqu’à 850 pax ne peut emporter que 38 containers LD3 et le 777 en emporte 44. ( c’est a dire tous les bagages, plus du fret; et le fret, c’est aussi du payload… particulièrement rentable pour une compagnie)

        Sans concurrence… sans doute aussi parce que le marché pour lequel il était prévu n’existe simplement pas. En tout cas pas encore. Et comme on sait que le prix du baril a beaucoup plus de chances d’augmenter que de baisser, la progression du trafic aérien ne sera peut être pas aussi exponentielle qu’espérée. La méthode Coué, ce n’est pas toujours d’une efficacité absolue, et les compagnies le savent…

  • GAÜZERE

    A380 avec 1000 passagers voire + et 4 moteurs serait sans doute rentable mais une version bimoteur aurait pu voir le jour !!!

  • Bon Vol 87

    Je suis assez d’accord avec Royer…
    Et le 380 n’est pas une affreuse baleine…

  • Grandchat

    Si tout le monde voyage Classe économique….je pense le gros bébé est mille fois rentable…

  • MARTIN André

    C’est uniquement la confirmation que la stratégie HUB+AÉROPORT SECONDAIRE est caduque…

  • maricel varon

    Avec l’extension des vols « ETOPS » le quadrimoteurs n’ont plus d’avenir. Si l’on compare un A330 avec un A340 qui partage en gros la meme cellule, le constat est edifiant. Le 340 avec ses 4 seches cheveux sous les ailes n’a jamais pris le dessus sur le 330 qui continue a etre un gros succes. Et ne parlons pas de la version 340-600 qui a ete un bide commercial avec moins de 100 exemplaires vendus.

      • Jean-Mi

        Ouaip…
        Mode souvenir on !
        A340, un A330 avec 4 moteur CFM56-7 d’A320 si je ne dis pas de bétises !
        Si ! C’était joli, mais un peu sous-motorisé. Il est devenu A340-600 avec de plus gros moteurs… Et là ça poussait fort, mais L’A330, exactement même cellule, l’a envoyé à la retraite.

      • Aymeric

        Oui Mathis A340, c’est le prédécesseur de l’A330.

      • chorus2a@gmail.com

        Pas vraiment. Le 330 est une évolution de l’ A300, et il est apparu 1 an avant le 340. Et le 340 vole encore; donc il n’est pas pour l’instant du domaine du souvenir.
        Virgin en a encore 4; Lufthansa 33, Iberia 17, Azerbaijan 3, Etihad 6,etc etc… Les derniers produits ont a peine 10 ans.

      • Garcia

        @chorus2a, vous etes mal renseigné…
        1er vol A330 : 02/11/1992 ; EIS : 17/01/1994
        1er vol A340 : 25/10/91; EIS : 15/03/1993

        C’est l’A340 qui est donc « apparu » avant l’A330…et non pas le contraire…

      • chorus2a@gmail.com

        Exact.

        Pour le reste, disons qu’ils ont été développés en même temps (TA9 et TA11) et les deux projets ont été liés pour réduire les coûts de développement.. Il s’agissait de lancer des successeurs à l’A300 et l’A310.
        l’un n’est donc pas l’ancêtre de l’autre. Disons plutôt que ce sont des « faux jumeaux » avec énormément d’éléments communs. Le 340 était là pour couvrir les besoins sur des lignes que les normes ETOPS interdisaient encore au 330.

        Mais vous avez eu raison de préciser.

  • Momie

    L A380 n’est surtout pas rentable…. Au niveau des pilotes!!! La facture est lourde…. Voir très lourde!!
    Et Ben le sait….

  • g russ

    A350 et 787 moins gourmand en carburant, mais aussi avec densité Pax moins importante, il y a, a peine 2-3 ans AF retirait ces derniers 747, et maintenant au tour de l A380 , ça va coûter encore chère à la compagnie et ce sont les employés qui trinqueront, Bravo aux gros cerveaux qui encore une fois on bien réfléchis.

  • stanloc

    Messieurs les détracteurs de l’A380, notez qu’il y a quand même un BUG dans vos raisonnements, c’est l’existence d’une compagnie qui exploite plus d’une centaine de A380. Ah, peut-être que le carburant on le leur donne.
    Si un jour les instances mondiales n’avaient pas admis que des avions bimoteurs étaient aussi sûrs que des avions quadrimoteurs pour traverser les océans, les compagnies auraient bien du continuer à faire voler des quadrimoteurs sans se poser de question sur leur rentabilité. L’équation est simple alors, on adapte le prix du billet.

  • Jean-Pierre BOURGEOIS

    Le constat est simple, la folie des grandeurs n’est plus, seul compte le réalisme du marché, le moins bien adapté disparait, ainsi est le sort de cette affreuse baleine.

    • Didier DAGUE

      Air France n’en avait pas besoin. C’est probablement le gouvernement qui a fait pression pour que la compagnie s’en dote. Trés vite, cet avion, plébiscité par les passagers, a montré ses limites.

  • SPEEDJOJO

    Sauf votre respect, vous comparez des carottes et des patates. Pour comparer la consommation par passager de deux avions il convient bien sûr qu’ils soient équipés des mêmes classes. Si on équipait le A350 en bétaillère on retrouverait ce gap de -25%.
    Il y a une vraie rupture technologique entre cette nouvelle génération (A350, B787) et la précédente, la baisse de consommation est principalement obtenue par l’allègement de la structure et de nouveaux moteurs, un peu aussi par l’aérodynamique plus soignée.

  • Jean-Mi

    25% de carburant en plus par passager ? Si cet avion était utilisé à ce pourquoi il est conçu, c’est à dire transporter 800 à 900 personnes et non pas 500, le chiffre de 25% serait tout autre…
    Forcément, à comparer du transport haut de gamme VIP à des bétaillères haute densité, il est facile de dénigrer l’A380…

    • stanloc

      Moi aussi je m’insurge contre ce genre d’affirmations qui comparent les torchons avec les serviettes.
      Les Français ont parmi leurs défauts insupportables celui de TOUJOURS trouver mieux ce que font les autres et cette compagnie y excelle.

    • Garcia

      Bonjour,
      Le problème c’est que si on met 800 PAX dans un A380, on ne peut pas prendre leurs bagages…. vu qu’il transporte pas plus de containers qu’un B777.
      Les génies de Blagnac ont juste oublié ce petit détail (facheux pour un long courrier).
      Les compagnies regardent aussi les DMC…. or 4 réacteurs, à entretenir, ça coute cher…
      Bref, si l’A380 permettait aux compagnies aériennes de gagner de l’argent, elles l’acheteraient… c’est aussi simple que ça. Rien à voir avec le dénigrement.

      • Royer

        Au sortir de la 2eme guerre mondiale, les USA ont imposé des 4moteurs pour pour traverser l’atlantique sont apparus les boeing 707, 747, exit la super caravelle, puis arrive l ‘A340 et le 380, et les USA autorisent les 2 moteurs exit le A380. Pourtant la Singapour Air Lines entre autre avait acheté. Le 380 avec plus de passagers et des nouveaux moteurs … ?

      • Mathis

        Certe mais ca vient aussi d’un problème de budget La preuve certaines compagnies peuvent se le permettre : genre Emirates

    • Olivier ZANINETTI

      Exact. si on compare la consommation entre un autobus occupé par 8 passagers et une automobile occupée par 4 passagers on fera la fausse conclusion qu’un autobus consomme plus par passager qu’une automobile.

    • Bidon rond

      Le prix du billet n’est pas le même non plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.