Accueil » Ryanair commande 25 Boeing 737 MAX 8 supplémentaires

Ryanair commande 25 Boeing 737 MAX 8 supplémentaires

Boeing et Ryanair ont annoncé le 24 avril 2018 avoir finalisé une commande pour 25 737 MAX 8 haute capacité supplémentaires. Ces options, dont le montant total est estimé au prix catalogue à 3 milliards de dollars, portent la commande totale de Ryanair à 135 737 MAX.

24.04.2018

Partenaire de Boeing depuis 1994, Ryanair a commandé auprès de l'avionneur un total de 650 avions, dont 135 B737 MAX 8 haute capacité © Boeing / Ryanair

Boeing a officialisé cette commande de Ryanair, qui n’est pas nouvelle et était recensée dans la catégorie « clients non identifiés » du carnet de commandes de l’avionneur. La compagnie irlandaise a choisi de faire valoir son droit à l’option signée à la commande initiale en 2014, portant sur 100 appareils.
Une commande additionnelle de 10 avions avait suivie, signée par les deux parties au salon international de l’air et de l’espace (SIAE) de Paris en 2017.

Les 25 avions sont des 737 MAX 8 avec l’option « Gamechanger » qui ajoute huit sièges supplémentaires au 189 sièges habituels des 737-800NG. Equipé du LEAP-1B de CFM International  et de winglets, cette nouvelle version consomme 14% de carburant en moins en comparaison des actuels 737NG. Les premières livraisons sont attendues au printemps 2019.

La compagnie basée à Dublin est le client le plus important du modèle 737-800 et l’opérateur qui exploite le plus grand nombre d’avions Boeing en Europe. En mars 2018, Ryanair a réceptionné son 500ème 737-800NG.

Les aéroports français ont besoin de plus de low cost

Malgré sa bonne santé financière, Ryanair reste prudente

Ryanair réceptionne son 450ème 737-800

Un commentaire

  • Tazi

    Après les 2 crashs, Java et celui d’Adis Abeba, Ryanair doit faire une déclaration courageuse du fait qu’elle a commandée beaucoup d’avions Boeing 737 Max, elle doit rassurer ses passagers et primer la sécurité, comme l’ont fait les compagnies aériennes de la Chine, l’Éthiopie, et le Maroc en clouant leurs avions au sol, en attendant les résultats de l’enquête. Boeing, doit tirer les conclusions et mettre l’intêret financier de côté:une vie n’a pas de prix. Comme il y’avait eu un problème avec Airbus avec les sondes de dégivrage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.