Accueil » Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.

Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.

Jean Dabos s’est éteint mercredi 19 septembre 2012, en début de soirée à l’hôpital de l’Isle sur la Sorgue à l’âge de 89 ans. Il a rejoint Henri Perrier, Jean Sarrail, Jacques Noetinger, ses compagnons récemment disparus.

20.09.2012

De l’hélicoptère Djinn au supersonique Concorde en passant par la magique Caravelle, Jean Dabos effectua une carrière de pilote d’essais comme seules les années cinquante et soixante ont peu en offrir à des hommes audacieux. De l’audace, ce gersois, né à Condom, le 5 juin 1923, n’en a jamais manqué.

Engagé à 18 ans dans les Forces Aériennes Françaises Libres, il rejoint le général de Gaulle en Angleterre, et suit les cours de pilotage sur Tiger Moth tout d’abord, puis sur NA T6 Harvard avant d’obtenir son brevet de pilote de chasse en 1943. Il rejoint alors le Squadron de la RAF 341 « Groupe de chasse 3/2 Alsace » et c’est sur Spitfire qu’il termine le conflit avec, à moins de 22 ans, une victoire à son actif sur un Messerchmitt BF 109, abattu au dessus de la Hollande.

Breveté pilote de ligne à la libération, il intègre Air France et effectue plus de 2000 h de vol au sein de la compagnie nationale. Constructeur amateur lorsqu’il ne vole pas, il construira un Roitelet (monoplace de 25 cv) et une bimoteur de tourisme, le JD 24 P avec lequel il traversera la Manche en « monomoteur ».

C’est à ce moment que sa seconde vocation s’affirme… il deviendra pilote d’essais où il participera, au sein de la SNCASO (Ex SNIAS – AEROSPATIALE) au développement des futurs chasseurs de l’Armée de l’Air. Il effectuera notamment de nombreux vols de mise au point des moteurs sur le prototype de l’Espadon et du Vautour, avec lequel il réalisera les premiers essais de ravitaillement en vol. Il participera également aux essais des premiers sièges éjectables puis à la mise au point de l’hélicoptère Djinn (qui équipera en grand nombre l’ALAT) dont il effectuera le 1er vol en 1953. C’est avec un Djinn qu’il se posera sur le sommet de la Jungfrau à 4100 m d’altitude et qu’il établira 4 ans plus tard, le record du monde en volant jusqu’à épuisement du carburant, en atteignant 8492 m.

Nombre d’anecdotes plus ou moins tragiques marqueront cette tranche de vie qui s’achèvera avec le programme d’essais du Farfadet, une drôle de machine à mi chemin entre un hélicoptère (décollage vertical) et un avion avec laquelle il a approché le record de vitesse détenu par une voilure tournante (300 km/h à l’époque) avant que les 2 turbines ne s’arrêtent simultanément.

La suite de sa carrière sera plus sereine mais non moins prestigieuse. Affecté à Toulouse, à Sud Aviation, il sera l’ambassadeur dans le monde entier de la Caravelle pour faire découvrir les fantastiques qualités de ce moyen courrier à la formule révolutionnaire et s’investira dans la formation des équipages ; il en assumera la responsabilité de la formation des 12 compagnies utilisant la machine.

Enfin, il fera, dès 1969 partie de l’équipe d’essai du Concorde et c’est sur le prototype F-WSST que le 30 juin 1973, avec André Turcat, chef pilote, il effectuera le vol de suivi de l’éclipse solaire entre Las Palmas et Fort lamy.
Après de nombreux vols sur le nouvel Airbus, atteint par la limite d’âge du personnel naviguant d’essais, il participera à la création d’Aéroformation et dirigera ensuite la formation initiale des futurs pilotes de Concorde et d’Airbus pour Air France et Lufthansa.

A la retraite depuis 1974, il partagera son temps entre son voilier et la formation de jeunes pilotes en aéroclub pour lesquels il organisera des stages à Pont St Esprit et Avignon. Il accumulera aussi plus de 400 h de planeur et plusieurs dizaines de sauts en parachute. Son activité bénévole, unanimement appréciée le fera désigner comme parrain de la promotion « Futuravia » des jeunes élèves Vauclusiens se destinant aux carrières aéronautiques. Très engagé auprès des jeunes en difficulté, il participera à 2 reprises au Tour de France « Rèves de gosses » avec l’association Les Chevaliers du Ciel.

