Accueil » Les aéroports refusent de supporter les missions de sûreté et de sécurité qui imputent à l’Etat

Les aéroports refusent de supporter les missions de sûreté et de sécurité qui imputent à l’Etat

Au moment où la concurrence est exacerbée entre les aéroports européens, l'attitude de l'état français risque de fragiliser la reprise en France du transport aérien. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Suite à l’effondrement du trafic aérien, la couverture des dépenses de sûreté et de sécurité n’est plus assurée en totalité par les recettes de la taxe d’aéroport. Ainsi, un dispositif d’avances, remboursables à partir de 2024 sur les recettes de la taxe d’aéroport, a été mis en place par l’État dès 2020 afin de couvrir les déficits. Le compte n’y est pas. Il manque 280 M€ selon l’Union des Aéroports Français.

Si un montant de 250 millions d’euros a bien été inscrit en loi de finances initiale 2021, ce montant s’est avéré trop faible, fait remarquer l’UAF, et il manque au projet de loi de finances 2022 la somme de 100 millions d’euros pour couvrir l’ensemble des dépenses effectuées au titre de l’année 2021, ainsi que 180 millions d’euros pour couvrir le déficit prévisionnel 2022.

Même si le ministre des transports a annoncé, lors de son intervention en clôture du congrès annuel...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(30) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.