Accueil » Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil

Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil

Un préavis de grève a été lancé du vendredi 27 février minuit au dimanche 1er mars 2015, minuit par l’ensemble des organisations syndicales représentant toutes les catégories socioprofessionnelles de la compagnie Corsair International.

25.02.2015

Celles-ci s’opposent « fermement » au projet de rachat tel qu’il a été présenté par le futur repreneur potentiel de l’entreprise, le Groupe Dubreuil. « Alors que le Groupe communique officiellement sur un « maintien des volumes d’emploi », un grand nombre de postes existant actuellement au sein de Corsair International, Air Caraïbes et Air Caraïbes Atlantique pourraient être potentiellement menacés », déclare le SNPL. « Les organisations syndicales craignent le manque de perspectives de développement de Corsair International dans ce projet de rachat. L’éventuelle non-utilisation des créneaux de vol disponibles pose par exemple question de même que l’évolution du plan de flotte. Aucun remplacement des 3 Boeing 747 sortant de l’entreprise en 2017 ne serait ainsi prévu au sein de Corsair ».

Le SNPL s’interroge aussi sur « le poids de la nouvelle entité sur les lignes aériennes “Domiennes“ (plus de 50 % de parts de marché sur les liaisons entre la Métropole et les Antilles) et attend avec intérêt les conclusions de l’Autorité de la Concurrence ».

15 commentaires

  • Lalliepat

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Bonjour à toutes et tous

    Je ne suis pas navigant, je ne suis pas hôtesse sur Air Caraïbes ni sur Corsaire, je suis simplement une utilisatrice de vos compagnies. En tant que telle, je dois vous avouer que toutes ces grêves m’énervent au plus haut point, dans la mesure où j’ai l’impression très désagréable de me sentir prise en otage dans un conflit pour lequel je ne connais en général, ni les tenants ni les aboutissants. Mais aujourd’hui, habitant sur notre jolie île de la Martinique, je m’inquiète beaucoup pour le devenir de ces deux compagnies, de ses employés à tous les niveaux de fonction, car je pense que le groupe Dubreuil ne va pas en rester là et qu’il n’aura de cesse de gagner gagner encore et encore de l’argent. Vous verrez que ce qui s’est passé pour AOM et Air Liberté va se reproduire sans l’ombre d’un doute. Une seule entité va sortir de ce conflit, une seule avec à son bord, quelques rescapés qui devront accepter des conditions inacceptables, des nouveaux venus jeunes et dynamiques au salaire inexistant… et au milieu une masse de salariés sans emploi, car ne rêvez pas, la synthèse de ces deux compagnies en une seule compagnie, engendrera obligatoirement, licenciements et restructuration drastiques (money is money !)… alors que faire ? baisser les bras ? renforcer le mouvement de grève ? je ne sais pas, je sais seulement que c’est en ne faisant rien que les choses empirent , en réagissant en se concertant on trouve des solutions inattendues et surprenantes, souvent créatives… Il y a certainement une alternative à ce rachat par le groupe Dubreuil, mais je crains que le regroupement d’Air Caraïbes et Corsair ne soit quant à lui inévitable. Une seule compagnie face à Air France pour desservir les Antilles… hum, en tant qu’utilisatrice je me demande si le prix du billet ne va pas encore flamber et ça décidément ça me met en colère ! lol Bon courage à toutes et tous

  • DC

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Merci André, c’est gentil à vous. 😉

  • ANDRE

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Message adressé à DC

    Votre message reflète bien le mal actuel de la société globale dans laquelle nous nous trouvons. Suite à une crise financière globale totalement planifiée par les banques et leurs marionnettes dirigeants politiques, et conglomérats, nos démocraties sont devenues des outils de destruction économique, sociale et morale par la dette financière. Votre action est crédible, car c’est toute une génération de cadres et employés qui sont sacrifiés depuis 2008. Il ne faut pas se laisser faire, ni baisser les bras. Beaucoup d’actions légales Internationales sont en cours pour démanteler ce serpent de mer infernal. Gardez le moral et la confiance dans votre bon droit. Les preuves viendront bientôt, que tout vient du haut de la « pyramide ». Refusez d’être victime de leur machination. Ils seront bientôt pris à leur propre piège financier, sachez que certains syndicats sont complices, pour préserver certains avantages spéciaux. Il serait utile de savoir (si possible) comment Dubreuil peut financer l’opération et qui les aide au niveau du cabinet d’Audit et quelle banque est en charge du dossier, cela vous ouvrira les yeux – Bon courage ANDRE

  • DC

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    J’ajouterai que me concernant, je suis prêt à subir une baisse (raisonnable) de mes émoluments, et à passer de 650 heures à 800 par an s’il le faut. Ce que je souhaite simplement c’est avoir la certitude d’être associé au nouveau projet. Or rien n’est moins sûr, comme je l’argumentais dans mon premier message, compte-tenu de mon âge et de mes qualifications. En l’absence de ces garanties, je reste en grève…

  • DC

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    @Guynemer13.
    Une nouvelle fois, j’insiste sur le fait que cette grève est très largement suivie dans tous les corps de métier de l’entreprise ou presque. Renseignez-vous. Il ne s’agit nullement « de-la-grève-des-pilotes-nantis-qui-refusent-d’abandonner-leurs-privilèges ».
    Cordialement.