Avec plus de 11 000 h de vol, 144 missions de guerre, 127 types d’avions différents inscrits sur son carnet de vol, c’est un témoin d’une des plus belles pages de l’histoire de l’aéronautique française qui vient de s’en aller.

Philippe Chetail

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Philippe Chetail

chez Aerobuzz.fr
Président d’Airshow, spécialiste de l’organisation de manifestations aériennes, Philippe Chetail a organisé plus de 230 meetings aériens depuis 1973. Egalement co fondateur de France Spectacle Aérien, il est l’un des meilleurs connaisseurs européens de tous ceux qui gravitent autour des spectacles aériens. Il a rejoint Aerobuzz en juillet 2011. Philippe Chetail couvre, en particulier, l’aviation de collection et les évènements aéronautiques.

23 commentaires

  • Sylvie

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Un Héros qui a compté pour moi
    J’ai eu la chance de le fréquenter dès mon plus jeune âge et il m’a donné la passion de l’aviation, de la vie à dévorer à pleines dents et le goût des autres .
    Avec lui, on se sentait pleins d’énergie, de bonheur et de confiance.
    Personne très importante dans ma vie, il est toujours dans mon coeur.
    Merci pour tout Jean! … En espérant te retrouver là-haut
    Sylvie

  • Daniel ROYAN

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Bon vol vers les étoiles!!
    J’étais tout gamin, lorsque vous me preniez sur vos genoux
    , dans le restaurant de mes parents « Le Cheval Blanc » où vous aimiez vous réfugier pour fêter avec vos amis un premier vol, un record ou tout simplement passer un bon moment entre copains.
    Kénavo Monsieur Dabos.

  • Akim

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    je rend Hommage à la légende de l’aviation qui m’a formé sur jodel D112 à l’aéroclub spiripontain .

  • jacques Hémet

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Il avait terminé la construction et le montage de son bimoteur dans mon hangar de Lasbordes et procédé aux essais depuis ce terrain dans les années 60. Je me souviens qu’il était équipé de deux moteurs Potez avec des hélices à pas fixe. Je n’ai malheureusement pas fait de photo.
    Un grand monsieur avec beaucoup d’humour.
    Jacques Hémet

  • J.M.Toussaint

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Personnage hors du commun comme l’atteste sa biographie.
    « Difficile à cerner » ai-je pu lire sur un blog.. C’est bien possible mais o combien attachant!
    Je me souviens d’un vol en sa compagnie sur son JD24, bimoteur qu’il avait entièrement conçu lui-même, il m’avait passé les commandes en plein ciel alors que je n’avais jamais piloté d’avion!

    Ce 25 septembre le curé de Condom a parlé de défense de la patrie et d’armée pour évoquer le passé militaire de Jean Dabos.. J’aurais aimé qu’il mentionne simplement la défense de la « liberté ».

    Car, en 1941, c’était bien ce dont il s’agissait par dessus tout..

  • Agnès

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    J ai eu la chance et l honneur, de faire partie de sa super
    Equipe, (c est comme cela qu ils nous appelaient ) pendant presque 2 ans
    Moi je lui disais qu on était ses drôles de dames et cela le faisait rire.
    Il nous laisse un grand vide , beaucoup de peine de ne plus le voir tout les jours, et de l entende nous raconter tout un pan de l histoire , ses anecdotes sur l aviation , ses plaisanteries.

    Il nous manque déjà beaucoup et je pense à Claude , sa femmme, et sommes de tout cœur avec elle .
    Bon vol M Dabos

    Agnès , une de ses infirmières

  • Maloux Gérard

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Merci Jean de nous laisser une vie aéronautique si riche et exemplaire à contempler.
    Ta participation à « Rêves de Gosse » restera un merveilleux souvenir d’humilité, de générosité et de joie de vivre partagée.
    G. Maloux de la famille « Rêves de gosse »

  • Sanjurjo

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Notre passion nous unie, un membre de notre famille s’en va…Bon vol.

    Rodrigue
    Chevalier du Ciel de « rêves de gosse »

  • POTELLE Jean - Marie

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    C’était un sacré bonhomme. Tout ce qui volait passait dans ses mains. Le Djinn fut
    une de ses plus belles réussites. A dieu JEAN et Grand merci

  • Michel

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    @SpliNTer : Jean Dabos était instructeur à l’Aéroclub Spiripontain et y formait ses élèves notamment en Jodel D112. Ce club a été récemment déplacé à Uzès suite à la fermeture du terrain de Pont-Saint-Esprit.

