Accueil » Le viseur de casque TopOwl de Thales en test sur l’A400M

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le viseur de casque TopOwl de Thales en test sur l’A400M

Le viseur de casque TopOwl HMSD (Helmet Mounted Sight & Display) de Thales débute une campagne d’essais en vol sur prototype de l’A400M. Prévus de juin 2012 à avril 2013, ces essais en vol visent à confirmer la compatibilité du viseur de casque avec l’avion de transport militaire pour des missions de nuit. Les pilotes de l’A400M pourront ainsi bénéficier de la fonction intégrée vision de nuit.
La casque TopOwl de Thales à bord de l'hélicoptère Tigre
Les caractéristiques de ce viseur de casque assurent la compatibilité de la symbologie et de l’image EVS (Enhanced Vision System) projetées sur le HUD (viseur tête haute) avec l’image intensifiée. Seul viseur de casque en service intégrant la fonction vision de nuit, le TopOwl offre les mêmes performances que la dernière génération de jumelles de vision nocturne mais apporte un niveau de confort très supérieur qui permet des missions de longue durée en toute sécurité.

La projection sur la visière de l’image intensifiée garantit une excellente perception de l’environnement, une très bonne vision périphérique. De plus, en cas de saturation des tubes ou de pannes, le pilote a la capacité de voir au travers de la visière, en vision directe, ce qui contribue significativement à l’amélioration du niveau de sécurité en vol.

Avec plus de 1 000 systèmes livrés à ce jour, TopOwl équipe déjà de nombreux
hélicoptères de combat. Il a montré son efficacité dans les opérations conduites par les
hélicoptères de combat par nuit noire en Libye et en Afghanistan.

9.08.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Accueil » Le viseur de casque TopOwl de Thales en test sur l’A400M

Le viseur de casque Topowl de Thales à l’épreuve du feu

Le viseur de casque TopOwl HMSD (Helmet Mounted Sight & Display) de Thales débute une campagne d’essais en vol sur prototype de l’A400M. Prévus de juin 2012 à avril 2013, ces essais en vol visent à confirmer la compatibilité du viseur de casque avec l’avion de transport militaire pour des missions de nuit. Les pilotes de l’A400M pourront ainsi bénéficier de la fonction intégrée vision de nuit.
La casque TopOwl de Thales à bord de l'hélicoptère Tigre
Les caractéristiques de ce viseur de casque assurent la compatibilité de la symbologie et de l’image EVS (Enhanced Vision System) projetées sur le HUD (viseur tête haute) avec l’image intensifiée. Seul viseur de casque en service intégrant la fonction vision de nuit, le TopOwl offre les mêmes performances que la dernière génération de jumelles de vision nocturne mais apporte un niveau de confort très supérieur qui permet des missions de longue durée en toute sécurité.

La projection sur la visière de l’image intensifiée garantit une excellente perception de l’environnement, une très bonne vision périphérique. De plus, en cas de saturation des tubes ou de pannes, le pilote a la capacité de voir au travers de la visière, en vision directe, ce qui contribue significativement à l’amélioration du niveau de sécurité en vol.

Avec plus de 1 000 systèmes livrés à ce jour, TopOwl équipe déjà de nombreux
hélicoptères de combat. Il a montré son efficacité dans les opérations conduites par les
hélicoptères de combat par nuit noire en Libye et en Afghanistan.

3.04.2012

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.