  • guynemer13

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    @ DC : mais qu’est ce que vous croyez ! ça se passe comme ça et depuis très longtemps dans la vraie vie, dans les entreprises de tous les secteurs d’activité : création d’une nouvelle entité, sans reprise obligatoire ni systématique des salariés et pour ceux repris, évidemment, suppression de l’ancienneté avec remise à zéro des compteurs et nouveau salaire inferieur au précédent sans compter la suppression de nombreux avantages. Mais sur quelle planète vivez- vous ! Ce n’est pas parce que nous sommes pilotes dans une Cie que nous sommes au dessus de ce qui se passe pour un salarié lambda dans la vraie vie ! Il faut vous réveiller et surtout vous adapter, allez, un petit effort… vous verrez, ça se passe très bien et puis si vraiment cela ne vous convient pas, si vos privilèges vous manquent et bien rachetez vous-même la Cie ou alors démissionnez mais ne tuez pas tout le monde. Bon courage.

  • MONGLOND

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Il vaut mieux être repris que sombrer.
    CORSAIR paie surtout l’erreur du choix de machines le 747-400 pour remplacer les vieux 300, au lieu du choix des bimoteurs.
    L’article 122-12 du code du travail n’a pas été établi pour rien.

  • DC

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Dans le but d’ajouter quelques éléments de réflexion, je vais me permettre de citer ma vision des choses. Pour faire une présentation sommaire, je suis moi-même Officier Pilote de Ligne (copilote) chez Corsair, 15 ans d’ancienneté au sein de l’entreprise et 32 années passées dans le métier.

    Pour la première fois de mon existence (et sans doute la dernière en effet), je suis en grève.

    Examinons la belle couche de vernis présentée par les groupes TUI / Dubreuil aux médias et reprise en coeur par ceux-ci, et permettons-nous de la gratter un peu.

    De quoi s’agit-il? Eh bien tout simplement de l’avenir de notre entreprise. Le plan présenté par le groupe Dubreuil et approuvé par notre actionnaire consiste ni plus ni moins en un démantèlement programmé de Corsair (et de celui d’Air Caraïbes, en passant). Pour faire court, une filiale du groupe Corsair / Air Caraïbes sera créée, qui regroupera les moyens aériens et opérationnels, incluant les fameux A350 à venir. Au fur et à mesure de la réception des nouveaux Airbus et de la montée en puissance de cette structure, les entités originelles seront déshabillées de leurs flottes actuelles respectives et de leur activité.

    Donc le principe des vases communicants.

    Bien entendu salaires et conditions de travail seront revus à la baisse dans cette nouvelle entreprise par rapport à leurs niveaux actuels. Ca, je pense que tout le monde a compris que c’est une tendance générale partout en Europe et est plus ou moins prêt à faire avec (Je suis un libéral dans l’âme et comprends que ce paramètre soit régit par l’offre et la demande. Or la demande est difficile à trouver dans notre Occident vieillissant..).

    Le problème, dont les médias évitent soigneusement de parler ou qu’ils n’ont pas compris, c’est que si les moyens aériens et opérationnels ainsi que l’activité qui en découlera suivront le principe des vases communicants, ce ne sera pas le cas pour l’humain (Par ailleurs, les pilotes intégrés au sein de cette nouvelle entreprise perdront toute l’ancienneté acquise chez Corsair ou Air Caraïbes, et donc un garde-fou salutaire en cas de perte subie d’activité).

    En effet, les salariés des actuelles entreprises ne seront pas automatiquement intégrés dans cette nouvelle structures. Ils seront prioritaires pour….. passer des examens et interviews de recrutement, qu’ils réussiront … on non.

    Et sur cette base, pensez-vous une seconde qu’un PDG de start-up embaucherait des briscards de 50+ ans, surtout quand dans le cas de la confrérie des pilotes dont je fais partie, ils n’ont qu’une expérience de copilote à proposer? Pour ma part je n’y croirai pas une seconde tant que je ne verrai pas un document officiel et légal le certifiant. C’est comme en politique, les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent….