    Paix à lui, je l’ai beaucoup apprécié tant en vol qu’au sol. Michel

  • BERNATEAU Christian

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Adieu l’ami

    Merci pour tous les sourires que tu as su donner et faire naître sur les visages des gens que tu as côtoyé,fréquenté et pour certain formés en acceptant de partager,bénévolement ta passion et ton talent.
    Merci pour toutes les rencontres si riches et qui n’ont jamais été moroses.
    Merci enfin d’avoir partagé avec nous l’aventure « Rêves de Gosse » , les enfants que tu as baptisés, j’en suis sûr,se souviennent encore de toi.
    Bon vol Jean !
    Christian
    Photographe de Rêves de Gosse

  • pégase33

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Sacré pilote ! Respects Mr Dabos

  • Francis

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Jean Dabos était aussi un passionné de voile et a ce titre il avait fait construire dans les années 60 un bateau CAROL KETCH par le chantier SIRVENT le « YANDA » qu’il a gardé jusqu’a sa mort.Bon vent a toi.
    Francis JUAN

  • un gars de l'ALAT

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    bon vol monsieur…

  • Jean-Pierre CONDAT

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Un souvenir en image…

    Au début des années 2000, Bruno Esposito avait acquis une maquette échelle 1 du Spitfire de Jean Dabos. Pour la décoration, il manquait la « mascotte », un bébé qui pleure porté sur le flanc gauche sous les pipes d’échappement. J’ai été chargé de la peindre en me basant sur un document d’époque. Cette maquette fut présentée au meeting annuel d’Air Expo au Lherm et de loin, l’illusion était parfaite. Ce fut un honneur pour moi que de faire cette petite peinture et par la suite j’ai réalisé un tableau représentant cet avion mythique en vol avec les écussons du groupe Alsace et l’insigne des FFAL.

    Un tout petit hommage pour ce grand homme.

  • bernardbacquie
    Bernard Bacquié

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Grâce à Germain Chambost, qui m’a appris son décès le soir même du 19, j’avais pu envoyer un exemplaire d’ENVOLS VERS L’INCONNU à Monsieur Dabos, il y a 2 mois et demi. J’espérais que cela lui donnerait des idées pour faire écrire par l’un ou l’autre le récit de sa vie. Mais, hélas, il n’a pas eu ce laps de temps nécessaire pour se livrer à cet exercice. Comme beaucoup d’autres pilotes, j’avais croisé Jean Dabos lors d’un meeting. J’avais apprécié l’homme, simple, convivial, heureux de vivre. C’est pour nous les amoureux de l’histoire de notre aviation une grande perte. Comme le souligne l’article de Philippe Chetail, il a suivi de peu ses potes. J’en finis par croire que c’est une action concertée. Leurs états de santé ici-bas ont dû les persuader qu’ils seraient mieux là-haut, à taper le carton comme pendant la guerre en attendant les « frisés » ou à refaire l’histoire et de plus belle façon que tous les scribouillards que nous sommes. Il faut lire aussi ce qui dit de lui André Turcat dans une interview publiée ce mois-ci dans AVIASPORT.

    • Bernard54

      Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
      Bonjour,

      Qui pourrait me donner le n° d’Aviasport dans lequel André Turcat parle de Jean Dabos.

      Merci d’avance,

      Bernard54

  • dc

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Quelle vie …peu de gens ont une vie aussi riche…message d’un membre éloigné de sa famille qui l’a très peu connu mais aurait aimé avoir la chance de le connaitre mieux..mes condoléances à ses proches

  • lavidurev

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Quelle belle carrière…Nous le retrouverons la-haut.

  • yves le bec

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    C’est un grand monsieur qui est parti. Cet « agité de la voilure » m’avait raconté ses aventures en Djinn. Il avait un sens de l’humour qui n’enlevait rien à ses qualités de pilote « tous azimuths ». Aux U.S. on dirait qu’il avait l’étoffe des héros. Disons simplement qu’il a eu une carrière prestigieuse et hors du commun, à commencer par son départ pour l’Angleterre…
    Kénavo Jean Dabos.
    Yves Le Bec

  • SpliNTer

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Super l’article, j’ai appris que ce héros était de ma région. Savez vous dans quel Aéroclub Jean Dabos était l’instructeur ? Bonne journée.

  • Moule

    Décès de Jean Dabos, pilote d’essais.
    Un héros rejoint les étoiles….. Bon vol Jean

    Moule
    Directeur des vols de « rêves de gosse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.