Accueil » Huit patients Covid évacués de Papeete par avion

Huit patients Covid évacués de Papeete par avion

Le vol était opéré par French Bee avec un A350-900 d'Air Caraïbes. © Célia Joachim / Air Caraibes

French Bee (Groupe Dubreuil) a opéré un vol sanitaire entre Tahiti et la métropole française, au bénéfice de huit patients Covid-19.

Le vol FB 5717 en provenance de l’aéroport international Tahiti Faaa s’est posé à Paris-Orly 4 à 9h45, le 19 septembre 2021. Il s’agit de la première opération de ce type jamais réalisée : un vol couvrant une distance de 15.727 km avec à son bord 8 patients atteints de formes graves du Covid, tous en réanimation, et qui a nécessité́ l’emport de 18 bouteilles d’O2. L’appareil a fait escale à Pointe-à-Pitre pour refaire son chargement en bouteilles d’oxygène. L’avion...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Voici une demonstration indeniable de l utilite de l aviation, entre autres, sur le plan sanitaire en soulignant la chance que nous avons d appartenir a des pays developpes. Souhaitons un prompt retablissement a tous ces patients.

    Répondre
  • par Cotisant Sécurité sociale et vacciné

    Que cherche-t-on à démontrer ici ?
    Le coût cité par ailleurs est de 700 000 euros !
    N’y a-t-il pas une ressource médicale plus proche ? Par exemple chez nos amis du moment l’Australie sans parler de la Nouvelle Calédonie…
    Et doit-on manifester un tel zèle vis à vis de la réticence à la vaccination qui malgré la communication gouvernementale induit la saturation hospitalière ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.