    Donc pour ma part, bien que d’ordinaire faisant autant confiance dans les directions d’entreprises que dans les syndicats (ou aussi peu, c’est selon), c’est sans hésiter que j’ai suivi ce préavis de grève car comme la quasi-totalité de mes confrères j’estime ne plus avoir rien à perdre…

    D’ailleurs, chacun remarquera qu’il s’agit d’une grève non pas « des pilotes », mais de tous les corps de métiers de l’entreprise: pilotes en effet, mais aussi hôtesses et stewards, mécaniciens sol, agents d’escale, cadres et employés dans les bureaux. Du jamais vu dans l’histoire de cette entreprise de plus de 30 ans, autant que je me souvienne.

    J’en profite par la présente pour présenter mes excuses les plus plates et les plus sincères à notre clientèle, qui je l’espère comprendra au moins en partie notre mouvement.

    Voilà, mon but en ayant rédigé cette explication vue de l’intérieur n’est pas de faire pleurer, mais simplement, j’espère, faire prendre conscience au public que notre démarche n’est à mon avis pas méprisable.

  • jack

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Guynemer a raison. Snpl ou cgt = meme combat . On casse tout et on crie au loup. Et apres on pleure car l employeur est mort…..la france dans tte sa splendeur……c est grave et pitoyable.. alors , continuez et on aura une compagnie en moins……bon courage.

  • Bob

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Vos réflexions montrent bien votre méconnaissance du dossier, notre soi disant sauveur est le même qui a fait couler AOM et air liberté afin de créer air Caraïbes atlantique, avec toute la casse sociale que cela a créé derrière . Son but, detruire 2 compagnies pour en créer une autre , sûrement avec siège social dans un paradis fiscal , reprendre pour la faire tourner des jeunes sortis de pôle emploi avec salaire à la O leary , malléable et corvéable à souhait . L’experience de gens de 45 ans et plus ne l’intéresse pas , ce qu’il veut c’est le moindre coût pour un Max de bénéfices.
    J’ai 25 ans de boîtes et très peu de grèves à mon actif , mais aujourd’hui s’il y en a une à faire , c’est bien celle la , car dans moins de 2 ans ,on nous mettra à la porte,sans rien , même pas un plan social , considèré comme de l’enrichissement personnel par ce monsieur, ( c’est vrai qu ‘a 45/50 ans se retrouver à pôle emploi en étant considéré comme un senior ,donc stage sur stage jusqu’à la retraite , c’est le super pied!!!.) .
    Quel bel avenir en perspective!
    Alors vous qui nous critiquez , venez prendre ma place si elle est si belle.
    J’ai du mal à comprendre que le personnel d’air caraibes ne s’inquiète même pas car leur avenir est le même que le notre.
    Non , nous ne sommes pas fou, nous sommes juste dégouté d’être traité comme de la m…., après avoir tout donné pour notre boîte .
    Alors avant de critiquer, prenez la peine de vous renseigner …
    Sans rancune

  • Navtrack

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Bonjour,

    Pensez-vous que les syndicats ont déposé ce préavis de gréve sans consultation de la base ?

    99% des pilotes approuvent leurs actions. Le plan de reprise du groupe DUBREUIL est irrecevable pour l’ensemble des salariés. Effacer d’un seul coup de gomme, jusqu’à 25 ans de carrière pour certains, pour démissionner et intégrer de nouvelles structures, sur candidature et « sélection », avec zéro année d’ancienneté, de nouvelles conditions sociales et de rémunérations. Citez-moi un exemple en France où cela s’est fait.

    CORSAIR est une entreprise viable. Elle n’a pas besoin du groupe DUBREUIL pour exister. La direction CORSAIR a toujours fait valoir qu’elle n’était pas bénéficiaire par le truchement de compensation de comptes avec la maison mère qu’est NF !

    Notre seul malheur est d’avoir un actionnaire qui souhaite vendre car contrairement aux autres compagnies du groupe TUI, la compagnie CORSAIR est compagnie régulière.

    Cdlt.

  • Gerard DAVID

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    Une fois de plus ( de trop?) les syndicats adoptent une attitude suicidaire en sciant l’échelle de pompier tendue et hissée par leur patron (cas d’Air France) ou leur sauveur (cas d’Air Caraïbes).
    On pouvait penser que les aviateurs ne rêvaient que de voler, en fait ils ne se soucient que de mises à terre, pendant que les concurrents européens et low cost décollent…et s’envolent sereinement vers l’avenir

  • guynemer13

    Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil
    De toutes façons les syndicats sont systématiquement contre tout… c’est un cancer, la France en crèvera. Que Corsair aille chercher des sauveurs ailleurs, dans quelques mois ils seront mort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.