Accueil » Transport Aérien – brèves » Les épreuves des sélections des cadets sur fond de grève à Air France

Les épreuves des sélections des cadets sur fond de grève à Air France

Le préavis de grève, pour le 30 mars 2018 ainsi que les 3 et 7 avril, est maintenu par l'intersyndicale qui demande une augmentation de 6 à 10% des salaires pour prendre en compte l'inflation depuis 2011 © Aerobuzz

Les épreuves de pré-sélection des cadets d'Air France débutent le 30 mars pour se clôturer le 31 mars 2018. Pendant que les futurs pilotes plancheront pour intégrer la compagnie, les actuels personnels navigants techniques, commerciaux et les personnels au sol feront grève.

Sur les 4.339 candidats initiaux, 3.000 disposeraient des pré-requis pour participer à cette première sélection intitulée « PSY 0. » L’épreuve, imaginée sur la base d’un logiciel à télécharger sur son ordinateur personnel, est composée de 13 exercices de logique, d’orientation spatiale, mais aussi d’anglais et de culture générale aéronautique. Si le contenu des tests conserve une large part d’incertitude, les épreuves devraient se dérouler sous la forme de « mini-jeux » pour lesquels il faudra répondre juste et être rapide.

De manière à vérifier...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • « Le gars » à droite est « un peu » pilote. C’est Thomas Pesquet.

    Répondre
  • Globalement, on s’en fout de la veste, on sait très bien que ce sont des photos posées pour la communication et en aucun cas un véritable départ en opération… Les gars ne sont peut-être même pas pilote et c’est pas grave ! C’était quoi le sujet au départ ?

    Répondre
  • Sauf que ce n est pas les phares…… mais l apu qu il démarre…..logique donc de garder sa veste quand il fait froid un matin d hiver dans un cockpit ….

    Répondre
  • Vous avez vu ça où, des pilotes qui préparent leur cockpit avec la veste d’uniforme ? la première chose qu’on fait quand on entre, c’est de la mettre sur le cintre …
    Sur la deuxième photo, le pilote a la veste bleu marine, mais le pantalon noir…
    Le copi tripote les phares, c’est bien la seule chose qu’on ne touche pas quand on est à l’arrêt !
    Conclusion : photos bidons, ça se voit comme le nez au milieu de la figure
    Sinon, une caméra obligatoire pour vérifier que le candidat est seul … les petits malins ont déjà trouvé la parade, et ce n’est pas bien compliqué …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.