Accueil » Transport Aérien – brèves » Les infractions au laser repartent à la hausse aux Etats-unis selon la FAA

Les infractions au laser repartent à la hausse aux Etats-unis selon la FAA

Le nombre important d'incidents signalés montre clairement que les "frappes" laser sur des avions restent une menace sérieuse pour la sécurité aérienne explique la FAA. © FAA

En 2023, la Federal Aviation Administration (FAA) a identifié 13304 infractions au laser aux Etats-Unis, soit une hausse de +41% par rapport à 2022. L’Administration rappelle que s’amuser à pointer un avion au laser est non seulement dangereux mais aussi condamnable.

L’année 2022 avait pourtant vu une légère amélioration avec 266 signalements de moins qu’en 2021. Une accalmie de courte durée selon le dernier rapport de la FAA qui rappelle les conséquences de ce fléau : « Le rayon des lasers parfois professionnels sont suffisamment puissants pour neutraliser les pilotes d’avions pouvant transporter des centaines de passagers. » 

L’Administration américain rappelle aussi les braqueurs de lasers vers les avions s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 11.000 $ par infraction et jusqu’à 30.800 $ pour plusieurs incidents. « Les contrevenants peuvent également faire face à des sanctions pénales de la part des forces de l’ordre fédérales, étatiques et locales. »

En outre, la FAA mise sur la nécessité, à l’instar d’actes criminels, « d’éduquer, de sensibiliser et de coopérer de la part du public pour faire face à ce risque pour la sécurité. » Elle a créé un site web dédié de staitistiques pour visualiser les incidents à tout moment et selon les zones géographiques, ce qui lui a permis d’établir des statistiques précises depuis 2010. C’est aussi un outil préventif permettant à la population de prendre conscience du fléau appuyé par des vidéos pédagogiques.

Gare aux amateurs de sensations fortes ou nostalgiques de Star Wars, la FAA veille en étroite collaboration avec les forces de l’ordre fédérales, étatiques et locales pour trouver les personnes qui pointent délibérément des lasers sur des avions et prendre des mesures coercitives à leur encontre…

Jérôme Bonnard

Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités pour la télévision en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018, et co-anime la nouvelle émission JumpSeat sur Twitch, il travaille sur des nouveaux médias et enseigne le reportage vidéo en écoles de journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.