Accueil » Chute de 86,3% du trafic aérien en mars 2021 en France

Chute de 86,3% du trafic aérien en mars 2021 en France

Le trafic aérien comptabilisé en France, en mars 2021, par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) correspond à seulement 13,7% de celui constaté en mars 2019. Une baisse de 3,1 points par rapport à février 2021.

22.04.2021

Sur le premier trimestre 2021, Bordeaux-Mérignac a accueilli 250.000 passagers, soit 18,9% du total de la même période de 2019. © Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

En mars 2021, les aéroports français ont accueilli 1,85 millions de passagers, soit 13,7% de nombre de mars 2019.Compte tenu du caractère catastrophique de l’année 2020 pour le transport aérien, 2019 est l’année de référence pour la plupart des organismes. Le trafic intérieur atteint 26,7% en mars 2021, soit 9,7 points de moins que le mois précédent ; son repli d’un mois sur l’autre est sensible sur l’ensemble des segments à l’exception des liaisons reliant la Métropole aux Outre-Mer (-0,4 point). Le trafic international se situe à 10,5%, en retrait de 0,4 points par rapport à février 2021. C’est sur les lignes reliant la Métropole et l’Afrique hors Maghreb (33,3%) qu’il continue d’observer la meilleure résistance.

Les principaux aéroports français sur lesquels se concentre le trafic passagers sont presque tous au-dessus de la moyenne nationale, sans toutefois dépasser les 20%. Beauvais a enregistré 8,3% de trafic par rapport à mars 2019 et Bâle-Mulhouse 10,7%.

Dans ce contexte inédit, le pavillon français regagne plus de 20 points à 63,6%, sur un volume divisé par 6. En d’autres termes, il n’y a pas de gagnant à ce stade.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.