Accueil » Premier vol pour Level

Level, la nouvelle low cost long courrier du groupe IAG (British Airways), inaugure le 1er juin 2917 son tout premier vol, avec le départ d'un A330 à 15h40 de Barcelone El-Prat pour Los Angeles, l’une de ses 4 destinations avec Buenos Aires, Punta Cana et San Francisco. 

1.06.2017

Level bénéficie du réseau de Vueling qui dessert notamment 66 destinations depuis la France. © IAG

Alors qu’Air France attend toujours la réponse de ses pilotes pour lancer sa propre low cost long courrier (Boost), le groupe International Airlines Group (IAG) inaugure le 1er juin 2017 le premier vol de sa nouvelle compagnie low-cost long courrier Level. La liaison est assurée avec un A330-200 neuf de 314 passagers.

« Les ventes de billets Level sont bien au-delà de nos attentes, et ce sur tous les marchés. Notre nouvelle marque a conquis de nouveaux clients qui voyageront pour la première fois sur du vol long-courrier », affirme Willie Walsh, PDG du groupe IAG. « En 2018, Level bénéficiera d’une flotte de 5 avions long-courrier, et nous pensons également étendre nos opérations vers d’autres aéroports européens ». Depuis le lancement de la compagnie le 17 mars dernier, plus de 134.000 billets ont été vendus précise IAG.

6 commentaires

  • Arès

    Du Michel SARDOU pour AF :  » Pardon Major (en anglais ici) vous m’entendez, je vous ordonne de jouer, La Marche en avant..La Marche en avant.
    Il faut vaincre, ou il faut mourir, mais plus question de réfléchir.. Jouez moi, La Marche en avant! La Marche en avant! .
    De toute façon vous n’avez pas, le choix de reculer d’un pas.. les low cost ( ça c’est de moi) sont derrières leur artillerie en bandoulières! »

  • patex

    Ca n’a pas l’air d’émouvoir le SNPL et les ayatollahs d’Air France… et Norwegian a ouvert une base à Paris hier ( http://www.air-cosmos.com/feu-vert-pour-la-base-pilotes-de-norwegian-a-paris-95569 )
    Quel gâchis.
    Espérons qu’avec la nouvelle équipe gouvernementale les parts de l’Etat dans le groupe AF (kolkhoze AF ?) vont être cédées à un fonds d’investissement qui fera le boulot d’assainissement une bonne fois pour toute !

  • Roger moyer

    Quand les français se réveille il est toujours trop tard . Ils ne veulent pas s, adapté à la concurrence international des vols. Quand ils comprendront, l, entreprise sera en déficit ,ils auront plus qu’ à aller cherché du travail dans d, autres compagnies, leurs salaires ne sera pas le même, revu à la baissé, ils auront plus que leurs yeux pour pleuré, merci les syndicats

  • pierre

    Ca fume pas sous les semelles des pilotes A.F…((
    Les Britishs ont toujours étés les meilleurs…))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.