Accueil » Il était une fois un pilote de ligne belge …

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Il était une fois un pilote de ligne belge …

Le tout petit livre (format 16,5 X 10 cm) que vient de sortir Michel Vanvaerenbergh aux éditions Kerditions est de ceux qu’on aimerait lire et relire, tant il est vrai, drôle, sincère, bref authentique. Ce pilote de Sabena aux 13 000 heures de vol raconte avec son franc-parler quelques-unes de ses aventures aériennes. Veuillez attacher votre ceinture s’il vous plaît !

23.02.2012

« Souvenirs sans gloire », c’est l’histoire une fois d’un pilote, belge, chevronné, instructeur sur 737 (attention, des séries -100, -200, voire -300, car nous sommes souvent ici dans les années 70 ou 80 !). Il vole pour le compte de Sabena et totalise 13 000 heures de périples aériens. Sans complexe, avec une humilité époustouflante (« … l’effondrement de la visibilité durant la fin du roulement, j’aurais pu, j’aurais dû le prévoir… de nombreux accidents sont survenus ainsi. » page 138), l’auteur-pilote-instructeur décrit les événements majeurs qui ont marqué sa carrière. Des événements dont il n’est pas toujours fiers (« … je suis totalement refroidi, mortifié à l’idée d’avoir oublié mes flaps. Mon égo en prend un coup. Dire qu’au simulateur j’avais l’impression de tout dominer ! » page 54) mais qu’il analyse avec recul et professionnalisme. Un exemple. Après un atterrissage sans les minimas, avec du vent arrière, son copilote lui glisse : « chapeau, moi je n’aurais pas pu ! Moi je pense : je n’aurais pas dû ! » page 200. C’est truculent.

Comment ne pas mentionner cette explosion d’un moteur de 737-200 au décollage de Moscou-Sheremetievo et le séjour improvisé de l’équipage dans cette URSS d’avant la pérestroïka. Clin d’œil sympathique au chef d’escale de Sabena à Moscou : « Le REP, le représentant d’escale, c’est le couteau suisse de la compagnie. En escale, il s’occupe de tout. Son principal souci, ce sont les passagers, que nous appelons les pax. Il les rassemble, les amène à bord, les loge à l’hôtel ou les fait transférer en autocar en cas de diversion. Il s’occupe des plans de vol, négocie les créneaux, fait venir le pétrolier, commande les pièces de rechange, avise Bruxelles des problèmes, s’occupe des équipages en cas de night stop imprévu… » page 75). Comment ne pas parler non plus de ce vol pathétique avec un commandant de bord en place gauche complètement imbibé mais que Michel Vanvaerenbergh se défend de juger ni n’accabler, se contentant de le plaindre. Il faut lire aussi les débuts de notre pilote, en 1974, à bord du vieux Cessna 310 de l’Ecole d’Aviation Civile. Le langage y est fabuleux : « Il doit y avoir un dieu pour les candidats à la Mermozité car après avoir toussé, les deux moteurs reprennent cahin-caha. Michel est tout blanc, je suppose que je dois l’être aussi… » page 37.

Destiné bien sûr aux pilotes, et surtout aux futurs pilotes, « Souvenirs sans gloire » peut être lu par tous. C’est une belle leçon de vie : « J’aurais pu raconter les vols où j’ai été brillant, génial, ou même simplement héroïque. J’ai préféré relater des vols où la chance a pallié mes défaillances. »

Bruno Rivière

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

13 commentaires

  • Kerditions

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Devant les demandes de lecteurs hors Belgique qui souffraient des frais de port élevés (et je le concède, la Poste belge ne m’aide pas à alléger cet écot !), j’ai mis en vente une version électronique du livre.
    Elle est d’ores et déjà disponible sur Amazon : http://www.amazon.fr/dp/B007WU25GI

    Pour ceux qui préfèrent lire sur un lecteur de la Pomme, le livre arrivera sur l’iBooks Store dans les tout prochains jours ! Je vous tiendrai au courant !

    Bonne lecture, et merci à tous les lecteurs si sympathiques qui ont mis un commentaire sur ce site et sur d’autres !

  • vladkr

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Merci Aerobuzz de m’avoir fait découvrir ce livre. J’ai passé un excellent moment à le lire.

    Je tiens aussi à saluer la qualité d’écriture, un français vraiment impeccable (j’insiste sur ce point parce que même les auteurs de romans en vogue font de moins en moins d’efforts), l’humilité et l’humour de l’auteur.

    Le seul défaut ? Il n’y a qu’un seul tome, et maintenant que je l’ai terminé… je me sens presqu’orphelin.

    Si je pouvais féliciter directement Michel Vanvaerenbergh je le ferais, mais à défaut, je le félicite d’ici.

    Même P.S. qu’Adam Shaw concernant la livraison : j’ai été livré au Québec en moins d’une semaine (4 jours je crois)

  • Gilbert RACAULT

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Devant tant d’éloges je me suis senti obligé de commander ce livre ! Un grand merci d’avance à l’auteur et au site « Aerobuzz.fr » sans qui je n’aurais pas connu l’existence de ce livre. Je possède une vingtaine d’ouvrages des éditions « Altipress », c’est dire que j’apprécie hautement les récits aéronautiques; j’attends donc avec impatience la réception de ma commande.

  • mnbee

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Hello de LFQQ,

    Un grand MERCI pour ce livre que je viens de dévorer avec régal …

    (dédicacée en plus !!!)

    Une question me vient à l’esprit maintenant :

    La dâte de sortie du prochain MILLESIME ??????

    Un bravo à vous

    mnbee from LFQQ

  • Xavier Vanvaerenbergh

    Merci !
    Ce message pour vous remercier tous, auteurs de ces commentaires si aimables ! Je suis extrêmement touché, et l’auteur l’est tout autant ! Grâce à vous, et à l’extraordinaire auteur de ce billet, Bruno Rivière, le livre connaît un succès exceptionnel !

  • patrouille
    Adam Shaw

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Vanvaerenbergh est aussi modeste, aussi drôle, et plein de bon sens que son récit est plein d’humour, d’anecdotes et, finalement, de talent.
    Un écrivain est né!

    Ps: Bravo Kerditions: entre la commande et la livraison: 3 jours.
    http://www.captens.fr

  • Aubin

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Voici les coordonnées de l’éditeur :

    Kerditions,

    rue de la Hulpe, 162

    1331 Rosières (Belgique)

    http://www.edern.be/kerditions/Site/Kerditions/Kerditions.html

  • seguinaud

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    ou trouver ce livre s’il vous plait ?
    merci de votre réponse

  • patrouille
    Adam Shaw

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Commandé hier !!
    Et YES aussi pour les récits de J. Darolles,  » conducteur d’engins.:

  • Theodore

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    SABENA, Such A Bloody Exprience Never Again, il fait mentir ?

  • Lavidurev

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Un livre honnête et peut-être thérapeutique aux yeux de certains car il démystifie celui qui n’ose pas s’ avouer ou reconnaitre qu’il n’est finalement qu’un homme comme les autres .

  • mnbee

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Hello de LFQQ,

    J’ai déjà commandé le livre !!!

    Dans le même genre je vous recommande les récits du DIVIN

    ***JACQUES DAROLLES***

    A bientôt sur un terrain

    mnbee

  • FlyingMonk

    Il était une fois un pilote de ligne belge …
    Merci pour cette découverte et ce synopsis… ça donne très envie de le lire !
    (un pilote français qui a volé notamment en Belgique)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.